I'm not a man, I am a survivor
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

I'm not a man, I am a survivor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité


MessageSujet: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 14:21

Thomas Briggs
PRÉNOM(S) † Thomas NOM † Briggs ÂGE † 37 ans DATE DE NAISSANCE † 10 octobre LIEU DE NAISSANCE † Santa Barbara, Californie ANCIEN LIEU D'HABITATION † Santa Barbara ANCIEN MÉTIER † Ambulancier STATUT FAMILIAL † Veuf ORIENTATION SEXUELLE † Hétérosexuel CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Alexander Skasgard. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Je suis encore indécis de ce coté, il faut juste prendre en compte que Thomas n'est pas une personne à qui on peut accorder sa confiance sans le connaitre un minimum surtout quand on sait qu'il reste instable mentalement et peut passer du blanc au noir sans que personne puisse le prévoir. CRÉDIT AVATAR † cranberry.



BONJOUR !!!!!!!!!  lele  cheers  yeah Je vais essayer de me contenir et ne pas trop sauter de joie étant donné mon excitation qui me pousse à terminer au plus vite ma fiche pour vous rejoindre plus officiellement. TiTi est mon surnom et ça n'a aucun rapport avec le dessin animé "Titi & Grominet" même si je regardai ça quand j'étais petit xD J'ai 22 ans et je suis un GRAND fan de l'univers post-apocalyptique et en témoigne ma bibliothèque de film de ce genre. J'aime d'autres genres, mais quand on me parle de zombie je ne peux me résoudre à me jeter la tête la première dedans. Je fais du Rp depuis maintenant 3 ans et j'ai une imagination assez débordante qui peut en surprendre plus d'un  cool Ma présence sur le forum sera du 4/7 voir 5/7 selon mon emploi du temps, conclusion je suis assez présent. Et je vis en France pour les plus curieux d'entre vous, là où le soleil ne domine rien du tout xDDDDDDD  sort
Voilà en gros Wink

Code du règlement: "code validé par Fredou"

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Avant l'épidémie:

S'il y a bien une chose qu'on ne pouvait pas lui enlever c'était bien le respect qu'il avait envers ses ainés. Un trait de caractère grandement apprécié par ses proches et définit comme faible par d'autres. Heureusement qu'il ne se montrait pas influençable et que son habitude était de suivre ses propres convictions tout en suivant des règles. S'écarter du droit chemin est digne d'un péché difficilement pardonnable et il suffisait d'aller voir le prêtre pour savoir à quoi s'en tenir. Thomas a toujours eu cette habitude à vouloir faire des bons gestes et notamment en se rendant à l'église tout les dimanches pour suivre la messe. Il n'était pas totalement croyant, mais bien assez pour rester optimiste envers de nombreuses personnes. S'il y a un mauvais coté en chacun, il y a un bon obligatoirement. C'était quelqu'un de protecteur et censé autant dans ses propos que ses gestes, l'intelligence faisant une bonne partie du travail. Il en avait dans la tête et avait tendance à déstabiliser les autres par moment. Mais ce qui lui faisait énormément défaut était son coté mystérieux né de la solitude où il a décidé de se ranger bien assez tôt. Jamais il ne se dévoilera extérieurement en dehors de quelques exceptions, il faut vraiment le pousser pour qu'il s'exprime ouvertement.

Durant l'épidémie:

Plus rien ne sera comme avant et Thomas l'a comprit au moment même où les médias ont commencés à s'affoler en faisant allusion à des morts revenant à la vie. Aussi automatique d'une machine, Thomas s'est adapté à ce nouveau monde après plusieurs tentatives où il a faillit y laisser la vie. Cherchant à venir en aide à ceux qu'il croisait, il s'est fait avoir comme un bleu et a comprit de ce fait que la seule personne en qui il peut avoir confiance c'est lui. Apprendre la survie en terrain hostile et par ses propres moyens n'a pas été un jeu d'enfant pour autant, il a énormément galéré avant de devenir ce qu'il est à ce jour. Mais dorénavant il n'a plus aucun mal à voler les autres tout en se faisant passer pour ce qu'il n'est pas, jouant ainsi sur deux tableaux d'une façon extrêmement agile et précis. Ce n'est pas bien difficile de se faire passer pour la personne qu'on était autrefois, non ? Assurer ses arrières veut également dire écarter les menaces et s'il s'y prend de façon subtile et fourbe, cela ne précise pas pour autant que c'est un menteur. Disons juste qu'il est souvent énigmatique dans ses paroles, laissant ainsi toujours un certain taux de mystère autour de sa personne. Moins il en révèle sur lui et mieux il se porte. Foncièrement il n'est pas mauvais, il fait ce qu'il faut pour survivre et quiconque vit dans un monde comme celui-ci avec un minimum de jugeote peut comprendre son raisonnement. Il y a cependant une chose qui fait de lui quelqu'un de dangereux et imprévisible: son instabilité mentale. Il a vu le monde sombrer petit à petit, il a frôlé la mort à plusieurs reprises, il a vu tout ses proches mourir en plus d'avoir croisé la route de mauvaises personnes, ça l'a bouleversé, changé. D'après les dires nous sommes des animaux au fond de nous et c'est précisément ce qu'il est. Si autrefois il était du bon coté de la limite, ce n'est plus d'actualité à ce jour et son cœur balance bien souvent entre la limite même ou le mauvais coté selon la situation et les personnes lui faisant face. Violence, provocation, arrogance...il est l'archétype même du mec qu'il vaut mieux ne pas énerver.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Ce que je ressens ? Rien. Je reste indifférent face à cette vision déformée de la mort, les morts restent une menace constante que je peux gérer d'une façon ou d'une autre. Quand l'occasion se présente et la situation s'y prête, je mets sans hésiter un terme à la seconde vie des morts. C'est eux ou moi et je ne suis pas encore prêt à entrer dans un cercueil, j'ai un monde à découvrir et certaines choses à accomplir. Une chose est sure, ça me soulage assez de tuer les zombies à défaut d'autres vies humaines.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
La mort n'épargne personne, est-ce donc nécessaire de se morfondre sur un sort qui nous attends tous ? Bien sur que j'ai perdu des proches, ça a été dur à encaisser les premiers jours, mais à l'heure actuelle je me rends compte que ce n'est pas plus mal au final. C'est un bien pour un mal, désormais je peux avancer sans être ralentit par quiconque.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Personne n'échappe à l'influence d'un monde post-apocalyptique qui entoure les dernières âmes errantes, le plus fort psychologiquement finira toujours par rompre à un moment ou un autre. Autrefois j'étais un homme de foi avec une vision positive de la bonté, une attitude qui aurait pu me couter la vie à plusieurs reprises. Lorsque le fléau a rasé le monde pour le faire tomber en disgrâce, j'ai du changer ma perception des choses, ma façon de faire, ma façon d’être. Il y a toujours une part de mon âme encore intact, mais la grande majorité de cette dernière ressemble de loin à une zone d'ombre néfaste. Il faut savoir se fondre dans la masse pour pouvoir survivre au sein d'un environnement aussi dangereux, je m'y suis habitué et plus rien ne me fera regretté tout ce que j'ai pu faire pour être encore en vie.



Dernière édition par Thomas Briggs le Mar 18 Oct - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 14:22


I'm not a man, I am a survivor

Un soleil éclatant surplombait la somptueuse ville de Santa Barbara ce fameux 10 octobre, date où Thomas a vu le jour au sein du Santa Barbara Cottage Hospital. La famille Briggs eut droit à leur premier enfant et unique par la même occasion, une aubaine pour le nouveau né qui pouvait prétendre à une enfance assez riche en amour et en attention. Tout semblait si calme au sein de la demeure familiale que ça en paraissait étrange au point de se demander s'ils existaient vraiment. Certains des voisins pouvaient témoigner et dire que la famille était sans aucun doute la famille la plus modeste et discrète de la ville sans pour autant être insociable. Apprécié et respecté, ils vivaient tout les trois une vie paisible où les valeurs de l’être humain faisait partie de leur quotidien suite à divers discours permettant une ouverture d'esprit assez grande. Élevé d'une façon exemplaire, Thomas se montrait plus que respectueux envers son entourage, s'attirant la sympathie de la plupart et la jalousie de certains. On ne fait pas une omelette sans casser des œufs comme on dit et s'il s'est forgé une bonne réputation, il a fallut qu'il passe par certaines étapes pas très correct. Déjà petit il n'hésitait pas à se mettre en premier ligne pour venir aider un ami dans le besoin et ce sans demander son reste. Si certains le considéraient comme un bienfaiteur, il se considérait lui-même comme une personne n'acceptant pas les injustices. La reconnaissance n'a jamais été ce qu'il cherchait, mais ça ne l'a pas empêché de s'enfermer dans une bulle de solitude en voyant à quel point la mentalité ne volait pas haut. Les moqueries allaient de bon train, considéré comme un imposteur il a préféré se couper du monde extérieur pendant un temps sans donner une raison précise à son choix.

Broyer du noir, voilà ce qu'il faisait pendant un temps et ce malgré les avertissements de ses parents lui intimant de s'ouvrir un peu aux autres. Malheureusement, Thomas était assez traumatisé à la longue et n'arrivait plus vraiment à se mélanger aux autres à cause de cette tourmente incessante. Les années passèrent et rien ne changeait en dehors d'une initiative de sa part se voulant bénéfique pour son futur. Ne sachant pas vers qui se tourner, il opta pour une solution assez original et décida de se rendre tout les dimanches à l'église afin de prier et de discuter avec Père Thompkins. La sagesse et son statut d'inconnu eurent un effet positif sur le jeune homme qui s'est mit à le considérer comme une figure paternelle. Bien sur qu'il aimait ses parents, mais ils n'étaient pas aussi proche de lui qu'ils auraient du. Indigne ils ne l'étaient pas, mais présent non plus. L'aide apporté par le Père Thompkins permit à Thomas de rompre avec cette solitude néfaste pour se diriger enfin vers une voie plus bénéfique.

Il ne comptait plus rester dans l'ombre de ses parents, dans l'ombre de son entourage en règle générale, il devait prendre les choses en main et rien ni personne ne pouvait l’arrêter sur le moment. Entamant des études de médecine, Thomas décrocha son diplôme à l'age de 19 ans et fut ensuite affecté en tant que nouvelle recrue au sein de l’hôpital qui l'a vu naitre. L'avantage de la situation est que certains le connaissait déjà par l'intermédiaire de ses parents, une bonne nouvelle qui lui donna confiance pour la suite. Son objectif était simple: aider son prochain, telle était son envie. Accompagné par d'autres nouveaux arrivants, Thomas se lia d'amitié avec une jeune femme du nom d'Elizabeth. Peut-être était-ce du à son grand cœur et son empathie pour les autres, mais il éprouva rapidement quelque chose d'assez fort pour le rendre plus qu'attachant en présence de la jeune femme. Une initiative qui s'est conclu par une relation amoureuse qui dura plusieurs années. Sa vie personnelle n'était pas à plaindre, loin de la même au même titre que sa vie professionnelle.  Il devint urgentiste à l'age de 26 ans et se perfectionna de plus en plus dans ce domaine avec le temps. Se forgeant une réputation exemplaire dans la ville, on le considérait comme un atout indéniable pour le bon fonctionnement de ce service. Mais un tournant décisif eut raison de lui.

*******

Tout allait pour le mieux entre eux, un début de vie de famille voyait le jour à l'instant même où leur vie prit une tournure aussi inattendue que mortelle. Elizabeth se trouvait chez eux, il était tard et Thomas quant à lui était de nuit. Le problème est qu'il était loin de se douter que cette soirée serait la pire qu'il connaitrait. Posé dans la camionnette avec un de ses collègues à siroter un café, la radio informa le duo qu'une urgence était demandée chez lui, sa femme était gravement blessée. N'ayant pas cherché à en savoir plus, poussé par la peur et l'insouciance du danger, Thomas partit au quart de tour jusqu'à leur maison. Les lumières de la maison étaient ouvertes, la porte d'entrée défoncée tandis que les voisins affluaient comme des voyeurs devant la scène comblée par une violence inouïe. Sentant son cœur battre irrégulièrement, il se précipita à l'intérieur pour y découvrir avec horreur sa femme baignant dans une marre de sang, une vive morsure apparente au niveau du cou. Qu'est-ce que c'était que ce bordel ? Quel animal avait bien pu faire ça ? Ordonnant à son collègue d'agir au plus vite, ensemble ils ramenèrent Elizabeth à l’hôpital, Thomas restant à l'arrière pour tenter de la maintenir en vie en lui prodiguant des soins mineurs en attendant. Sauf qu'on lui a interdit d'en faire plus surtout en voyant que l'état d'esprit de ce dernier commençait à laissait ressortir un sorte de stress intense ne lui permettant pas de rester dans la salle d'opération.

C'est en effectuant les cents pas au sein de l’hôpital à attendre qu'on vienne lui donner le verdict concernant sa femme qu'il entendit des hurlements stridents venant de plusieurs endroits en même temps. L'agitation était telle qu'une émeute éclata petit à petit au sein même du bâtiment. Tentant de se frayer un chemin, il fit face à la mort elle-même en voyant des patients se mettre à dévorer des médecins voir même d'autres patients. Impossible. Son problème n'était pas eux, mais bien sa femme, il devait la sortir au plus vite. Le chemin fut long et pour atteindre la chambre où était sa femme il a du repousser de nombreux patients alors qu'ils lui demandaient de l'aide. Deux médecins se trouvaient dans la chambre même et ils en comptaient pas sortir. Le problème est qu'il était hors de question qu'il l'a laisse ici. Forçant le passage, il défonça la porte et assomma les deux médecins avant de transporter sa femme à l'extérieur.

L'armée Américaine a tentée d'établir des zones de quarantaine, mais il était tout bonnement hors de question pour Thomas d'exposer sa femme blessée aux yeux d'inconnus quitte à devoir survivre en extérieur par ses propres moyens. Ce qu'il fit d'ailleurs. Il trouva quelques refuges provisoires pour qu'Elizabeth se repose de temps en temps, qu'elle reprenne son souffle. Pour sa part il se démenait pour chercher de la nourriture, notamment en allant piller quelques boutiques. Là encore il fit preuve d'une bonté certaine en aidant quelques survivants qu'il croisa avant de les laisser pour ne prendre aucun risque. Mais il a fallut d'une seule fois pour que sa bonté d’âme ne lui cause des ennuis. Alors qu'il venait d'aider un groupe de trois personnes, ces derniers n'ont quant à eux pas hésité pister ce dernier jusqu'à sa planque. Une fois là-haut ils décidèrent de le voler, cette diversion profita à la mort de frapper de plein fouet Elizabeth qui décéda de sa morsure. De retour à la vie peu de temps après, elle se fit canarder par les trois personnes, un geste qui plongea Thomas dans un gouffre d'une violence sans fin. Le chagrin gagna ce dernier et le poussa à agir sans réfléchir aux conséquences. Ne prenant pas la peine de réfléchir aux risques, il fonça dans le tas en poignardant l'un des deux gars en plein cœur avant de voler l'arme pour abattre le second d'une balle en pleine tête. La dernière du groupe tenta de fuir en vain, Thomas attrapa la jeune femme et lui brisa la nuque sous l'impulsion de la colère.

Obligé d'enterrer sa femme dans un coin paumé à l'écart des villes, Thomas se laissa petit à petit mourir à coté de la tombe de sa défunte femme pendant deux jours. Il était à bout, impossible de pouvoir agir et penser correctement. C'était un peu comme accepter l'appel de la mort, mais une partie de lui ne voulait pas abandonner comme ça. Se battre pour survivre était désormais sa seule option, la seule raison qui le remit sur les rails. Aussi éprouvant que cela a pu être, Thomas tenta de reprendre sa vie en main en échappant aux zombies et aux survivants. Il ne pouvait se fier qu'à lui-même désormais et en sachant son seul rempart le séparant de l'instinct animal dans une tombe, il était livré à lui-même. Mais à bout de forces, il tomba dans les pommes en plein milieu d'une ruelle. Il aurait pu mourir, mais deux personnes sont venues le sortir de la merde dans laquelle il s'était fourré. A son réveil il découvrit un appartement en désordre servant de planque à ce couple. Ils lui ont fournit de la nourriture et ont même essayé de l'aider, mais Thomas revivait intérieurement sa rencontre avec les assassins de sa femme lui procurant un accès de violence impartial et injuste. Il tua le couple avant de jeter les corps dans la rue pour qu'ils servent de distraction aux zombies. Il prit les vivres et partit de son coté.

Torturé par ses récentes mésaventures, Thomas eut du mal à fermer l’œil préférant chercher une solution à son problème...mais sans succès. Il avait de plus en plus de mal à se reconnaitre, il n'était pas censé devenir aussi violent, aussi impassible. Son cœur a été brisé lorsqu'Elizabeth a trouvé la mort
et face au danger constant s'est forgé en une pierre pour le moment incassable. Il faisait ce qu'il fallait pour survivre et si pour ça il devait se montrer sans pitié il n'hésitera pas une seule seconde. Entre les survivants mal attentionnés et les zombies, Thomas en a pour sa survie et pour un homme qui n'a plus rien à perdre en dehors de sa vie qu'il dit ne tenir que sur un fil, vaut mieux s'en méfier si c'est pour lui chercher les noises.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Thomas Briggs le Mar 18 Oct - 20:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX


►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
34 ans
►Où je me situe et avec qui :
Dans l'ombre d'Iwan
►Avant, j'étais :
sous directrice d'une agence de publicité
►Messages :
408
►Points de vie :
132
►Copyright :
Carole71
►Avatar :
Jaime Alexander
►Et ton p'tit pseudo ? :
Timon

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 14:47

Bienvenue ! Ce choix d'avatar est génial ! J'l'adore il est vraiment charismatique et tellement sexy !!!

Ton personnage a l'air vraiment intéressant, reserve moi un lien avec mon Clint qui est tout aussi instable ! Je pense que ca pourrait donner un super duo ou faire des étincelles a voir !

_________________
I'd walk through the hell with you ∆
I met you in the dark You lit me up You made me feel as though I was enough...For that I would stay with you even to hell
Revenir en haut Aller en bas


YOSEMITE

there is only one thing we say to death. not today.

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
Vingt-huit ans.
►Où je me situe et avec qui :
Dans les montagnes du parc Yosemite, sur les talons de Noah.
►Avant, j'étais :
Programmeuse et traductrice.
►Messages :
2331
►Points de vie :
33
►Copyright :
(avatar) Arté (icons) HYA.
►Avatar :
Felicia Cutie Day.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Lou.

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 15:17

Bienvenue parmi nous string

_________________


merci les amours coeur2 :
 
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
# W I L L H O O D
Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.
►Où je me situe et avec qui :
Je suis en Californie avec Desmond.
►Avant, j'étais :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).
►Messages :
3097
►Points de vie :
106
►Copyright :
MYERS. (avatar&signature)
►Avatar :
Jensen Ackles.
►Et ton p'tit pseudo ? :
MYERS.

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 16:19

Bienvenuuuuue ! bril Jolie choix d'avatar. diego Courage avec cette fichette & si tu as des questions n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff. coeurrose + j'ai validé le code du règlement. lele

_________________
#    R E B E K A H ' S    P R O P E R T Y     A N D     P R O U D.


- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
cause they will run you down
W A Y   D O W N   W E   G O
We're not trapped out here with you.
You're trapped out here with us.
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19311
►Points de vie :
398
►Copyright :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 16:22

BIENVENUUUUUUUE A TOI excite J'aime ton enthousiasme, ça fait plaisir à voir huhu J'ai hâte, moi aussi, de voir ce que tu nous réserves coquin
En plus, comme l'a si justement dit Tylou : Alexander est genre trop fjwjigowjgio ! Et il correspond teeeellement bien à l'univers woof Bref, j'ai hâte de voir ça excite

Bon courage pour ta fiche en tout cas yeux Et pour surenchérir Conradou : n'hésite surtout pas si t'as des questions, nous sommes tout ouïes gné

Et on fait un club des gens avec trop d'imagination ? Je pense qu'il y aura beaucoup de participants par ici siffle

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 16:30

Merci à vous quatre yeah

Tyler -> Je te réserve ça avec grand plaisir :D Entre deux instables on ne pourra que se trouver un lien du tonnerre Wink

Aileen -> Et moi je suis content d'avoir réussis à te faire plaisir Et je plussoie le fait qu'Alexander à la tête de l'emploi pour être un tel univers Wink
Promis si j'ai la moindre question je n'hésiterai pas lele

Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
BRO' t'as pas changé !

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
32 ans
►Où je me situe et avec qui :
dans le Nevada.
►Avant, j'étais :
Chanteur, musicien, mondialement connu.
►Messages :
7090
►Points de vie :
0
►Copyright :
Minako
►Avatar :
Jared Leto
►Et ton p'tit pseudo ? :
Morphine

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 17:22

ohouiiiiiiiiiii le choix d'ava !!! bienvenue parmi nous !

_________________
Fight to the death †
This is a fight to the death. Our holy war, a new romance, a trojan whore. We will we will we will rise again. This is a fight to the day night. Black white, a victory dance, a burning riot.
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX
"Tu pense que je suis folle? Tu devrais voir ma sœur."

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
26 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie, à Bodie, avec Alliyah
►Avant, j'étais :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir
►Messages :
379
►Points de vie :
79
►Copyright :
The1Royal Jester
►Avatar :
Margot Robbie
►Et ton p'tit pseudo ? :
The1Royal Jester

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 18:11

J'aime les gens instable! ha ha!
Avec cet avatar en plus! Je pense que je vais t'aimer toi!
Regarde moi cet amour sur leurs visages xD:
 

Bienvenue mon tout beau! leche

_________________
Welcome to my world!
"Control? Yeah She's lost control. Her soul? Yeah she sold it long ago. 4 out of 5 of the experts agree, She's a danger to herself and society. She lost all touch with reality."

Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mar 18 Oct - 21:02

Merci à tout les deux duck

Livia -> Oh mais c'est que je t'aime déjà moi pour le coup là lele Nice la photo, il n'y a pas plus grand amour que sur celle-là xDDDDD
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mer 19 Oct - 9:16

Alexander hearteye hearteye hearteye et en plus, un ambulancier ! On manque cruellement de personnel du corps médical, t'es le bienvenu, viens-nous soigner siffle .
Bienvenue ! pompom
Revenir en haut Aller en bas


ANGELS CAMP


"Consuming all the air inside my lungs
Ripping all the skin from off my bones
I'm prepared to sacrifice my life
I would gladly do it twice"

Shawn Mendes-Mercy
►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
35 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie à l'Angels Camp avec Caïn
►Avant, j'étais :
Employée dans un orphelinat
►Messages :
846
►Points de vie :
88
►Copyright :
Shiya (vava)/Solosand (Sign)
►Avatar :
Kate Beckinsale
►Et ton p'tit pseudo ? :
Ju' ou Much ou le mix des deux

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mer 19 Oct - 11:27

Bienvenue parmi nous ! pompom

_________________
There’s an energy
When you hold me, When you touch me
It's so powerful •• ALASKA (Powerful-Major Lazer)


Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mer 19 Oct - 14:15

Merci à tout les deux :D

Pierce -> Pas de souci pour les soins, faudra juste définir ce que j'y gagne x) mdl
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX
#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.



JovousaimeFort:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
17 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie, dans le groupe de Tommy. Avec Nikolaï, Asher, Harper et Eliott
►Avant, j'étais :
Un collégien turbulent
►Messages :
2588
►Points de vie :
108
►Copyright :
©Krypteria (vava) - ©Popgun (gifs) - ©MACFLY (sign)
►Avatar :
Chandler Riggs
►Et ton p'tit pseudo ? :
PopGun

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mer 19 Oct - 21:02

Bienvenue à toé (avec du retard -> sorry)
Très joli choix d'avatar, si je puis me permettre éhéhéh !
& Une fiche très agréable à lire ! coeur2

_________________

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19311
►Points de vie :
398
►Copyright :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Mer 19 Oct - 21:12

MAIS DIS DONC excite Mais c'est qu'il est coool ce p'tiiit Thomas (oupas)   Ta fiche était hyper cool et intéressante à lire, j'ai adoré excite
Encore désolée pour le petit retard, c'est compliqué en semaine woof
J'espère que tu t'amuseras bien en tout cas, mais je n'en doute pas une seconde yeux
Te voilà validé !


Aileen L. Blackhood, fonda'

Félicitations, tu rejoins le groupe de Bodie ! J'espère que ça t'ira puppy Et n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu veux en changer dès maintenant ou en cours de route diego

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor Jeu 20 Oct - 14:40

Merci à vous deux pour l'accueil et les compliments duck
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I'm not a man, I am a survivor

Revenir en haut Aller en bas

I'm not a man, I am a survivor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: Who are you ? :: Closed-