We have our little secrets. [Livia Volk]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 22/01/2017, sa version vingt et un an est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

We have our little secrets. [Livia Volk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar


MessageSujet: We have our little secrets. [Livia Volk] Ven 21 Oct - 19:10

       
We have our little secrets.

            Darkness dominate any situation.  

   

   Tout ça pour ça. Sa vie est devenue de plus en plus éprouvante depuis que le monde est tombé entre les mains des zombies, le répits est un luxe qu'il n'arrive pas à apprivoiser et ce même s'il se retrouve à l'heure actuelle au sein d'un groupe qui est vu comme dangereux. Ce ne sont pas des enfants de chœur, loin de là même. Mais qui est-il pour se permettre de juger des inconnus ? S'il y a bien une chose à prendre en compte c'est qu'il n'apporte aucun réelle importance aux autres, les jugeant inutile à sa propre survie. Pendant un long moment c'est en tant que loup solitaire qu'il s'est extirpé de nombreux dangers, sa vie a faillit s'éteindre à plusieurs reprises, il a côtoyer la mort de près, mais sa détermination a réussit à prendre le dessus sur les situations précaires. Et voilà où il en est aujourd'hui, assis sur les escaliers sous le porche de sa maison, là où il a élu domicile à son arrivée. L'avantage est qu'il a sa propre maison et pour rien au monde il ne la laissera à quelqu'un qui ne le mérite pas. Il y est, il y restera.

Son regard absent se perdit sur l'horizon alors que de nombreux membres du groupe circulaient pour faire irruption dans son champ de vision, mais aucune réaction n'en sortit comme s'il était ailleurs spirituellement. A vrai dire il l'était vraiment, sa pensée était dirigée vers ses propres objectifs. Si de nombreuses personnes coopèrent pour pouvoir survivre, Thomas se porte mieux seul et n'a ainsi pas besoin de se coltiner un poids lourd risquant de le ralentir ou le mettre en danger. Disons juste que le fait qu'il ait été recueillit au sein du groupe a été plus qu'une aubaine, un sorte de tremplin lui permettant de souffler un peu avant de faire le grand saut. Personne n'a su tirer son épingle du jeu pour réussir à attirer sa confiance même si certains arrivent à se démarquer légèrement du lot sans pour autant monter sur le podium. L'ironie est que le destin aurait normalement du le laisser aussi bon qu'à l'époque où il opérait en tant qu'ambulancier dans l'optique de vouloir aider son prochain, de rester optimiste quant aux comportement et réactions des autres, mais la vie est au final parsemée de nombreuses surprises et embuches. S'il faut les surmonter il les surmonteras avec ou sans soutien comme il le fait depuis longtemps.

Tournant désespéramment l'alliance à son index comme pour chercher ses souvenirs de son passé décrit comme "heureux" et "bon", rien ne vint pour son plus grand désarroi en dehors des dernières images qu'il a eut d'Elizabeth, cette dernière morte à cause de la morsure d'un zombie puis des trois survivants qu'il a finit par tuer. Le dernier rempart le séparant de l'obscurité s'est effondré ce jour-ci et rien ni personne ne peut réparer une façade aussi solide réduit en cendre. Si le passé est le passé, certaines hantises continuent de faire surface encore à ce jour, un détail plus qu'important pour lui. Bien sur qu'il n'est pas le seul à avoir vécu un drame, mais ses propres circonstances font de lui quelqu'un d'unique dans sa façon d'avoir vécu ce drame et dans ses souvenirs son coté mystérieux et discret n'aide pas vraiment. La grande question est cependant de savoir s'il a envie qu'on l'aide ou non. Personne ne le sait et ce n'est pas prêt de changer.

Il y a cependant une question qui le taraude depuis qu'il s'est découvert: à quel point les autres sont-ils dangereux ? Intérieurement il a du mal à déterminer où se situe t'il au niveau du degrés de violence, mais il est conscient du fait qu'il est dangereux et néfaste pour certains. On peut pas lui en vouloir de se méfier des autres et c'est bien en connaissance de cause.


   

   

   
code par SWAN - gif tumblr
Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX
"Tu pense que je suis folle? Tu devrais voir ma sœur."

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
26 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie, à Bodie, avec Alliyah
►Avant, j'étais :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir
►Messages :
401
►Points de vie :
137
►Copyright :
The1Royal Jester
►Avatar :
Margot Robbie
►Et ton p'tit pseudo ? :
The1Royal Jester

MessageSujet: Re: We have our little secrets. [Livia Volk] Sam 22 Oct - 1:20


We have our little secrets


Bodie un jour, solitaire le lendemain. Ça fait quelque temps maintenant que Livia traine dans le coin. Dire qu'elle fait officiellement partie du groupe serait presque un mensonge. Le chef l'a accepté et les autres membres aussi. Mais cette cinglée n'inspire pas vraiment confiance. Quand elle part en mission pour le groupe, c'est toujours avec Allyiah. C'est la seule qui est sure de ne pas se faire poignarder dans le dos. Les autres, seule avec elle? Ils n'ont vraiment pas confiance et ils ont raison. Une crise de folie est si vite arrivé chez cette petite. Pour le moment elle se tient tranquille. Ça ne vaut pas le coup pour elle de se mettre ce groupe à dos et elle sait qu'ils n’auront pas de pitié si un jour elle dérape.

Depuis qu'elle a vu Thomas, comme à chaque fois qu'elle trouve quelqu'un de physiquement intéressant et qu'elle est avec sa copine, elle la pousse en disant preum's. Chose qui est inutile vue que la brune ne s’intéresse pas spécialement à la gent masculine pour "jouer". Livia, ça lui arrive souvent, mais généralement dès qu'elle commence à parler avec le gars ça lui passe. Mais cette fois, ce n'est pas passé. Il est intéressant le Thomas et surtout ce n'est pas une cible facile.

Ça fait quelques minutes que Livia est assise en tailleur sur son quad et elle regarde Thomas au loin. En mode hyène qui observe sa proie. Et puis hop, d'un bond elle descend de sa monture, elle se regarde dans le rétroviseur pour vérifier son maquillage et sa coiffure. Elle a encore une petite coupure sur la pommette droite qu'elle traine depuis sa sortie d'hier, mais ça lui donne un petit air de guerrière, c'est cool. Et elle se dirige vers Thomas.
La jeune femme a des baskets bleus avec les lacets roses et la languette zébré noir et blanche. Un jean noir déchiré aux genoux et un t-shirt gris foncé sur lequel est écrit en rouge "Freaking Awesome".


Wow, même quand tes assis et que moi j'suis debout, j'me sent p'tite. J'aime bien...

Il lui faut pas grand chose à la petite. Livia ne demande rien et s'assoit à coté de lui. Que ça le gêne ou pas c'est la même chose. Une fois assise, elle le regarde avec un grand sourire.

J'ai rêvé de toi la nuit dernière! La blonde marque une pause et passe sa langue sur ses dents. Tu mangeais des pistaches et tu voulais pas partager.
Rassure-moi, si t'avais des pistaches tu m'en donnerais?


S'il trouvait un truc pourquoi il partagerait avec elle? Il n'a pas vraiment de raison de le faire, si?

Si j’apprends que t'en a et que tu m'en donne pas... Livia fait claquer ses dents pour dire qu'elle le mordrait. Ce n'est pas terrifiant, mais quoi qu'il arrive elle mord... Avec le sourire qu'elle affiche, ça sonne plus comme une gentille promesse que comme une menace.
Avec un peu de chance ça fera au moins sourire l'homme. Il est souvent seul dans son coin à bouder et Livia aime bien changer les idées des gens qui boudent. Ou alors elle les éclate avec sa batte de baseball parce que les gens qui boudent ça lui donnent le cafard et elle n'aime pas avoir le cafard... Il est bien tombé le grand blond.


_________________
Welcome to my world!
"Control? Yeah She's lost control. Her soul? Yeah she sold it long ago. 4 out of 5 of the experts agree, She's a danger to herself and society. She lost all touch with reality."

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: We have our little secrets. [Livia Volk] Dim 23 Oct - 12:43

       
We have our little secrets.

            Darkness dominate any situation.  

   

   Cette situation a le don de le faire marrer surtout lorsque son regard croise celui des abrutis se trouvant au sein du camp à penser qu'il est désormais un membre officiel de celui-ci. Franchement ? Pensent-ils vraiment qu'il a quelque chose à foutre de quiconque en dehors de sa propre personne ? Ce serait mal le connaitre, mais on ne peut pas leur en vouloir, Thomas n'est pas du genre à se dévoiler préférant garder un certain mystère autour de lui et ses intentions. La meilleure attitude à adopter est bien évidemment celui de parler par énigme ou vaguement de ce qu'il pense ou ce qu'il ressent et ça marche plutôt bien à vrai dire malgré les quelques suspicions. Voir un mec aussi discret se mettant bien souvent à l'écart et agissant sans broncher quand on lui demande, il y a de quoi se poser des questions. Sauf qu'au bout d'un moment il risque de vriller et s'emporter aussi violemment que la dernière fois où il a tué trois survivants à lui tout seul sous l'impulsion de la colère, qu'ils s'occupent de leurs affaires, c'est préférable.

Il observe énormément les autres, c'est même devenu une caractéristique le définissant bien, rare sont ceux qui arrivent à sortir de son champ de vision quand il les place en haut de sa liste. Et en parlant d'eux, une des brebis galeuses indépendante du groupe vint extirper Thomas de ses pensées en laissant sa voix assurée lui parvenir aux oreilles comme une mélodie assez complexe. Ce terme colle parfaitement a l'énergumène pointant le bout de son nez comme une curieuse de premier ordre pour engager la conversation d'une façon plutôt originale. Où a t-elle trouvée ses fringues ? Qu'est-ce qui ne va pas chez elle ? Dans son genre elle est unique et se démarque complètement des autres et de tout ceux dont il a croisé la route auparavant. A une époque il n'aurait pas attendu plus d'une minute pour prendre ses distances et éviter de croiser sa route, l'imprévisibilité et la folie dont elle fait preuve reste inquiétant parfois, c'est un peu comme un trouble psychologique lui faisant passer du blanc au noir, de la colère au rire. Vaut mieux se méfier des personnes comme elle, mais l'époque actuelle a voulu qu'il s’habitue aux autres, il ne ressent donc pas de la crainte envers elle, mais bien une sorte d'empathie qui fait qu'il ne la juge pas comme ça doit être le cas des autres.

La dévisageant de bas en haut, il la suivit du regard lorsqu'elle prit place sans sa permission sur les escaliers à coté de lui. Aucune gêne, un bon point pour la clown. Son maquillage, sa tenue, sa batte de baseball et son attitude font d'elle le parfait archétype du clown sortit tout droit d'un cirque tombé en ruine. Il a encore un peu de mal à la cerner par moment, mais cela ne l’empêche pas d'établir quelques faits de ce qu'il a eut l'occasion de voir. Haussant un sourcil à sa question, il afficha un léger sourire amusé.

« En sachant que je n'ai aucune raison de t'en donner...alors non. »

Dit comme ça on pourrait croire qu'il est insolent ou encore une enflure de première se foutant de sa gueule, mais s'il en avait et qu'il ne lui donnerait rien cela ne veut pas dire qu'il est insolent, c'est une réponse dans le même ton que sa question. Il entre dans son jeu, une entreprise qui permet d'entretenir un lien stable avec une personne aussi imprévisible, il faut savoir se fondre parmi les autres.

« Mais je pense que tu as assez de ressource pour sortir à l'extérieur et aller t'en chercher toi-même, non ? »

Il lui prouvait ainsi qu'il l'avait à l’œil depuis un petit moment, rare sont ceux qui savent qu'elle fait le mur du camp à l'abri des regards pour sortir et entrer comme une voleuse. Croisant le regard de la jeune femme dont il ne connait pas le nom d'ailleurs en disait long avant qu'il ne le laisse se déposer sur l'horizon et plus précisément vers l'endroit qu'elle a l'habitude d'emprunter pour sortir.

« Pourquoi es-tu ici au final ? »

Alors qu'elle se fout royalement des autres de ce qu'il a pu voir. S'il était du genre énigmatique, elle ne déroge pas non plus à ça et l'est tout autant que lui. Un mystère de plus à creuser quitte à ce que ça lui prenne plus de temps que prévu. Thomas aime savoir à qui il a à faire pour pouvoir agir en conséquence et éviter les problèmes.



   

   

   
code par SWAN - gif tumblr

Revenir en haut Aller en bas


MARGINAUX
"Tu pense que je suis folle? Tu devrais voir ma sœur."

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Oui

►Âge du perso :
26 ans
►Où je me situe et avec qui :
Californie, à Bodie, avec Alliyah
►Avant, j'étais :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir
►Messages :
401
►Points de vie :
137
►Copyright :
The1Royal Jester
►Avatar :
Margot Robbie
►Et ton p'tit pseudo ? :
The1Royal Jester

MessageSujet: Re: We have our little secrets. [Livia Volk] Mer 26 Oct - 4:52


Quoi? Il ne lui en donnerait pas? Curieusement on dirait que cette réponse satisfait Livia. Ce n'est vraiment pas un gars facile, c'est cool. Elle est contente la petite.

J’aime quand tu me résistes comme ça. hé hé

Avec elle faut pas trop chercher. Qui sait le film qui est en train de ce passe dans sa tête. Des fois entre la réalité et son monde il y a des kilomètres. Elle serait capable de mettre carrément un autre visage sur une personne si ça l’arrange. Quelqu’un qui la déteste? Dans sa tête si c’est son meilleur ami, elle sera super-cool avec, même s’il lui en met plein la tête et le contraire est tout autant possible. Et ça peut être le cas avec la même personne d'un jour sur l'autre. Et puis elle aime être déstabilisante et quoi de plus déstabilisant que d’avoir l’air d’aimer se faire maltraiter?

En effet, je pourrais le faire moi-même. Mais je suis un charognard, je préfère profiter de la chasse des autres.

Encore et toujours sa franchise. Mais c’est vrai et ça répond un peu à la question suivante. Pour survivre il faut en premier lieu se préserver et pour se préserver, rien de mieux que de profiter des autres.
Pourquoi elle est là? Livia le regarde de haut en bas et fait un petit sourire en coin.


J’suis là rien que pour toi mon beau. Grrrr!
La jeune femme rigole légèrement. Ce genre de phrase est tout de même à prendre au sérieux, dans l’idée. Mais c’est un bon présage pour Thomas! Pour le moment il ne risque pas de se prendre une batte de baseball dans les dents pour rien. Quoique...

Je suis ici parce que les hyènes sont meilleures en meute. Et aussi pacque Alliyah m’a invité à vivre ici avec elle. Tu lui as déjà parlé? Elle est cool et on forme un super duo pour aller exploser des têtes!
Boum!
Rajoute-t-elle en faisant semblant de mettre un coup de batte à un ennemi imaginaire.

La blondinette est fière d'avoir une copine comme Alliyah et c'est vrai que leur duo est très efficace. Ils sont rares, mais peu importe son taux de folie, Livia a besoin d’apprécier des gens, surtout si c'est des gens qui lui sont utiles. Il y a des gens appréciables qui lui sont utiles qu'elle trahis quand même... pas le bon charisme peut-être.

C'est une question que je pourrais te retourner. J'ai connu plus sociable comme gars et pourtant tu restes là.
J'veux bien que Miss America soit une excuse pour se poser, mais y'a peut-être autre chose?


Livia se montre elle-même du doigt en disant Miss America, histoire qu'il soit au courant si ce n'est pas déjà le cas. Il s'en fout peut-être royalement des Miss, mais elle aime bien se le rappeler à elle-même qu'elle a tout un tas de titre inutile comme celui-ci.
Elle accompagne sa phrase d'un petit sourire taquin. Elle se doute bien qu'il n'est pas resté ici pour elle.


_________________
Welcome to my world!
"Control? Yeah She's lost control. Her soul? Yeah she sold it long ago. 4 out of 5 of the experts agree, She's a danger to herself and society. She lost all touch with reality."

Revenir en haut Aller en bas


ADMINISTRATOR
IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.


POUR LE PLAISIR:
 

►As-tu trouvé un bon pour le vaccin ? :
  • Non

►Âge du perso :
31 ans, bientôt 32.
►Où je me situe et avec qui :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.
►Avant, j'étais :
serveuse dans un bar.
►Messages :
19715
►Points de vie :
802
►Copyright :
© schizo (avatar), © schizo' (code signa)
►Avatar :
Kristen Bell.
►Et ton p'tit pseudo ? :
Schizophrenic.

MessageSujet: Re: We have our little secrets. [Livia Volk] Ven 9 Déc - 16:35

RP archivé suite à la suppression de Thomas. I love you

_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We have our little secrets. [Livia Volk]

Revenir en haut Aller en bas

We have our little secrets. [Livia Volk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: Cemetery :: Vieux rps-