Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 17:35

Clarke R. Patterson
PRÉNOM(S) † Clarke Rose. NOM † Patterson. ÂGE † 18 ans. DATE DE NAISSANCE † . LIEU DE NAISSANCE † 18 mars. ANCIEN LIEU D'HABITATION †Nouvelle Orléans. ANCIEN MÉTIER † lycéenne. STATUT FAMILIAL † célibataire et orpheline. ORIENTATION SEXUELLE † hétérosexuelle. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Chloé Grace-Moretz. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Je fais partie des Marginaux. 100% sûre. Quand mon père était encore là, nous avons migrés de ville en ville pour essayer de s'en sortir. On ne savait pas où aller, on savait juste qu'il ne fallait pas rester immobile. Qu'il fallait être en mouvement, tout le temps. Quand Naël m'a trouvée, je l'ai suivie. Avec plus ou moins d'enthousiasme n'empêche que c'est le cas. Nous ne sommes jamais restés très longtemps au même endroit, pendant plusieurs mois. Puis nous sommes rentrés dans la zone. Et nous sommes partis. Et la zone a implosé. Alors oui, je suis une marginale. CRÉDIT AVATAR † Swan.



C'est le petit coin pour que tu nous parles de toi, oui toi derrière l'écran ! Qui es-tu (Romane, 21 ans)  D'où viens-tu (Nord de la France)  Comment as-tu connu le forum (Partenariat)  A quelle fréquence penses-tu passer / te connecter sur le forum ( 4/5/6 jours sur 7, tout dépend ) Je fais du RPG depuis environ 10 ans, après une longue pause, j'ai décidé de recommencer et je suis ravie de trouver un Forum sur The Walking Dead parce que j'adoooore cette série depuis ses débuts et j'ai hâte de commencer la partie avec vous tous  bril  cuty  . Et surtout, très très important : code validé par Fredou. Si tu oublies, on ne pourra pas te valider et ça te fera perdre un temps précieux.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Comment j'étais avant l'épidémie ? Cette Clarke là me semble tellement débile maintenant que j'y repense. Et j'ai l'impression de l'avoir abandonnée dans sa petite maison de la Nouvelle Orléan depuis tellement longtemps qu'il m'est presque impossible de me souvenir précisement qui j'étais à l'époque. Je suppose que j'étais comme toutes les gamines de 15 piges qui se sentent bien dans leur peau. Je n'étais pas la reine du lycée mais je m'étais fait un petit groupe de copine plutôt sympa, plutôt pimbêche et plutôt très maquillée. Trop, pour des nanas de 15 ans. J'étais une ado tout simplement. Libre et enfermée, heureuse et malheureuse, belle et moche, bien dans ses baskets mais doutant de tout et de rien. Paumée quoi. Paumée entre ce que j'étais et qui je voulais être pour les autres. Pas trop de caractère ou parfois un peu trop. J'essayai de vivre une vie paisible et normale, comme toute lycéenne qui se respecte. J'avais envie de rencontrer un garçon bien. Un beau garçon gentil et serviable, pas trop collant, mais pas trop éloigné non plus. Un beau garçon qui m'emmenerait aux fêtes des VIP, un beau gars que je présenterai à mon père. Peut-être même que je l'aurais embrassée pour la première fois. Et peut-être bien que je l'aurais épousée aussi. Et que je lui aurais fait une ribambelle de gamins par la suite. Le rêve de toute lycéenne de 15 ans qui a les hormones qui l'a démangent. Aujourd'hui, mes hormones sont au stade de 0 et tous les beaux gars de mon lycée son probablement mort ... ou vivant.. ou peut-être même que j'en croiserai un qui voudra me déchiqueter les entrailles... Aujourd'hui, Clarke R. Patterson, la fille de 15 ans de la Nouvelle Orléans est morte. Il ne reste que moi. La triste Clarke R. Patterson. L'orpheline de la Nouvelle Orléans qui n'a plus d'amis, plus de famille, plus de maquillage et même pas une paire de chaussures décentes. Tous mes beaux rêves ne sont plus là. Il ne reste que la peur. La colère. La méfiance. La mort. Je ne suis plus la jeune fille souriante et rêveuse, promis à un bel avenir. Aujourd'hui je ne souris plus, et même si je le faisais cela ressemblerait plus à une grimace qu'autre chose. Je ne rêve plus non plus. De quoi est-ce que je pourrais rêver dans un monde tel que celui ci ? D'abeille et de mimosa ? Je vois du sang. Je vois du sang partout. Et pour rêver il faudrait déjà réussir à dormir.. Malheureusement pour une nana qui adorait son lit et ses grasses matinées, j'ai plutôt du mal à fermer les yeux depuis que toute cette merde a commencé. Et l'avenir.. je n'y crois plus non plus. Je suis passée en mode survie, je ne pense plus à rien d'autre qu'à courir. Courir aussi vite et aussi loin que possible. A tirer. A tirer dans la tête et à ne surtout pas rater ma cîble. Je pense à manger, manger ce que je trouve sans regarder, en me pincant le nez, sans sentir. Juste manger. Pour survivre. Je ne suis plus Clarke R. Patterson. Je suis son fantôme.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Je ressens de la peur bien entendu. Qui n'aurait pas peur en voyant quelqu'un avec un oeil en moins, de la chaire en putréfaction, du sang partout, une jambe en moins et des boyaux traînant sur le sol ? Bien sûre que j'ai peur. Comme tout le monde. Et au début, cette peur m'a totalement fait perdre les pédales. J'ai cru que je devenais folle. Que c'était juste un mauvais rêve ou alors une mauvaise blague. Quelque chose mais pas .... ça. Au début, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que derrière l'oeil restant et les boyaux dégoulinant, derrière les grondements et les coups de dents, il y avait mon facteur, mon voisin ou mon ex petit copain. Et mon père. J'étais persuadé qu'ils étaient encore là, qu'ils étaient encore tous là. Qu'il allait juste suffire d'un vaccin pour que toute redevienne comme avant. Pour que tout le monde redevienne tout le monde et pas juste des zombies dégoutants et assoiffés de chaires et de sang. Vous auriez été prêt vous ? A tirer sur des gens que vous avez connus toute votre vie ? Même si il tente par tout les moyens d'accéder à la pièce dans laquelle vous vous êtes cachés pour vous dévorez ? Pas moi. Je n'étais pas prête pour ça. Mais si on veut survivre, il faut bien faire avec. Alors oui, je tue les zombies. Je déteste tuer. Bien entendu. Il y a 4 ans, avant que tout ça nous tombe en pleine face, je ne m'aurais jamais imaginé en pseudo lara croft, moins agile et moins sympa à regarder, on s'en doute bien, que l'original. Je n'aurais jamais eut des envies de meurtre et je n'avais jamais tenu d'arme dans ma main. Je vivais à la Nouvelle Orléans bordel et je fréquentais un lycée. Tout ce que j'avais à faire c'était d'aller en cours, avoir des notes respectables et basta. Alors ouais, je tue des zombies, et je n'hésite plus à tirer. Mais ça me dégoute, et me dégoutera toujours. J'ai juste appris à me sentir moins coupable avec le temps.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
C'est vraiment une question ? Parce que quelqu'un t'a vraiment répondu un jour : Non tout va bien, ils vont tous très bien ? Bien entendu que j'ai perdu des proches. Comme tout le monde sur cette foutu planète. À la différence c'est que la seule personne que j'ai perdu à cause des morts vivants, c'est mon père et peut-être une ou deux tante perdu de vue. Ma mère est morte quelques années avant l'invasion, d'un cancer. Je suis fille unique. Je n'ai donc pas à plaindre la perte d'une sœur ou d'un frère. Je n'avais plus de grands-parents vivants non plus. C'est triste mais en même temps une bénédiction d'être orpheline. Triste parce que je n'ai plus personne de mon entourage, et une bénédiction car la quasi totalité de mes proches sont partis bien avant de voir ce monde partir en cacahuète ( pour être polie ). Je pleure ma mère depuis plus longtemps que l'invasion. Mais je pleure encore mon père. Il me manque. Beaucoup. Mais il n'a plus a survivre, a avoir peur, a courir. Il est libre. Et des fois, je me dis que c'est peut-être mieux ainsi.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Evoluer ? Si tu parles d'évoluer dans le sens :" Ouais, je pense sincèrement avoir murie, j'ai la tête sur les épaules, je sais ce que je veux faire de ma vie et je vais me donner a 100% pour y arriver. Je vais devenir brillante et avoir une vie parfaite et ... blablablabla " Absolument pas. Les perspectives quand tu vies dans le chaos sont plutôt limités. Par contre, c'est sûre que je manie mieux les armes. Le fusil en tout cas ça va pas trop mal. Le pistolet aussi. J'essaie de m'améliorer avec les armes blanches, mon fusil ne me servira a rien si le zombie est a 5 cm de moi. Je suis plus discrète, je fais plus attention, je sais où il ne faut pas aller. Des choses que l'on apprends au quotidien. Est-ce que je m'habituerai à tout ça ? Probablement pas. Mais ouais, j'essaie d'évoluer. De toute façon, si t'évolues pas un minimum, tu crèves. Et je n'ai pas envie de mourir maintenant.



Dernière édition par Clarke R. Patterson le Mer 19 Oct - 22:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: lor Mer 19 Oct - 18:52


Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues.

AVANT L'INVASION j'étais heureuse. Avant l'invasion j'allais bien. Enfin, en quelque sorte. Peut-on vraiment dire qu'on va bien après la mort de sa mère ? Marie Elizabeth Patterson est morte le jour de mon douzième anniversaire. Elle souffrait d'un cancer depuis quelque années déjà. Elle s'est bien battue ma mère, vous savez ?. Parce que c'était ce qu'elle était. Une battante. Elle avait une force incroyable. Elle ne voulait pas qu'on la plaigne. Elle disait qu'elle voulait juste vivre encore un peu pour moi, pour me voir grandir. Pour me voir devenir une jeune femme. Elle me disait de toujours croire en mes rêves. Elle me disait que même si elle n'était pas avec moi physiquement, elle serait toujours là, quelque part. Je ne la verrais pas bien sûre. Mais elle serait toujours là pour m'aider à prendre les bonnes décisions. Pour suivre le droit chemin comme elle disait. Je l'aimais ma mère. Si fort. Quand elle est partie, j'ai cru partir avec elle moi aussi. Je ne savais pas comment j'allais faire pour vivre sans elle. Je ne savais plus a qui me confier, je ne savais plus rien. C'est Jake, mon père qui m'a sauvée. Je n'aurais jamais put affronter ça toute seule. Il a été là, à chaque cauchemars, à chaque crise de nerfs. Il n'a jamais baissé les bras. Il m'a soutenu alors qu'il souffrait aussi de son côté. C'est un papa courageux. Avant de prendre sa retraite, il était dans l'armée. Il n'a pas souvent été là quand j'étais enfant. Il était toujours en guerre quelque part. Quand j'avais 5 ans, j'avais hurlé que je ne voulais plus jamais le voir partir loin de moi. Il s'était agenouillée devant moi, m'avait prit les mains dans les siennes et il m'avait regardé avec ses grands yeux de papa. Et il m'avait expliqué qu'il allait aidé des gens qui n'avait plus personne pour les aider. Il m'a expliqué que moi j'avais maman quand il n'était pas là, mais que les enfants là-bas, n'avait plus rien du tout et qu'ils avaient besoin que quelques papa, comme lui, aillent les aider. Avant qu'il ne parte, je lui avais donné ma poupée pour qu'il l'a donne à son tour à quelqu'un qui en avait plus besoin que moi. Il m'avait sourit et il m'avait dit qu'il était fiers de moi. Ma grand-mère disait que quand il avait arrêté l'armée, Jake avait changé. Qu'il n'était plus le même homme. Que la guerre l'avait marqué pour toujours. A l'époque je ne comprenais pas vraiment ce qu'elle voulait dire. Pour moi, mon papa restait mon papa. Papa en guerre ou papa à la maison. C'est vrai qu'il avait parfois le regard vide, comme si il s'en allait très loin de moi, dans des recoins de son esprit dont il ne me parlerait jamais. Mais il était tendre, doux et compatissant. Et drôle aussi. C'était ma stabilité. La personne sûr qui je pouvais compter n'importe où, n'importe quand. Il savait quoi dire pour me rassurer, pour m'engueuler, pour me faire réfléchir. Il savait utiliser les mots comme un pianiste sait utiliser ses doigts pour jouer. C'était un papa en or. Et j'étais une petite fille heureuse. Malgré la perte de ma mère. Malgré le vide que laissé son absence. Et bien sûre, de temps en temps, je pleurai sa perte. Car que cela fasse 2 jours ou 6 mois qu'elle soit partie, sa mort restera une blessure vive et douloureuse qu'il est pratiquement impossible à oublier. On vit avec, c'est tout. Qu'est-ce qu'on pouvait faire de plus ?

Quand l'invasion à commencé je n'ai pas compris tout de suite ce qui était en train de se passer. Comment aurions nous put imaginer que tout ça, toute cette merde, pouvez nous arriver ? Tout cela n'était jusqu'à présent qu'une fiction, qu'une image censé nous faire peur, pas se balader dans mon jardin. Les zombies c'était rigolo pour Halloween, c'était beaucoup moins sympa quand ils ont plongés leurs mains dans la cage thoracique de ma voisine juste sous nos yeux. Mon père a été très réactif dans son genre. Il m'a entraînée à l'étage en courant. Je me rappelle encore de ce moment.

Clarke, tu dois m'écouter très attentivement d'accord chérie ? Nous n'avons pas beaucoup de temps alors tu vas remplir un sac avec le strict nécessaire, des vêtements, un sac de couchage, rien de lourd ou de superflus. Tu ne prends que ce qui est très important Cle. Clarke écoute moi, ne t'éparpille pas. Mais j'étais complétement terrifiée. J'étais en larme et j'avais dut mal à comprendre ce qu'il disait. Je voulais juste fermer les yeux et me dire que tout ceci n'était qu'un rêve. Je bafouillais, incapable d'aligner trois mots. J'étais sous le choc. Complétement. Il prit mon visage entre ses mains et planta son regard dans le mien Bébé, il faut vraiment que tu m'écoutes attentivement. C'est une question de vie ou de mort tu comprends ? C'est le moment d'être attentive. Je sais que tu as peur mais il faut qu'on bouge. On ne peut pas rester ici. Alors bouge Clarke. Et bouge vite. Il me donna l'impulsion dont j'avais besoin pour me mettre en mouvement. Je me suis mise à bougé. J'ai fermé les yeux, et je me suis dit : Ecoute le , il sait ce qu'il fait. Il va nous sortir de là , on va trouver une solution. Et c'est ce que j'ai fais. J'ai courus dans ma chambre et j'ai pris tout ce dont on avait besoin. Rien que le stricte nécessaire. Mon père m'avait déjà fait un cours là-dessus. Au cas où. A l'époque j'avais trouvé ça absurde, aujourd'hui, je me disais que j'avais de la chance d'avoir un papa si prévoyant. Quand nous étions sortis de la maison, papa avait une arme à la main. Autour de nous, notre petit rue tranquille ne ressemblait plus à rien. Des gens hurlaient et criaient dans tous les coins. Il y avait du sang. Du sang partout. Et des monstres. Lorsque papa tira sur l'un d'entre eux, j'ai bien cru tomber dans les pommes. La créature s'affaissa sur le sol, mais le bruit en attira d'autres. Clarke, tu montes dans la voiture, tout de suite. Tu te rappelles les cours de conduite que je t'ai donné l'année dernière ? Tu te débrouillais bien tu te souviens ? Il va falloir que tu refasses exactement la même chose aujourd'hui. J'ai besoin que tu conduises tu comprends ? Il ne faut pas qu'on nous barre la route. Il faut que tu roules. Tu appuies sur l'accélérateur et tu ne t'arrête que quand je t'ordonne de t'arrêter. Tu m'as compris ? J'avais acquiescé pas tellement sûre de savoir conduire avec des jambes aussi molles que je l'aies avaient actuellement. J'étais à deux doigts de vomir, de crier mais il avait besoin de moi. Alors j'ai conduis aussi vite et aussi bien que j'ai pu. Nous nous sommes arrêtés puis nous sommes repartis. Encore et encore. Sans jamais resté trop longtemps au même endroit. Il ne faut jamais resté au même endroit Clarke. Si tu veux vivre, il faut toujours rester en mouvement et regarder autour de toi. Dort et repart. Ne te pose pas de questions. Bouge d'accord ? Tu n'attireras pas l'attention si tu bouges. Nous étions épuisés, affamés et paniqués, enfin moi j 'étais paniquée. Papa, lui, avait retrouvé tout ce qu'il avait toujours connu. La guerre. Il m'a remonté le moral tellement de fois durant ses longs mois de fuite. A chaque fois que je perdais courage, il était là pour me rassurer et me dire que tout irait bien. Clarke, tout ira bien mon bébé d'accord ? Je vais prendre soin de toi, on va s'en sortir ok ? Je vais trouver un endroit, un endroit où rien ni personne ne pourra te faire du mal. Il doit bien y avoir un endroit. Je ferai tout ce qu'il faudra pour que tu sois en sécurité. En attendant, tu veux bien prendre cette arme ? Il faut que tu apprennes à tirer. J'avais tenu le pistolet du bout des doigts. Je savais qu'il l'avait récupéré sur un policier mort au beau milieu de la rue. Si il avait put seulement être mort et pas grignoté de partout, cela m'aurait peut-être aidé à être courageuse et à prendre cette arme avec conviction. J'avais juste eu envie de la jeter par terre et de partir en courant. Mon père m'a appris à tirer. Jamais au même endroit. Jamais sur les même cibles. Il m'entraina encore et encore, jusqu'à ce qu'il considère que j'étais prête. Et nous avons fuit. Encore et toujours. Sans jamais se retourner. Sans jamais regarder en arrière. Nous avions tout abandonné, pas par choix mais par obligation. Mais nous étions ensemble, et il disait que c'était déjà mieux que d'être tout seul. Il avait entièrement raison mais je n'avais pas vue les choses comme ça. J'avais besoin de plus de sécurité, plus de nourriture. Alors nous étions repartis vers une petite ville pour trouver des vivres. Nous nous étions cachés dans une maison pour y passer la nuit. Mon père était plus nerveux que d'habitude. Qui dit ville, dit plus de zombies. Mais j'étais épuisée, et je n'en pouvais plus de courir partout, j'avais juste besoin d'une petite pause. J'avais juste besoin de fermer les yeux quelques minutes. Alors c'est ce que j'ai fais, j'ai fermé les yeux. Et quand je l'es ait rouvert, ce que j'ai vue en premier fut le rodeur mort à côté de moi. Et ensuite mon père, allongé là, le cou ensanglanté. Inconscient. J'ai fais tout ce que je pouvais pour le réanimer. Il m'avait montré les gestes de premier secours. Il m'avait montré comment soigner certaine blessure avec presque rien. Je tremblai, de peur, de panique, j'avais peur qu'il ne se réveille jamais. Mais il s'est réveillé. Mais le doux regard de mon papa, si beau et si bleu était devenu blanc et vide. Et il commença a grogner. Sa main s'accrocha à mes cheveux et il tira, il tira mon visage prêt du sien. Et ses dents claquèrent si près de ma peau. J'hurlai, je pleurai. J'essayai de me dégager. Je balançai mes bras et mes jambes dans tous les sens. Je voulais juste qu'il me lâche. Et c'est ce qu'il a fait une fois que mon pied lui défonça le nez. Je me suis relevée et j'ai couru. J'ai couru aussi vite que possible me cacher, serrant de toute mes forces le pistolet dans mes mains tremblantes. Je me suis cachée et j'ai attendue. Attendue sans faire de bruit de le voir apparaître. Et c'est ce qu'il a fait. Il est arrivé dans la chambre. Aveuglé par la rage et la faim. Cherchant mon odeur partout. J'ai levée mon arme vers son visage et j'ai visée son front. J'ai essayée, j'ai essayée si fort d'appuyer sur la détente. De le tuer, comme il me l'avait fait promette quelque jours auparavant. Cle, si jamais je devais... devenir cette chose, je veux que tu prennes ton arme, que tu vises ma tête et que tu tires. Je sais que ce que je te demande est atroce et je n'aurais jamais pensé te dire ça un jour mais il faut que tu le fasses d'accord ? Il faut que tu te protèges de moi. Tu ne peux pas me laisser devenir ce truc. Je veux que tu me le promette. Promets le moi Clarke. S'il-te-plaît. C'est ce que j'avais fait. Je lui avais promis de l'assassiner. Je lui avais promis que je le ferais quoi qu'il arrive. Et je lui avais fait promette de me faire la même chose si cela devait m'arriver. Et il l'avait promis aussi. Mais il y a une différence entre dire et faire. Et là, pour l'heure, j'étais incapable de tirer sur la dernière personne qu'il me restait dans ce bas monde. J'étais incapable de lui faire ça, parce que si je le faisais, cela voulait dire qu'il ne serait plus de ce monde. Parce que cela voudrait dire que j'étais seule. Toute seule. Dans cette merde. Et j'avais encore besoin de mon papa. J'avais besoin qu'il me réconforte et qu'il me dise que tout irait bien. J'avais besoin qu'il soit là, comme il me l'avait toujours dit. Il était bientôt trop prêt pour que je puisse réagir. Il fallait que je le fasse maintenant. C'était maintenant ou jamais. Je sentis son souffle puis quelqu'un entra dans la chambre, il y eut un bruit, des éclaboussures et mon père s'affaissa.


Le héro arrivait sur son preux cheval blanc pour me sauver des griffes de mon zombie de père c'était Naël. Et les éclaboussures n'étaient pas des pétales de roses, ce fut le sang de Jake m'explosant au visage. Ce ne fut pas sa mort, ou plutôt sa deuxième mort, ni son sang, ni le fait que j'étais maintenant la seule Patterson probablement en vie sur cette foutu planète qui me dégouta le plus, et pourtant il y avait de quoi. Non, ce fut l'expression sur le visage de Naël qui quand il explosa le crâne de mon père, souriait comme un nigaud. Comme si assassiné quelqu'un n'avait rien de dramatique et que tout allait bien. Comme si tout ça, là, tout ce merdier était normal. Comme si c'était un jeu. J'ai eu du mal à détacher mon regard du visage de ce que fut mon père pendant 15 ans. Il ne ressemblait plus du tout à l'homme qu'il était. Il n'était maintenant plus que les traits d'un visage familier. D'un visage que j'avais aimé et adoré et qui maintenant n'était plus.

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Naël débarquant dans la chambre, me sauvant des griffes de papa Jake zombifié et voilà. Point. The End. Mais non. Naël voulait que je le suive. Il ne voulait pas que je reste seule. J'avais eu envie de lui dire qu'après avoir tuer mon père il était normal qu'il se sente coupable d'avoir rendu une jeune fille orpheline et qu'il était donc logique qu'il l'emmène avec lui sur son noble destrier et qu'il lui promette de la protéger. Mais est-ce que Naël avec conscience qu'il serait incapable de tenir cette promesse ? Personne n'étais à l'abris. Ce n'était qu'un foutu espoir, qu'une impression. Nous pouvions nous faire attaquer par une orde à n'importe quel moment et qu'il soit fort ou pas, qu'il soit bon au tire ou pas, si les rôdeurs étaient trop nombreux, nous finiriont en cure dent et puis c'est tout. Je me disais que je pouvais me débrouiller toute seule. Que papa m'avait suffisament enseigné l'art des armes pour que je m'en sorte. Mais ça aussi, ce n'était qu'une impression. Survivre seul était impossible. Et je deviendrai folle. Même si je l'étais déjà, puisque j'avais accepté de suivre Naël. Il avait beau avoir tué mon père, il resté quand même la seul personne vivante dans les environs. Et je ne pouvais pas y arriver toute seule. Je ne pouvais pas tenir ma promesse de vivre aussi longtemps que possible si je faisais ma forte tête et que je l'envoyais se faire voir. Alors nous avons voyagés ensemble, Naël, Isaac, Skylaar et moi. Mais je m'étais interdite de lui adresser la parole. Il m'avait sauvée certes, je ne pouvais nier que mon père avait eut plus l'intention de me dévorer que de me serrer dans ses bras, mais il restait mon père et Naël l'avait assassiné de sang froid, et avec le sourire. C'était une image que j'étais incapable d'oublier. Dès que je croisais son regard, dès qu'il entré dans mon champ de vision, c'est tout ce que je voyais. Et bien sûre, plus je tentais de l'éloigner, plus Naël essayé de s'incruster dans ma vie. Il ne comprenait pas ma réaction, il ne comprenait pas pourquoi je l'ignorai sans cesse alors qu'il m'avait sauvé la vie. Alors je lui avais expliqué mon point de vue Tu as tué mon père Naël d'accord ? Tu as tué mon père, sous mes yeux, et t'étais heureux. T'a souris comme un crétin quand tu lui a transpercé le crâne. T'a souris alors que j'étais couverte de son sang. Du sang de mon père. Alors ne me demande pas de te remercier ou de te baiser les doigts parce que tu m'as probablement sauvée d'une mort atroce. C'était mon père. Et tu l'as tué. Et c'est tout ce que je vois quand je te regarde. Alors dégage de mon chemin. Une fois les choses claires et précises, Naël a compris que j'avais besoin de temps pour encaisser. Alors il a fait ce que j'ai demandé. Il m'a laissé tranquille. Nous vivions ensemble sans nous regarder, sans nous parler. Et ça m'allait très bien comme ça. J'étais devenu en quelque sorte sauvage. Je n'avais ni envie de parler, ni envie de sourire, de rire ou de prétendre que tout allait  bien. Je restai parfois des jours sans rien dire, ressassant des souvenirs de ma vie passé et perdue. J'avais des sautes d'humeurs, j'étais exécrable et méfiante avec tout et n'importe qui. Quand nous avons trouvé la zone, rien n'a changé. Nous sommes restés aussi éloigné que possible. J'étais incapable de lui pardonner. Même si je savais que Jake était mort bien avant de revivre. Mon Jake. Mon père. C'était son visage que j'avais eu en face de moi et son sang que j'avais dut nettoyer. C'était tout ce à quoi je pouvais penser pour l'instant. Le seul échange que nous avons eut durant plusieurs mois, fut quand il me proposa une expédition en dehors de la zone. Bien que sympathique, la zone commencé à me taper sur le système, j'avais besoin de respirer, de retrouver mes repères dans les bois. C'était tout ce que je connaissais depuis le début de l'invasion. Dans la voiture pour se rendre dans une ville pas très loin pour des vivres, j'ai passé mes nerfs sur Faith, une fille de notre groupe. Je n'ai jamais vraiment compris ce qu'il y avait entre Naël et Faith. En faite, je crois qu'il n'y a jamais rien eut entre eux du tout. Lui, il est beaucoup trop gamin et trop ... Trop tout. Faith elle est plus du genre à me donner des conseils ( comme manger tel truc, où je peux trouver machin chose, etc...) elle est silencieuse et elle ne cherche quasiment pas le contact. Ce qui en fin de compte m'allait très bien étant donné que je n'étais pas une grande bavarde. Les choses ont un peu changés quand après être partie plusieurs heures, nous sommes revenus dans la zone qui avait complètement implosé. Alors nous avons fuit. Tous les 3. Encore une fois. Et même si je ne l'avouerai jamais, j'étais heureuse d'être avec eux. De ne pas être toute seule. De pouvoir compter sur quelqu'un, de savoir que quelqu'un surveille mes arrières quand je ne peux pas le faire. Savoir que si ça ne va pas, je peux compter sur eux. Naël même si je le déteste pour ce qu'il a fait, j'ai appris à l'accepter, et même peut-être .... à l'aimer. Comment pourrais-je rester insensible alors qu'il a risqué sa vie de nombreuses fois pour sauver la mienne. Il me fait penser à mon père parfois, dans sa façon d'être avec moi, protecteur, avisé. Je lui en suis tellement reconnaissante. Evidemment, je ne lui dirai jamais, il serait bien trop content. J'ai mis beaucoup de temps avant de me rendre compte que j'aimais Naël et Faith. Je ne voulais pas aimer je pense. Par peur de les perdre. Mais j'aurais vraiment était un monstre si je ne ressentais pas un minimum d'amour pour les personnes qui prennent soin de moi depuis si longtemps. Alors ouais, je les aiment. Et peut-être que je leur dirait un jour. Ou peut-être pas. Quand je serais décidé sans doute.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Clarke R. Patterson le Jeu 20 Oct - 14:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
avatar



Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
768

× Points de vie : :
52

× Copyright : :
Schizophrénic la best (avatar) Exordium(signature)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 18:54

Bienvenue petit blondinette ! Très bon choix de pré-lien !!

_________________

Justice team
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2619

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 19:54

UNE CLARKE, UNE JEUNE, BIENVENUE DANS L'CLUB BB ! cuty diego
Super choix de scénario, tu vas faire des heureux !
J'ai hâte de lire la suite de ta fiche ! Juste une petite chose, tu as parlé de la Clarke avant l'épidémie, en décrivant son caractère et ses habitudes, sauf qu'elle était âgée de 17 ans. L'épidémie ayant débutée il y a maintenant... 4ans, peut-être même 4ans et demi avec le décalage du fow et l'irl, il faudra sans doute revoir l'âge que tu as mis pour 'l'avant épidémie'.
Et sinon....
Clarke a écrit:
Qui n'aurait pas peur en voyant quelqu'un avec un œil en moins [...]
C'est pas très gentil ça. Mais je comprends. siffle /pan/ ->
Du love sur toé ! coeur2

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


can you even see what you're fighting for? bloodlust and a holy war.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2679

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:07

Oooooh mon pauvre Luke booooorgne nao nao nao nao nao
(Merci pour les précisions apportées à notre Clarkoutte coeurrose)


BON EN TOUT CAS. Bienvenuuuuuue ma p'tite Clarke cara J'espère que tu seras la bonne bril
Bon courage avec ta fifiche et surtout n'hésite pas à m'embêter si jamais tu as des questions itouuuut excite

Mille merci de choisir ma Clarke, j'ai hâte de lire tout ça cara bril pompom calin

_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
817

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:09

CLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARKE lele super choix de pré-lien! Et tu sais pourquoi ? Parce qu'on doit avoir un lien diego Niko a voyagé avec votre potit groupe pendant plusieurs mois coeurrose Heureuse avoue ? Hate de voir ce que ça donne, réserve moi un lien et un rp du coup lele

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:21

Merci Tyler bril bril

Luke, la team BB j'adore ! Heureuse de faire partie du club ! Bientôt Razz En tout cas merci pour les petits conseils je vais changer ça tout de suite. J'avais tellement d'idée pour tout que j'ai pas pensé au faite de l'âge etc.. Je vais changer ça de suite !!! bril Et ne te vexe pas, même sans ton petit œil, tu es très beau. Cap'tain Crochet ! superman Et sinon, ce n'est pas le manque d'œil qui fait peur, c'est l'œil en moins plus les boyaux plus le sang plus les membres en moins plus plus plus plus ... cuty calin Merci pour l'accueil et love sur toé aussi string coeur1

Naël , j'ai toujours préféré jouer des hommes je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs mais Clarke m'a tellement inspirée que je me suis dis : FONCEEEE !!! J'espère ne pas te décevoir et je vais tout faire pour être la Clarkoutte parfaite que tu attendais huhu D'ailleurs je vais sûrement t'envoyer un petit mp d'ici peu ! merci coeur1 coeur1 coeur1 coeur1 coeur1 coeur1

Nikolaï, tu sais quoi ? Ouais je suis heureuse , pleins de liens itout itout c'est ce que je préfère ! Et toi je suis sûre que t'es super heureux d'avoir une super sex bb fille ado en pleine crise de " la vie est injuste je suis entourée de zombie " qui sourit jamais et qui est souvent en colère ! Mais peut-être que tu vas l'aider à se sociabiliser un peu non ? cateyes Je te réserve tout ça pas de problème ! coeur1
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
817

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:33

Il aurait pu l'aider voui mais il s'est barré du jour au lendemain du groupe pour aller avec Luke car il a pô osé faire ses adieux en face yerk il voulait pô pleurer! Dommage j'suis sur ça aurait marcher entre nous rip okay j'me tais

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:36

Ouais, d'accord. Alors cours, t'es un homme mort tir tir tir

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
817

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:40

J'trouve ça où moé yerk t'abuses wesh ! J'te ferais les bo yeux ça suffira non ? lele

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:47

Haha, c'est pour ça que tu vas galérer. king Ouais, peut-être, si il y a le reflet d'un cheasburger avec tout plein de frites et tout plein de sauce dedans mdl mdl mdl mdl
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non , peut-être un jour.

× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite, avec Luke et Alixen.

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
817

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
Atomic Squirell

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 21:59

Comment t'abuses yerk jotem moé lele

_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


can you even see what you're fighting for? bloodlust and a holy war.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2679

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 22:04

J'vous filerai des capotes en temps et en heure les gars
sort sort sort sort
(putain Naël va être so gênant s'il sent un truc suspect entre les deux - z'allez le regretter siffle )
lecture

_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.


Dernière édition par Naël S. Warrens le Mer 19 Oct - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2619

× Points de vie : :
25

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Mer 19 Oct - 22:05

*Attrape son bro par les couuu-coudes et l’empêche de floodey plus longtemps sur cette fiche*
CE N'EST PAS EN HARCELANT LA DEMOISELLE QU'ELLE VA T'AIMER BRO. PTN.
ALLEY HOP. C'EST PAS LA FÊTE DU SLIP LA ! OUST yerk

J'en profite également pour dire que j'avais aussi un lien avec l'ancienne, ancienne, ancienne Clarke. So...
J'viendrai sans doute te vouar sur ta fichette de liens ou par mp ! diego
BONNE CHANCE POUR LA RÉDACTION. & Si besoin, hurle, les Harrison accourront.
(surtout Niko, du coup, vu qu'il a besoin de se faire pardonner.)

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


FIGHT UNTIL THE WAR IS WON

I'm going to spread a message of
l o v e a n d k i n d n e s s
I'm not going to give up
_ - _ - _ - _ - _

× A propos du vaccin : :
Fraîchement vacciné. Effets secondaires → baisse de température corporelle, prunelles plus claires, manque de concentration.

× Âge du perso : :
quarante-deux ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp, avec Maebh et le petit Liam.

× Avant, j'étais : :
J'ai déjà été moine, fleuriste, et plus récemment j'étais docteur en botanique.

× Messages : :
599

× Points de vie : :
28

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Schizophrenic ♥ (avatar)

× Avatar : :
Misha Collins or my husband.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Jeu 20 Oct - 0:20

Bienvenuuuuue ! yeux Excellent choix de pré-lien. diego Courage avec ta fichette & j'ai validé le code du règlement au passage huhu. coeurrose

_________________

I AM NOT FRAGILE
&  I T   W I L L   F E A R   M E
Don't you want to take a leap of faith?
I will love the light for it shows me the way,
yet I will endure the darkness because it
*--_ s h o w s m e t h e s t a r s _--*
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Jeu 20 Oct - 9:42

Bienvenue sur le forum ! excite excite
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Jeu 20 Oct - 14:31

Merci à vous deux bril bril bril lele pompom huhu unicorn sucette
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


can you even see what you're fighting for? bloodlust and a holy war.

× A propos du vaccin : :
Merci mais non merci.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2679

× Points de vie : :
85

× Copyright : :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Jeu 20 Oct - 21:18

Oooooh mais j'aime teeeeeeeeeellement ton interprétation de la p'tite Clarke t'as même pas idée excite Ta fiche était captivante, et encore un peu et j'en avais la larmiche à l'oeil siffle ET CROIS-MOI : c'pas une mince affaire
J'ai tellement hâte de jouer avec toi excite ça va être trooop cool cuty  lele  cara
Te voilà validée !


Naël S. Warrens, fonda'

Félicitations, tu rejoins le groupe des marginaux !

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Ven 21 Oct - 13:32

Haaaaan aaaa bril
Je suis tellement contente que tu aimes ! J'avais peur que tu détestes ou j'en sais rien yerk

J'ai hâte de jouer avec toi aussi coeur1 coeur1
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Caro ne s'est pas encore fait vacciner, elle est encore hésitante

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Conseillère en assurances

× Messages : :
396

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
weaslette

× Avatar : :
Katheryn Winnick

× Et ton p'tit pseudo ? : :
:love:

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Dim 23 Oct - 11:11

Bienvenue avec un peu de retard siffle
Superbe choix d'avatar coeurrose
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc Dim 23 Oct - 11:56

Merci à toi calin coeur1
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc

Revenir en haut Aller en bas

Dans cette vie, soit tu tues ou tu meurs... soit tu meurs et tu tues. - Clarke R. Patterson uc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: CLOSED-