[TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox. Les admins sont actuellement absentes jusqu'au 25 juillet mais vous pouvez toujours contacter Aileen par MP en cas de question !
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

[TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar


Can you feel my heart? I'm scared to get close, And I hate being alone. I long for that feeling, To not feel at all. The higher I get, The lower I'll sink. I can't drown my demons, They know how to swim.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1159

× Points de vie : :
30

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Dim 9 Oct - 5:02

So cut me from the linePierce & Alixen
Alixen ne savait même pas depuis combien de temps, elle était enfermée ici dans cette cabane. Mais ce qui était sûr, c'est que ça faisait trop longtemps. Si au début, elle n'avait cessé de traiter Pierce de tous les noms et menacée de le tuer encore et encore de toutes les manières possibles et imaginaires devant Casper, elle avait fini par arrêter avec le temps. Elle avait même cessé de parler tout court. Alix se maudissait de s'être fait entrainer dans cette situation. L'endroit dans lequel elle se trouvait désormais lui rappelait tous les jours, son échec le plus total. Elle n'aurait jamais dû tenter de sauver Luke parce que, au final, cela n'avait mené à rien. De un, elle n'avait pas réussi, de deux il la haïssait et de trois, à son tour elle se retrouvait enfermée. Voilà ce qu'on y gagnait à s'attacher à quelqu'un. Serait-ce ironique de dire que selon elle, elle s'était laissé faire enfermée ? Que ça faisait partit de son plan B ? Parce que ainsi Pierce ne serait pas sur ses gardes ? Qu'il lui aurait juste suffit de s'enfuir de cette cabane et d'aller libérer Luke tandis que Pierce ne s'attendrait pas à ça ? Cependant, fuir de cette cabane n'était pas si facile qu'elle l'avait pensé. La preuve, elle y était encore… Et pourtant ce n'était pas faute d'avoir essayé. Elle avait tenté d'attendrir Casper avec ses fausses larmes, ensuite elle l'avait menacé, elle avait même tenté de faire la morte afin qu'il s'approche et qu'elle puisse lui asséner un coup et qu'elle en profite pour prendre son arme. Ça avait presque marché… C'est juste au moment de prendre son arme que tout a foiré. Elle n'avait pas été assez rapide ou son coup n'avait pas été assez fort, au choix. Avec tous ces échecs avec Casper, elle fut bien obligée de se rabattre sur autre chose pour sa libération. Elle-même et rien qu'elle-même. Essayer de défaire ses liens par elle-même, tenter de faire s'effriter les cordes avec le bois. Tout ce qu'elle y avait gagné au final, c'était des bleus autour de ses poignets et des saignements aux quelques endroits où sa peau s'était légèrement arrachée à force de tirer et les frottements des cordes.

Mais aujourd'hui, Alixen ne tentait même plus de s'échapper. Elle s'était avouée vaincue avec le temps. Presque amorphe. Elle ne se nourrissait presque plus, de toute manière ça ne changeait pas grande chose étant donné le peu qu'on lui donnait à la base. L'adolescente ne savait même pas ce qu'elle foutait là encore… Qu'est-ce que ça apportait à Pierce de la garder prisonnière si longtemps ? Surtout si il n'était encore jamais venu la voir depuis qu'il avait ordonné son enfermement. Depuis le début, elle ne voyait que Casper et rien que Casper. À force, elle en avait marre de voir sa gueule. Elle ne le regardait même plus de toute manière, même quand il entrait pour lui apporter à manger. Elle se contentait juste de laisser la nourriture là, sans daigner de parler pour lui dire qu'elle n'en voulait pas.

C’est pour cela, que ce jour-ci lorsque quelqu’un entra dans la cabane, elle ne prit même pas la peine d’ouvrir les yeux. Elle voulait juste qu’on la laisse tranquille rapidement, qu’on la laisse comater comme elle le faisait depuis des jours et des jours, des semaines et des semaines. Alix était tout le temps fatiguée sans doute parce qu’elle ne se nourrissait plus beaucoup et parce qu’elle ne faisait rien. À ce train-là ça pourrait bien être elle, qui pourrait causer sa propre mort. Elle avait perdu tout espoir de se tirer de là un jour alors elle ne faisait même plus d’efforts.
   

I pirouette in the dark. I see the stars through a mirror. Tired mechanical heart Beats 'til the song disappears.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.


Dernière édition par Alixen C. Manning le Mar 29 Nov - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Mer 12 Oct - 15:47

So cut me from the line
Pierce Higgins & Alixen C. Manning

Sans trop savoir pourquoi, Pierce s’était réveillé de son demi-sommeil le matin même en ayant décidé que c’était le moment de mettre un terme à cette merde. En fait, il y avait déjà pensé plusieurs fois. Au final, il avait plus de contre-arguments que d’arguments favorables à la libération d’Alixen. La petite merdeuse s’était montrée d’une insolence rare, persuadée que son jeune âge pouvait la sauver et la tenir à l’écart de toute forme de punition. Elle avait tendance à oublier qu’ils avaient dans un monde où il n’y avait plus de droit, donc les droits de l’enfant et toutes ces conneries-là étaient passées. La gamine se comportait comme si tout allait lui tomber tout droit dans la gueule, quelque soit son comportement. Elle prenait un malin plaisir à tenter d’enfoncer l’ordre établi ici-même. Franchement, ce qu’il lui faudrait, c’était du plomb dans la tête pour que son corps refroidisse et ne se relève pas. Sauf que tuer un membre du camp ? Dangereux, trop dangereux. L’emprisonnement avait été facilement justifié, la chieuse avait tenté de libérer un prisonnier. En bref, rien n’indiquait qu’il fallait qu’elle sorte de sa cabane qui lui servait de cellule.

Pourtant, c’était bien cette direction-là que prenait Pierce. Il avait pas foutu les pieds là-bas, ayant confié à Casper le soin de s’occuper de la prisonnière. Franchement, elle aurait pu hériter d’un mauvais geôlier. Casper était un type discret, efficace, qui ne prenait pas de plaisir au malheur des autres. Donc il lui avait certainement infligé aucun mauvais traitement. Et pourtant, ça aurait pu contribuer à lui remettre les idées en place. Alixen pouvait aussi s’estimer heureuse de pas avoir crevé de faim, parce que vu le peu de bouffe qu’il y avait à Bodie, ils auraient très bien pu décider qu’elle n’en aurait pas. Mais laisser la petite mourir de faim ... Il imaginait déjà l’autre tarée de Rebekah débarquer en payant son petit scandale. Donc, la petite était toujours dans sa prison. Mais plus pour l’autant.

Pierce entra dans la cabane qui était dans le même état que toutes les autres. Abandonnée, pourrissante, elle n’avait rien de chaleureux. C’était partout pareil ici. Certes, on avait la paix, mais ça vendait du rêve. De toute façon, un toit était un toit désormais. L’ancien militaire referma la porte derrière lui, jetant un coup d’œil pour vérifier que rien ne paraissait anormal. La gamine était attachée mais elle était pleine de ressources, alors autant se méfier. Estimant que c’était sûr, il posa son regard sur elle. Elle lui était difficilement supportable, tout ce qu’il détestait. L’insolence, l’insubordination, le manque de gratitude. « J’préfère t’prév’nir, tout l’monde sait qu’t’as voulu laisser partir l’prisonnier. T’étais d’jà pas bien populaire, ça s’est pas arrangé. » déclara-t-il. Et puis ce n’était pas comme pas si il allait lui venir en aide. Franchement, qu’elle se démerde, son manque de popularité, elle l’avait elle-même cherché. Six semaines enfermées ici avait fini par l’assimiler à une sorte de traitre dans le camp. « Pas b’soin d’attacher quelqu’un à ta surveillance, t’auras tout l’temps des r’gards braqués sur toi. » ajouta-t-il, faisant quelques pas pour s’approcher d’elle. Fallait mettre les choses au clair avant de la libérer. Elle aurait plus de liens autour de ses poignets, mais rien n’était oublié.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Can you feel my heart? I'm scared to get close, And I hate being alone. I long for that feeling, To not feel at all. The higher I get, The lower I'll sink. I can't drown my demons, They know how to swim.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1159

× Points de vie : :
30

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Ven 14 Oct - 4:22

So cut me from the linePierce & Alixen
- Pierce…

Un murmure sanglant s'échappant de ses dents serrées. Ce devait bien être le premier mot qu'elle prononçait depuis si longtemps et cela devait surement s'entendre. Putain, enfin il pointait le bout de son nez celui-là, elle y croyait plus. Lentement, Alixen ouvrit les yeux et releva la tête vers lui, penchant la tête quelque peu, son regard exprimant clairement à quel point elle le détestait. L'avoir fait enfermer ici, il allait le payer c'est certain. Certes, elle n'était pas en mesure d'assurer sa vengeance à l'instant même mais elle comptait bien lui faire payer un jour ou l'autre. Même si il lui faudrait en payer les conséquences plus tard. Mais elle en avait rien à faire, tout comme elle en rien à foutre que tout le monde sache ce qu'elle avait fait. C'est pas comme si elle avait tenu à ce que ça soit tenu secret. Elle assumait tout à fait son acte. Puis au moins, tout le camp avait désormais la preuve qu'elle ne manquait pas de culot et qu'elle n'hésitait pas à faire ce que bon lui semblait. L'adolescente avait sans doute plus de couilles que le reste des hommes au commandement de Pierce et de De La Vega qui n'osent même pas se mettre une seule fois en travers du chemin de leur « supérieurs ». La blague. Les paroles de Pierce qui suivirent ne l'intéressèrent guère plus.

- Cool.

Ce fut la seule chose qu'elle lui répondit, avec ce ton insolent dont elle avait l'habitude surtout avec lui. Non seulement, Alixen n'en avait rien à faire de ce qu'il racontait mais surtout, elle ne comprenait pas où il voulait en venir. Pourquoi il lui disait tout ça ? Il ne s'était quand même pas pointé ici après tout ce temps, juste pour la tenir au courant de sa réputation au sein du camps ?! Casper aurait très bien pu le faire à sa place. Mais si elle devait féliciter sa venue pour une chose ce serait pour le fait que pour une fois, il l'ouvrait plus qu'elle. Comparé à la dernière fois qu'ils se sont vus, l'adolescente était beaucoup plus calme. Pour l'instant… Il faut toujours se méfier de l'eau qui dort. Surtout si Pierce commence à s'approcher d'elle, même de seulement quelques pas. Depuis le début, elle ne l'avait pas quitté des yeux. Pas qu'elle craigne qu'il lui fasse quoi que ce soit, même si tout pouvait supposer à croire, étant donné qu'elle est attachée, qu'elle ne peut rien faire et que lui la déteste et surtout souhaite sa mort. Mais elle était arrivée à un stade où elle n'en avait que faire où elle ne se souciait même pas de cette possibilité. C'est juste que ce serait un peu con de ne la tuer que maintenant après l'avoir enfermer depuis elle ne savait combien de temps alors qu'il pouvait le faire depuis longtemps. Par contre, elle, si elle en avait l'occasion, Alix n'hésiterait pas une seule seconde à le tuer. Personne ne sera là pour l'empêcher de le faire. C'est pour cela que même si elle parait calme comme ça, il fallait se méfier car elle attend juste qu'une occasion se présente pour pouvoir la mettre à l'envers à Pierce. Malheureusement, elle qui se trouvait désormais dans la même situation que Luke, elle ne risquait pas d'avoir un complice pour l'aider.
   

I pirouette in the dark. I see the stars through a mirror. Tired mechanical heart Beats 'til the song disappears.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Lun 17 Oct - 15:29

So cut me from the line
Pierce Higgins & Alixen C. Manning

La gamine réagissait pas. Non pas qu’elle ne semblait pas capter, d’entrée de jeu elle l’avait reconnu. Il en voulait pour preuve que c’était bien son nom qu’elle avait dit, ou plutôt dégueulé. La dent dure, elle pouvait bien l’avoir. Il l’avait foutue au trou pendant plus d’un mois. De toute façon, Pierce en était arrivé à cette conclusion que jamais cette foutue connasse ne serait contente, jamais elle ne comprendrait qu’elle devait plus aux autres que les autres ne lui devaient. Mais voilà, foutez une ado au milieu de l’apocalypse, mais n’espérez pas que la situation lui fera sa crise d’adolescence. Au contraire, le fait d’avoir survécu jusqu’ici lui donnait des ailes. Et pourtant, oh mais voyez-vous ça, elle vivait désormais aux crochets d’autres. Plutôt que de se montrer un soupçon reconnaissance, elle s’insurgeait à chaque soupçon d’occasion qui se présentait à elle. Le plus simple serait qu’elle clamse pendant une excursion, mais la petite persistait à vivre. Et vivre, pourquoi je vous prie ? Pour faire chier le monde, et Pierce en particulier. Dépenser autant d’énergie pour une tâche si futile, c’était à n’y rien comprendre. Autant dire que les semaines qu’elle avait passé lui avait filé un sérieux repos. Mais voilà, le temps était venu d’y mettre un terme.

« Cool. » , encore des mots d’ado rageuse. Forcément qu’elle captait pas, son cerveau n’avait pas atteint le stade de maturité nécessaire pour inclure un procédé de réflexion trop développé pour elle : la déduction. « T’vas être libérée. » déclara-t-il, n’exprimant à ce propos aucune forme d’enthousiasme. Franchement, fallait limite être con pour permettre à cette petite garde de déambuler comme bon lui semblait à l’extérieur. Mieux valait pour Pierce ne pas repenser à ça maintenant, parce que s’il réfléchissait de nouveau sur ce point, il risquait de se raviser. « T’as plus d’affaire, ta baraque a été pillée. » ajouta-t-il, histoire de lui faire comprendre qu’elle n’allait pas se refondre dans le moule facilement. Non, elle n’allait pas sortir de sa geôle et récupérer sa vie d’avant. Trop tard pour ça. Elle avait trop fait, avait été trop loin. Il l’avait prévenue, les gens allaient la dévisager, et peut-être même qu’elle allait devoir subir quelques attaques vicieuses. Mais peu lui importait à lui, faudrait pas qu’elle vienne geindre. Sa situation, elle l’avait plus que cherchée. Y avait plus personne pour l’éduquer la gamine, alors lui inculquer quelques rudiments à la dure ne serait pas de trop pour elle. Alixen en avait d’ailleurs cruellement besoin. C’était à se demander si, même avant tout ça, y avait eu quelqu’un pour la civiliser. « J’crois pas qu’Casper ait gardé ta faucille, j’sais pas c’qu’il en a fait. T’êt’ bien qu’il l’a démontée pour en faire aut’ chose. » expliqua-t-il. Sa précieuse, elle la retrouverait sans doute pas. Tant pis pour sa gueule, elle allait devoir faire sans. Trouver autre chose, mais une autre de ce genre ? Y en avait pas des masses par ici. Pierce glissa sa main au niveau de sa ceinture pour choper le couteau par le manche et l’en retirer. C’était sans doute une mauvaise idée, mais la décision était prise.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Can you feel my heart? I'm scared to get close, And I hate being alone. I long for that feeling, To not feel at all. The higher I get, The lower I'll sink. I can't drown my demons, They know how to swim.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1159

× Points de vie : :
30

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Jeu 27 Oct - 21:47

So cut me from the linePierce & Alixen
Elle va être libérée ? En entendant ceci, un éclair de surprise passa sur son visage. Enfin, que les choses prenaient une tournure intéressante sans qu'elle n'ait à bouger le moindre petit doigt. Elle qui commençait à perdre espoir, voici que cette nouvelle tombait à point. Cependant, le retour à la vie « normale », n'allait pas être aussi facile qu'elle le pensait. Alixen n'avait plus d'affaires, elle avait été pillée pendant son enfermement. C'était petit. Ils ne se faisaient vraiment pas chier, ses poings se serrèrent.

- Quoi ?! Non mais tu vas me rendre mes affaires tout de suite, j'en ai rien à foutre ! Et ça se dit brigands ? Putain, mais vous n'avez tout simplement pas de couilles ! Franchement, attendre qu'une gamine ne soit plus dans sa piaule pour pouvoir voler ses affaires, c'est bas et lâche !

Si ses affaires en général, ne comptait pas tant que ça pour elle. Elle avait en sa possession plus d'objets de survie qu'autre chose et que ça la fait bien chier de ne plus les avoir. Parmi ses affaires, il y avait bien un objet qui lui tenait à coeur et qu'elle ne voulait absolument pas perdre. Le porte-clé licorne que lui avait offert Luke. ça, il était hors de question qu'elle ne le récupère pas. À défaut d'avoir ruiné toutes leurs chances, elle refusait de perdre la seule chose qu'il lui restait de lui. Mais elle ne pouvait pas dire tout cela à Pierce, de but en blanc. Elle ne pouvait pas lui demander comme ça, de lui donner sa licorne. Il allait se foutre de sa gueule. Non, Alix devait se la jouer fine. Enfin, la finesse selon Alixen, c'était un bien grand mot.

Malheureusement, cette mauvaise nouvelle n'arriva pas seule. Maintenant, venait la question de sa faucille. Putain, ça aussi elle allait la perdre ?! C'est une blague ? Un léger rire nerveux s'échappa de ses lèvres. C'est vraiment ça qui allait se passer ? Elle allait sortir d'ici mais elle n'aura plus rien à elle ?! Démunie de toutes ces possessions ? Heureusement, qu'elle avait encore le collier que son père lui avait offert. Le pendentif en argent, en forme de croix, pendant autour de son cou. Alixen n'était plus du tout croyante mais ce pendentif était la chose qu'elle chérissait le plus au monde. Un cadeau de son père à l'issue de sa première communion. À cette époque-là, elle était une toute autre personne, très loin de la peste qu'elle était aujourd'hui.

- T’inquiètes pas que j’irais le voir Casper.

Étant donné que c’était Casper qui détenait sa faucille, peut-être qu’il existait une infime chance pour qu’elle puisse la récupérer. Même démontée, elle la prendra. En sortant d’ici, ce sera une des choses qu’elle fera, d’aller le voir. Si il refusait de lui donner ce qui lui appartenait alors Alixen se mettra au même niveau que les survivants ici-même et fouillera sa cabane pendant son absence pour récupérer sa faucille. Il n’était pas question qu’elle baisse les bras, surtout pas quand il s’agissait de récupérer les affaires qui lui appartenaient.

- Bon t’attends quoi ? La Sainte-Vierge ?

Alixen ne pouvait s’empêcher d’exprimer son impatience de se retrouver libérée. Sauf qu’elle trouvait que Pierce prenait un peu trop son temps. Comme si elle n’en avait déjà pas assez perdu ici…
   

I pirouette in the dark. I see the stars through a mirror. Tired mechanical heart Beats 'til the song disappears.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Mer 2 Nov - 14:30

So cut me from the line
Pierce Higgins & Alixen C. Manning

La gamine qui n’apprendrait jamais à tenir sa langue. Persuadée que son insolence allait constamment la tirer d’affaire. Elle s’imaginait sans doute qu’en agissant de la sorte, elle en imposerait suffisamment pour se donner l’impression de régner sur son petit monde. On avait déjà du mal à régner sur son prochain, alors le petit monde ... elle pouvait bien se le mettre où elle voulait. « Quoi ?! Non mais tu vas me rendre mes affaires tout de suite, j'en ai rien à foutre ! Et ça se dit brigands ? Putain, mais vous n'avez tout simplement pas de couilles ! Franchement, attendre qu'une gamine ne soit plus dans sa piaule pour pouvoir voler ses affaires, c'est bas et lâche ! » s’emporta-t-elle, toujours agressive. Toujours stupide et puérile, à faire des caprices. Comme si on pouvait encore faire des caprices dans une merde pareille. Une enfant, qui se rendait compte de rien. Mais personne n’avait du temps à lui consacrer, personne n’était là pour parachever son éducation, et surtout pas Pierce, qu’elle se démerde. Il lui jeta un regard blasé et hautain. « C’est l’jeu. C’lui qu’est éliminé d’la partie perd ses affaires. » répliqua-t-il, sans s’emporter. Non, il n’allait pas prendre le temps de lui expliquer en long, en large et en travers pourquoi, dès lors qu’elle avait été exclue de la communauté parce qu’elle en était devenue la prisonnière, les autres avaient été prendre ses affaires. C’était d’une logique implacable, et si elle était trop bête pour le comprendre, et bien qu’elle reste dans son ignorance.

Quant à son arme. Sa faucille ... sa maudite faucille. Elle avait besoin d’une arme de grande taille pour se donner l’impression qu’elle était invincible et supérieure à tous les autres survivants. Pierce avait du mal à comprendre comment ce genre d’arme pouvait être pratique : trop grand, moins pratique à manier. La liste pouvait être bien plus longue si l’on se mettait à énumérer les inconvénients d’une telle choses. «  T’inquiètes pas que j’irais le voir Casper. » qu’elle cracha entre ses dents, comme si elle était en mesure de le menacer. Casper en valait une vingtaine comme elle, et ce n’était pas une petite gamine suffisante et capricieuse de son âge qui aurait raison de lui. « Bon t’attends quoi ? La Sainte-Vierge ?  » finit-elle par s’impatienter, considérant un peu trop que sa libération était acquise. Comment pouvait-elle se mettre en tête qu’elle était en mesure de commander ? Tant de stupidité l’effarait. A bien regarder, il n’y avait rien d’étonnant à ce qu’elle s’entende bien avec Rebekah. Les deux mêmes, deux chieuses bouffies de suffisance et persuadée de leur considérable supériorité. La version juniore, et la version senior. Ca aurait presque pu en être drôle, si le contexte avait été différent. « Qu’t’fasses preuve d’un peu d’jugeote. Autant dire qu’c’pas d’main la veille. » répliqua-t-il. Qu’elle la boucle aussi, qu’elle comprenne également. Mais c’était trop demander. « Qu’les choses soient claires. Soit t’fais profil bas, et ça d’vrait s’tasser. Soit t’fais la maligne, et quelqu’un va d’buter. Faudra pas t’attendre à c’qu’on prenne ta défense. » tenta-t-il d’expliquer une dernière fois. Étant donné son comportement, sa mort n’allait pas déclencher de sanction ou d’espèce de règlement de compte, comme ce pourrait être le cas pour un autre membre du groupe qui marche droit. Au contraire, si sa bêtise la tuait, ce serait du pain béni.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Can you feel my heart? I'm scared to get close, And I hate being alone. I long for that feeling, To not feel at all. The higher I get, The lower I'll sink. I can't drown my demons, They know how to swim.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1159

× Points de vie : :
30

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Sam 12 Nov - 19:51

So cut me from the linePierce & Alixen
Putain, il ne comptait pas lui rendre ses affaires. Il n'allait pas en démordre, c'est certain. Putain. Fais chier. Pourquoi fallait-il qu'il lui gâche la vie comme ça ? Ça ne lui suffisait pas de l'enfermer pendant elle ne savait combien de temps ? Elle voulait juste récupérer un putain de truc. Une toute petite chose, qui avait une grande importance pour elle. Ce n'était pas un putain de jeu, merde. L'adolescente grinça des dents, serrant les poings. Les « jeux », elle acceptait d'y jouer seulement lorsque c'était elle qui en dictait les règles.

- Je demande juste une chose. Le seul truc… « Inutile »… Que vous avez trouvés dans mes affaires. Juste ça. Vous pouvez… garder… le reste.

Alixen avait eu du mal à le dire. À accepter la sentence que Pierce lui avait imposé. Se soumettre en quelque sorte. Se rendre compte où elle en était rendue, lui donnait envie de gerber. Sa tête était baissée et son regard était rivé sur le sol. Elle détestait cette situation. Elle détestait s'abaisser ainsi. Elle haïssait Pierce, elle le haïssait de tout son être. Tout ça, tout ça c'était de sa faute. De sa putain de faute. Si seulement, elle pouvait revenir dans le passé… Au lieu de se contenter de lui voler ses vivres, elle l'aurait tué. Dès qu'il aurait eu le dos tourné, un coup de faucille, une tête au sol et tout aurait été réglé. Elle n'en serait pas à là, aujourd'hui. Oh, ce serait tellement jouissif. C'était juste une grossière erreur de sa part de s'être contenté de voler les autres par le passé. Elle aurait dû… Elle aurait dû les tuer également. Tous les tuer. Aucune représailles possible de quiconque. Elle aurait été tranquille. C'est pour cela qu'avec Rebekah et Graham, tout avait été plus facile, lorsqu'elle les avait rejoints. Parce qu'ils tuaient des survivants sans remords. Et si Alixen jusque là n'était pas encore à ce niveau. D'être capable de tuer des personnes vivantes sans que ça ne la dérange. C'était terminé. Cette infime once de remord, cette infime once de culpabilité planquée au fond d'elle, était définitivement éteinte. Si Pierce l'avait fait enfermé ici pour la calmer, pour lui donner une leçon, c'était raté. Le contraire même se produisait. Une grande erreur qu'il avait commis, et une seconde sans doute qu'il commettra lorsqu'il décidera de la laisser dépasser le pas de la porte. Chose qu'elle ne cessait de demander depuis le début mais lui se contentait de parler encore et encore. Une torture. Il ne pouvait pas fermer sa gueule ? Cela ne servait à rien de l'ouvrir. L'adolescente finit par relever tout doucement la tête vers lui, le défiant du regard.

- Bute-moi, j'en t'en pris. Je sais que tu en rêves, fais-toi plaisir. Ce sera ta seule chance, crois-moi.

Il ne fallait pas se leurrer, la personne au sein de ce camp qui avait le plus envie de la voir six pieds sous terre c'était bien Pierce. Des ennemies, elle s'en était fait plein mais celui qui l'avait plus à la dure dans le coin, c'était bien celui qui se tenait debout devant elle. Et pourtant, elle n'avait même pas peur. Pourtant, Alix était bien consciente du fait, qu'il était tout à fait capable de la tuer. Qu'elle serait déjà morte à l'heure qu'il est si il n'avait pas été interrompu lorsqu'il avait son arme pointée droit sur elle, lorsqu'elle avait tenté de libérer Luke. À ce moment, oui, elle avait eu peur. Mais maintenant ? Elle en avait totalement rien à foutre.
   

I pirouette in the dark. I see the stars through a mirror. Tired mechanical heart Beats 'til the song disappears.
© sumptuous reign.

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Lun 14 Nov - 13:47

So cut me from the line
Pierce Higgins & Alixen C. Manning

La petite aurait bien besoin de quelques leçons de redressement. Y avait des moments où il fallait simplement la fermer, simplement se taire, ne rien dire. Autant dire qu’elle n’y comprenait rien, et que ces moments-là, elle ne parvenait pas à les détecter. Tant pis pour elle, qu’elle aggrave son cas encore et encore et elle obtiendrait sa propre perte. « Je demande juste une chose. Le seul truc… « Inutile »… Que vous avez trouvés dans mes affaires. Juste ça. Vous pouvez… garder… le reste. » s’exprima-t-elle. Ou plutôt essaya-t-elle de s’exprimer. Un truc, qu’elle voulait récupérer, et pour lequel elle ne donnait pas quantité de détails. Pierce en avait strictement rien à foutre, il ne voulait pas savoir ce que c’était. Des affaires de gamine. Utile ou inutile, là n’était pas son problème. De toute façon, lui n’avait rien pris. « T’crois vraiment qu’j’ai été fouillé dans tes affaires d’merde ? » demanda-t-il. Après avoir marqué une petite pause, il se mit à rire. Mais n’en dit pas plus. Non, pas question de donner les noms de ceux qui avaient été fouillés, de ceux qui s’étaient servis. Hormis Rast, dont il avait parlé devant elle, le jour où elle s’était faite enfermer. Rast, un type qui parfois lui filait la chair de poule. Pierce savait très bien ce qu’il avait pris en priorité chez la gamine : ses sous-vêtements. Dans le propre intérêt d’Alixen, valait mieux pour elle qu’elle évite d’aller le voir pour lui demander de les récupérer. Mais son conseil, il le garda par devers lui. Qu’elle se démerde, elle et son insupportable insolence.

Quoiqu’il en soit, elle ne perdit pas sa hargne. Son regard traduisait sa colère, elle fulminait de toute évidence. Mais un regard, ça ne tuait pas. Et elle pouvait le dévisager autant qu’elle le souhaitait, elle demeurait à sa merci. « Bute-moi, j'en t'en pris. Je sais que tu en rêves, fais-toi plaisir. Ce sera ta seule chance, crois-moi. » qu’elle poursuivit. Trop d’assurance, elle puait l’arrogance. Comme si là, attachée, c’était sa chance de la buter. Il pouvait bien la laisser se barrer dans les bois et la traquer pendant des jours avant de lui donner le coup final. Mais non, Pierce n’était pas là pour ça. Il était là pour la libérer, et c’était bel et bien ce qu’il allait faire. « Oh non. » qu’il répondit dans un murmure. S’approchant d’elle, il s’agenouilla à ses côtés. Sa main prit d’abord son calibre, avant de venir retirer le couteau qui était coincé dans sa ceinture. « Non non, j’te libère. J’pas l’intention d’te buter. » poursuivit-il, alors que son couteau s’approchait des cordes qui maintenaient la gamine attachée, le symbole de sa captivité. « J’pas besoin d’le faire. T’vas y parv’nir toute seule à ça. » déclara-t-il, tandis qu’il tranchait les liens, lui libérant les poignets. À peine ce fut fait qu’il se remit sur pieds, reculant de quelques pas pour garder ses armes - le neuf millimètres et un couteau dans une main, un autre couteau dans sa chaussure - à distance. Qu’elle tente rien, où il lui faisait éclater la cervelle sur le plancher moisi. « T’donne pas trop d’mal pour t’réinstaller, t’en as plus pour longtemps. » annonça-t-il, sourire satisfait aux lèvres, tandis que la voie était dégagée entre la petite et la porte de sa geôle.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


Can you feel my heart? I'm scared to get close, And I hate being alone. I long for that feeling, To not feel at all. The higher I get, The lower I'll sink. I can't drown my demons, They know how to swim.


LUXEN:
 


è_é:
 

× A propos du vaccin : :
En route pour le faire même si elle ne croit pas en ce vaccin.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1159

× Points de vie : :
30

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Ven 18 Nov - 13:48

So cut me from the linePierce & Alixen
Pierce n'avait pas fouillé dans ses affaires. Évidemment. Cela aurait sans doute été trop simple. Après lui avoir adressé un dernier regard haineux à la suite de son rire, Alixen détourna son regard du sien. Putain… Elle n'allait jamais pouvoir récupérer son cadeau si précieux. Chercher son porte-clé parmi les brigands de Bodie ? C'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Et surtout dangereux. Autant tirer le diable par la queue. Demander à chacun était évidemment quelque chose d'exclus, sa seule option était de fouiller leurs cabanes. Cependant, à force, elle risquerait de se faire prendre. Il lui fallait des noms et évidemment Pierce ne comptait pas lui en dire plus. Elle fulminait c'était certain. La brune fut contrainte même de fermer les yeux quelques secondes afin de se calmer un minimum avant de faire une connerie. Mais sa haine envers lui la poussa à le regarder de nouveau, à le défier. C'était plus fort qu'elle. Cependant, Pierce ne répondit pas à sa provocation. Non, bien au contraire. Enfin, il se bougeait pour la libérer. C'était complètement le monde à l'envers. Elle lui offrait l'(unique) occasion de la buter et voilà qu'il décidait de la détacher de ses liens. Loin de la brune l'idée de tenter quelque chose dans l'immédiat, elle tourna la tête dans la direction opposée de celle de Pierce, serrant des dents. Le sentir si près, lui donnait juste envie de vomir. Même si l’idée de tenter quelque chose lui tiraillait les entrailles, elle ne fit rien. Il s’attendait trop à ce qu’elle le fasse. Ce serait impossible de le faire dans ce cas-ci, elle ne réussira rien si il était préparé. Mais même en ayant conscience de cette donnée, il fallait croire que le simple fait de se sentir libérée lui donna des ailes. À peine, les liens tranchés, elle se mit à masser ses poignets douloureux. Et alors qu’elle fit mine de se débarrasser du restant des liens, discrètement une de ses mains prit un pieu en bois cachée à l’intérieur d’une de ses bottes.

Alixen parviendra t-elle à menacer Pierce avec ?


Rapidement, Alixen voulu se lever pour menacer Pierce avec son morceau de bois. Dresser le pieu à quelques centimètres seulement de l'oeil de Pierce, c'était ce qu'elle comptait faire. Cependant, les choses ne se passèrent pas du tout comme prévu. Au moment même où elle voulue se redresser sur ses deux jambes, ces dernières la lâchèrent et elle se retrouva de nouveau à terre. Conséquence d'être restée dans la même position depuis trop longtemps. Ses jambes étaient totalement endormies. Putain, elle allait morfler c'est certain. Pierce pouvait sans mal deviner ce qu'elle avait tenté de faire. Alix s'éloigna le plus possible de lui à l'aide de ses bras avant de se caler contre un mur, ne pouvant s'aider de ses jambes que très légèrement.

- DÉGAGE DE LÀ, DÉGAGE DE LÀ PUTAIN ! JE TE HAIS ! JE CONNAIS LA SORTIE, CASSE-TOI ! CASSE-TOI PUTAIN !!

Elle hurlait carrément. L'adolescente était en train de péter les plombs, lui balançant même ses deux bottes. En ce moment, tout ce qu'elle entreprenait, échouait. Elle en avait marre. Sa dernière tentative quelque peu désespérée pour pouvoir obtenir ce qu'elle désirait était tombé à l'eau. Alixen avait été incapable de partir sans tenter une dernière tentative aussi désespérée et suicidaire qu'elle soit. C'est dire à quel point le cadeau de Luke était important pour elle. Il était inconcevable pour la brune de se dire qu'elle l'avait perdu à jamais, qu'elle ne le récupéra jamais. Non, il signifiait trop de choses pour elle. Et pourtant, elle avait raté sa dernière chance d'avoir des infos.
   

I pirouette in the dark. I see the stars through a mirror. Tired mechanical heart Beats 'til the song disappears.
© sumptuous reign.


Spoiler:
 

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. WHAT'S FUCKED UP AND EVERYTHING'S ALRIGHT. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.


Dernière édition par Alixen C. Manning le Ven 18 Nov - 15:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

ZOMBIE
avatar



× Âge du perso : :
Je n'ai point d'âge.

× Localisation (+ avec qui) :
De partout.

× Avant, j'étais : :
Un être humain.

× Messages : :
892

× Points de vie : :
18

× Copyright : :
©Morphine.

× Avatar : :
Zombie.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Selon ton bon vouloir ... ça va de "zombaque" à "zonzon" en passant par ... "rôdeur"..

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Ven 18 Nov - 13:48

Le membre 'Alixen C. Manning' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'COME IN, HAZARD' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce Jeu 24 Nov - 13:51

So cut me from the line
Pierce Higgins & Alixen C. Manning

Pierce aurait été davantage étonné que la gamine ne tente rien. Rien dans la tête, pas le moindre plomb dans la cervelle. Il était prêt, prêt à tirer son flingue de là, à lui planter contre la tempe. Prêt et paré à toute éventualité. Mais en fait, il n’en eut pas besoin. Il semblait que désormais, même le corps d’Alixen constituait un obstacle pour la jeune fille, puisqu’à peine tenta-t-elle de se mettre debout qu’elle s’écroula au sol. Restée assise et ligotée longtemps, ses jambes étaient trop engourdies pour la porter. Si bien qu’elle ne constitua pas la simple menace, et l’ancien militaire ne prit même pas la peine de dégainer une arme. Il ignorait quand même comment Casper avait pu ‘oublier’ de la fouiller et de lui retirer toutes ses armes, y compris ce petit pieux de bois. Décidemment, il était difficile de trouver des gens sur qui on pouvait réellement compter, qui ne passerait pas à côté de ce genre de détails fondamentaux. Quoiqu’il en soit, s’il y avait eu tentative pour le blesser, elle avait échoué. Peut-être même qu’elle avait avorté avant qu’elle ne débute réellement. Pierce n’en était pas le moins du monde choqué, Alixen ayant multiplié les tentatives pour le dégommer. Sans jamais y parvenir. C’était comme essayer d’apprendre quelque chose à un être dépourvu de cerveau : mission impossible. Elle resterait la stupide gamine capricieuse qu’elle était, et cela ne pouvait que lui causer préjudices. Pas le problème de Pierce, il en avait strictement rien à foutre. Qu’elle se fasse exploser le crâne, et les vivants en seraient enfin débarrassés. Mais ce n’était pas lui qui allait s’en charger, ah ça, non.

« DÉGAGE DE LÀ, DÉGAGE DE LÀ PUTAIN ! JE TE HAIS ! JE CONNAIS LA SORTIE, CASSE-TOI ! CASSE-TOI PUTAIN !! » qu’elle se mit à hurler, hystérique qu’elle était. Exaspérée surtout, de voir qu’elle n’y arrivait jamais. Échec ambulant qu’elle était. Pierce évita ses chaussures l’une après l’autre, en se décalant légèrement d’un côté, puis de l’autre côté. Cela ne le fit que davantage, tellement le spectacle était comique. C’était comme si les nerfs de la petite lâchaient, la remettant soudainement à sa place. Place qu’elle n’avait jamais comprise, et qu’elle ne s’était jamais employée à garder. Forcément, ça lui retombait sur le coin du nez. « C’prendra un peu plus qu’un p’tit pieux d’bois pour m’avoir. » s’exprima-t-il, sourire hilare aux lèvres, et un air particulièrement satisfait collé au visage.  Quoiqu’il en soit, la chose était faite, et Pierce n’avait plus qu’à la laisser là, mariner dans son hystérie. « Bon courage. » finit-il par déclarer, tandis qu’il quittait la baraque de bois pour retourner à ses occupations. La petite n’avait plus qu’à bien se tenir, et il était intimement persuadé que d’autres que lui allaient finir par lui régler son compte. L’insolence finissait toujours par payer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce

Revenir en haut Aller en bas

[TERMINÉ] So cut me from the line | ft. Pierce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-