Tell the psychiatrist something is wrong • Clint R. Braxton
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 02/04/2017, sa version vingt-deux est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Tell the psychiatrist something is wrong • Clint R. Braxton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar


MessageSujet: Tell the psychiatrist something is wrong • Clint R. Braxton Lun 3 Oct - 11:28


Tell the psychiatrist something is wrong

« The crazies, they make me feel sane »
feat Clint R. Braxton

L'orage grondait depuis quelques temps déjà, mais rien n'aurait laissé présager un éclatement aussi lourd. Le ciel s'était couvert en quelques minutes de gros nuages gris imbibés de pluie, rendant cet après-midi claire un poil plus sinistre. Il faisait toujours jours mais l'environnement en général était devenu aussi sombre et angoissant que dans un film d'horreur. Pire encore, en plus de cette ambiance morbide et de cette pluie torrentielle, des éclairs craquaient le ciel de leur puissance et des bourrasques de vent coupait toute possibilité de faire attention aux bruits environnants. Et au milieu de tout ça, une jeune femme aux cheveux noirs se battaient contre mère nature pour avancer. Elle savait où elle était, elle savait d'où elle était partie, mais bizarrement tout cet acharnement d'élément lui avait fait perdre tout sens de l'orientation. Elle tournait en rond depuis dix minutes, cherchant à retourner au camp où l'attendait Matthew, en vain. Elle s'était paumée et n'osait pas sortir la carte de son sac. Elle se serait envolée aussitôt. De toute façon, le temps devenait de pire en pire et l'objectif numéro un changea rapidement. Il passa de "rejoindre Matthew" à "trouver un abris". Mais va trouver un abris sur des routes de campagne à la con comme ça, toi.

C'est après plusieurs minutes de marche active contre la tempête que Blake ressentit le bonheur immense de voir un gros bâtiment un peu plus loin. Rien de bien encourageant en sommes, surtout lorsqu'on sait ce qui peut grouiller à l'intérieur, mais c'était ça où elle risquait de s'envoler d'une minute à l'autre. Elle accéléra le pas, se mettant à courir jusqu'au bâtiment. Les abattoirs en ville, ça court pas les rues, alors forcément Blake ne reconnut par la nature du bâtiment tout de suite. Elle fit d'abord le tour, jusqu'à arriver devant une porte en fer un peu rouillé. En temps normal elle aurait d'abord frappé à la porte, histoire de voir si de gros débiles sanguinolents s'écrasaient contre, mais là elle ne pourrait rien entendre de toute façon. Alors elle tourna simplement la poignée. Fermée, évidemment. Elle refit le tour et releva la tête vers les ouvertures rectangulaires sans vitres installées entre les 1m50 de murs et le toit. Dépitée, Blake soupira à l'idée de rentrer là dedans sans même savoir ce qui l'attendrait à l'intérieur. Mais quoi qu'il y traîne, ses chances seraient plus grandes dedans que dehors. Une horde pourrait faire la queue derrière elle pour la bouffer à tour de rôle qu'elle ne l'entendrait même pas avec le boucan que le ciel faisait. Les ouvertures étaient fines, mais elle pourrait y passer. De justesse, mais ça passerait.

Encore fallait-il réussir à monter. Elle souffla et recula un peu, avant de courir vers le mur. Ses pieds décollèrent du sol pour arriver sur le mur et avant qu'elle ne retombe lourdement en arrière comme le voudrait la gravité ses mains s'accrochèrent au rebord. Elle ne laissa pas le temps à son corps de s'étaler bêtement contre le mur et se hissa de toutes ses forces jusqu'à pouvoir glisser une jambe dans l'ouverture. Elle était maintenant allongée sur ce rebord, moitié intérieur, moitié extérieur, et promena son regard sur l'intérieur. Il faisait jour donc il y avait un peu de luminosité à l'intérieur, mais vraiment pas grand chose. Et rien ne semblait l'attendre pour lui grignoter les pieds. Tant mieux ! Elle retira son sac de son dos pour le laisser tomber à l'intérieur dans un petit "pof" puis c'est son corps qui suivit. Elle resta accroupie un instant, sortant automatiquement son M9 au cas où il y ait besoin de se défendre. Elle se redressa lentement, balayant la pièce du regard alors que ses yeux s'habituaient lentement à la pénombre des coins les plus sombres. Personne... Elle rangea son arme et ramassa son sac, commençant à marcher sans trop savoir où aller. Elle sortit un talkie de son sac. "Matthew ? Matthew, tu me reçois ?" Un grésillement retentit pour seule réponse. Trop loin. Ou alors l'orange foutait la communication en l'air. "Et merde..." Le pilote allait encore se faire un sang d'encre le temps qu'elle rentre. Elle rangea tout ça et reprit son arme en main. Elle était coincée ici pour un petit bout de temps, au moins le temps que ça se calme dehors, alors autant visiter. Elle trouverait peut-être des trucs intéressants ?

PSYBORG
Revenir en haut Aller en bas


YOSEMITE

Watch me burn in the mad world

Cleen
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
39 ans
►Où je me situe et avec qui :
Dans une vielle cabane au fin fond de Yosemite avec ses chiens !
►Avant, j'étais :
Monsieur tout le monde...
►Messages :
503
►Points de vie :
99
►Copyright :
Schizophrénic ! (avatar) Astra ( signature)
►Avatar :
Jon Bernthal
►Et ton p'tit pseudo ? :
Timon

MessageSujet: Re: Tell the psychiatrist something is wrong • Clint R. Braxton Dim 9 Oct - 12:08

 
Tell the psychiatrist something is wrong  
Le vent soufflait fort, très fort, trop fort même. Dehors Clint avait vue un rodeur s’envoler  tellement le vent était fort. Il avait donc réuni ses chiens et était rentré dans son abattoir pour s’abrité. Il avait fermer toute les porte qu’il avait ouvert un peu plus tôt avant le lever de la tempête pour aéré, puis il pendit quelque carcasse de gibier a des crochets pour que ses chiens ne les dévore pas quand il avait le dos tournée. Il était allé vérifier son générateur  pour avoir l’électricité pour ses chiots, malheureusement celui-ci était mort. Tant pis après la tempête il en trouverait un autre.   Il alla donc dans la salle qu’il avait aménagée comme nurserie. Il dépendit la lampe rouge  qu’il avait pendu au dessus du panier ou Daya avait fait ses chiot pour leurs tenir bien chaud et la posa dans un coin. Il alla ensuite prendre une grosse couverture qui lui servait normalement a lui pour dormir quand il faisait froid et couvrit les chiots en faisant attention qu’ils soit tous couvert mais qu’ils n’étouffent pas  sous la couverture et qu’ils puissent bouger.  Une fois fait il caressa la chienne qui l’avait suivit et qui monta dans son panier pour se blottir contre ses bébés et sorti pour leurs laissait un peu de  tranquillité.

Il était en train de dépecer un lapin  quand il entendit un bruit au loin qui lui vint par écho. Un bruit de quelque chose qui tombe, mais pas dehors, non à l’intérieur. Quelqu’un était entré dans son repère.  Il regarda ses chiens tous réuni autour de lui a attendre leurs casse croute, ils s’étaient tous mis en alerte en entendant le bruit. Il leurs fit un signe et tous se dispersaient dans l’ombre.   Les chiens de Clint était comme des fantômes, un geste et ils se camouflé dans l’ombre et hanté l’abattoir. Clint quand a lui éteins sa lampe de poche, attrapa  son fusil a pompe et imita ses chiens. Il alla dans la grande pièce principal celle qui a l’origine servait a accueillir le bétail. Il fut guidé par le son de la voix de l’intruse, c’était une femme a ce que la voix laisser entendre, et visiblement elle essayait de contacter un certain Matthew.  Il n’avait pas besoin de lumière pour se repérer dans son QG, il le connaissait sur le bout des doigts, il était donc parfaitement camoufle.  Ainsi il observa la jeune femme dans un coin, bien dans l’ombre, ainsi elle ne le voyait pas mais lui la voyait parfaitement. Un de ses chiens se mit a grogner  car elle était très près de lui. Bon par chance c’était Pacha, son plus gentil, il avait tendance a beaucoup grognait mais mordait très peu. Ce n’était donc jamais lui qui était de garde dans la cours principale.  Son but pour l’instant, voir si la jeune femme était courageuse pour rester longtemps dans son QG sans se faire pipi dessus. Si elle passait plus de vingt minute  ici a ne pas flipper a cause des chiens, alors il sortiraient de l’ombre et lui parlerait surement roller coaster

_________________
Le Purgatoire des âmes brisées
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
20608
►Points de vie :
604
►Copyright :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: Tell the psychiatrist something is wrong • Clint R. Braxton Sam 5 Nov - 14:49

RP archivé suite au départ de Blake. coeurrose

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tell the psychiatrist something is wrong • Clint R. Braxton

Revenir en haut Aller en bas

Tell the psychiatrist something is wrong • Clint R. Braxton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: Cemetery :: Vieux rps-