RP Nikolaï/Naël/Faith (remplacée par Clarke)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

RP Nikolaï/Naël/Faith (remplacée par Clarke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: RP Nikolaï/Naël/Faith (remplacée par Clarke) Mar 16 Aoû - 13:57

Make some noise ... Or don't

Depuis qu'ils avaient quitté leur cache investie quelques jours auparavant, Faith ruminait. Même si la demoiselle Clarke n'était encore qu'une gamine, la jeune femme lui en voulait intérieurement de l'avoir laissé seule avec l'indéfectible Naël. Insupportable qu'il était... Bon, il est vrai que dans sa grandeur d'âme immense, la petite lui avait proposé de rester dans la maisonnette avec elle, mais Faith avait refusé d'un simple mouvement de tête négatif: elle en avait sa claque d'être enfermée et, pour conserver la totalité de sa santé mentale, elle sentait qu'elle avait besoin de prendre l'air. Et puis de toute façon, la règle d'or de leur groupe était de ne jamais sortir seul... C'était bien trop dangereux face aux groupes de rôdeurs qui se formaient de ça de là.

Le duo venait de prendre place dans la voiture. Naël côté conducteur, comme à son habitude, ne laissant à Faith d'autre choix que la place du mort. La voiture était le moyen le plus sûr d'arpenter les routes, même si la brune se tâtait de plus en plus de voler un cheval pour éviter les voyages avec son binôme: elle s'en tirerait presque une balle... Il allumait la musique - jusque là, c'était supportable... - et se mettait ensuite à battre le tempo du bout des doigts sur le volant, ce qui plongeait irrémédiablement Faith dans sa douce et salvatrice envie de meurtre. Non seulement la jeune femme n'était pas fan du vieux rock qu'écoutait l'emmerdeur, mais en plus il avait enfoncé le bouchon jusqu'à siffloter et même pousser la chansonnette.
"Ne pas réagir, ne pas réagir..." se répétait intérieurement en boucle la brune. "Ne lui donne pas ce plaisir, ne réagit pas Faith !" continuait-elle de se répéter jusqu'à en venir à une conclusion ferme: "Je vais tuer ce mec".

Heureusement pour Naël, ils ne tardèrent plus à arriver et la jeune femme ne put retenir un soupir de soulagement lorsque la voiture s'immobilisa. Elle allait enfin pouvoir se dégourdir les jambes et garder une distance vitale vis-à-vis du jeune homme. Bien que dans le fond, elle devait secrètement avouer qu'elle appréciait sa compagnie. Certains jours. Et pas plus de 20 minutes d'affilées.

L'esprit de Faith avait émis l'hypothèse que, une fois hors de l'habitacle du véhicule, son compagnon de survie lui foutrait la paix... Mais s'était sans compté son goût certain pour le masochisme. Il continuait ouvertement à la provoquer en parlant de bouffe !

- La ferme Naël, claqua la jeune femme d'une voix rude. Pas très sympathique comme premières paroles de tout le voyage...

Un milkcheak, vraiment n'importe quoi.... Pendant que monsieur Naël s'étirait de tout son long, Faith préféra regarder autour d'eux pour guetter un éventuel danger, puis fixer son arc en travers de son dos et passer le carquois par dessus son épaule. Elle vérifia également qu'elle avait toujours son couteau fixer à sa ceinture. Après tout... Les rôdeurs pouvaient être partout, mais ce n'était pas eux qu'elle redoutait le plus. Parfois, les êtres humains sains pouvaient être bien pires que les zombies. Elle leva les yeux au ciel en voyant que Naël ne pensa à faire le tour du paysage qu'après être sortit de la voiture depuis 3 bonnes minutes.

Lorsque la voix de l'homme retentit de nouveau, Faith dû se faire violence pour ne pas éclater de rire. Ne pas traîner ? Elle ne traînait jamais elle. Enfin si, la seule chose qu'elle traînait c'était le boulet qu'il représentait en prenant tout son temps dans les maisons qu'ils pillaient ! Elle s'approcha de lui et lui lança un bout de bois qu'elle venait de ramasser dans le caniveau.

- Tu peux t'abstenir pour les leçons de moral, je parie mon flingue que tu seras encore une fois le dernier à sortir de là., lâcha-t-elle. Faith accompagna ses paroles d'un clin d'oeil pour les adoucir un peu. Elle était souvent dure avec Nael, mais de toute façon ça ne servait pas à grand chose puisqu'il ne retenait rien... Rien, sauf les trucs inutiles qu'il adorait.

La jeune femme sourit en voyant son compagnon paré à toute éventualité, son nunchaku dans une main et un couteau dans l'autre. Elle laissa son 35mm soigneusement rangé à sa ceinture, le trouvant trop bruyant en cas de nécessité et lui préféra son arc qu'elle arma d'une flèche.

- C'est que tu ferais presque peur Naël, armé comme tu l'es. Tu donnes un peu dans le genre psychopathe, tu vois ?

Tout en se moquant ouvertement de lui, elle prit la tête de l'expédition et se dirigea calmement vers la maison qu'ils avaient pris pour cible.
Ce n'est d'ailleurs qu'au milieu de la pelouse désormais à l'abandon qu'elle remarqua une silhouette sur le perron. D'un geste fluide, elle l'indiqua à son binôme et continua son approche, encore plus prudente face aux moindres gestes de l'individu, prête à lui décocher une flèche entre les deux yeux.

- Qui va là ?! aboya-t-elle à moins de 3m de l'homme qu'elle n'avait pour le moment pas reconnu.

La réponse, quoi que courte car composée uniquement de leurs deux noms, lui fit prendre conscience de l'identité de leur interlocuteur. Elle sursauta et la flèche qu'elle tenait manqua de partir malgré elle. Faith fronça les sourcils et plaça sa main au dessus de ses yeux pour se protéger des rayons du soleil et ainsi ajuster sa vision: elle n'en croyait pas ses yeux. Le jeune garçon avait déjà croisé leur groupe dans la zone 51, peu avant sa destruction. Elle jeta un coup d'oeil a Nael.

- Nikolaï ? fit-elle d'une voix incertaine, attendant la confirmation.




Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


IN THE MIDDLE OF THE NIGHT, WHEN THE ANGELS SCREAM, I DON'T WANT TO LIVE A LIE THAT I BELIEVE. TIME TO DO OR DIE.

× Âge du perso : :
33 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, chez les sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Guitariste à temps partiel.

× Messages : :
2446

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© schizophrenic (avatar), © schizo' (code signa).

× Avatar : :
James Franco le beau gosse.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RP Nikolaï/Naël/Faith (remplacée par Clarke) Lun 22 Aoû - 18:28

Make some noise ... Or don't

Pas le temps de poursuivre la joute verbale entamée avec Faith - aucune différence par rapport à d'habitude -, déjà, quelque chose les interrompt. Et merde, hein. Naël était en bonne voie pour la mettre en rogne et la voir dans tous ses états. Pas de chance, c'est raté pour cette fois-ci. Tous ceux qui le connaissent un tant soit peu se doutent qu'il retentera rapidement le coup. Enfin, sauf si quelque chose se met une nouvelle fois en travers de leur route ... Pour l'instant, c'est tout à fait autre chose que Naël a en tête. Ou plutôt quelqu'un. Parce que la personne qui se tient là, devant lui - bon devant eux, il faut inclure Faith là-dedans -, il la connaît. Un peu trop bien d'ailleurs. « NIKOLAÏ ! » Sur les trois, c'est sans nul doute lui qui se fait le plus entendre. Dans sa voix, de la surprise bien sûr. Mais pas la moindre trace d'hésitation. Il est surtout plein d'entrain et plein de joie. Aucun trémolos n'a sa place ici. Juste un large sourire, révélant ses dents blanches - quoi qu'elles le sont un peu moins qu'autrefois - et les petites rides autour de ses yeux de nouveau visibles. Avec Clarke et Faith, ce n'est pas toujours très rigolo. Il a bien peur de finir par perdre ces rides causées par son habituelle bonne humeur au profit de plis soucieux sur son front. Mais là n'est pas la question, il semblerait qu'il soit le seul en mesure à alimenter cette conversation d'ores et déjà au ralenti. Sérieusement, ils n'ont rien à se dire ces deux-là ? Cela fait une éternité qu'ils ne se sont plus vus ! Et pour cause, Nikolaï a disparu du jour au lendemain sans laisser de trace. Loin de vouloir l'enfoncer, Naël n'en parlera pas. Il se doute, pourtant, que l'un de ces deux-là - Faith en tête de liste - finira par aborder ce sujet fâcheux. La rancœur, quel sentiment absurde. Naël ne le comprend pas. Et ne veut pas songer une seule seconde à l'entretenir. Pas alors qu'ils ont la chance de croiser de nouveau la route de ce petit gars, qu'il appréciait bien. Qu'il apprécie toujours, en fait. A sa façon, évidemment. Il jette un coup d'oeil en direction de Faith, qui a l'air d'avoir du mal à procéder à l'élaboration de cette situation. Ce n'est pourtant pas compliqué à ses yeux à lui, comme 1 + 1 font 2, Nikolaï se tient devant eux en bonne santé et c'est une chance inouïe.

Décidément, beaucoup de choses ont changé depuis la dernière fois qu'ils se sont vus. Il ne faut pas être Madame Irma pour voir à quel point Niko est différent de celui qu'ils ont côtoyé il y a quelques mois. Il a grandit, déjà. Mais son expression aussi n'est plus la même, les traits de son visage. Plus dur, plus sûr de lui aussi. Nul doute qu'il s'en est passé des choses, pour lui aussi. Il n'ose même pas imaginer quoi. « Et ben mon vieux, je ne pensais pas te revoir vivant un jour ! » En fait, il ne pensait pas le revoir tout court. Pas parce qu'il ne l'estimait pas capable de s'en sortir seul - au début cela aurait probablement été compliqué pour lui, mais plus maintenant -, mais bien parce que ... et bien parce que le temps passant, les risques se font plus grands. Tant par rapport aux rôdeurs qu'aux survivants. « Comment t'as fait pour t'en tirer jusque-là ?! Faudra que tu m'expliques ! » Il s'avance de quelques pas, d'ores et déjà rasséréné par sa présence. Un regard en coin en direction de Faith et il rajoute quelques mots plus doucement - à présent qu'il est plus proche de Niko -, comme sur le ton de la confidence. « C'est voyager avec elles qui est dangereux ... pas seul. T'as eu raison de t'éclipser. » Le roi pour mettre les pieds dans le plat. En l'occurrence, il espère surtout que cela leur permettra à tous de se détendre un peu. Enfin, lui n'en a pas besoin. Mais il connaît Faith maintenant, et il se doute que c'est son cas à elle. Et peut-être bien celui de Nikolaï aussi. Quoi qu'il peut avoir beaucoup - trop ? - changé depuis. Seul l'avenir confirmera ou infirmera cette hypothèse.



_________________
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.
Maybe it wasn't meant to be, not at all.
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× Âge du perso : :
16 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Pasadena, Californie avec Luke et Tommy

× Avant, j'étais : :
Collégien

× Messages : :
803

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Lux aeterna

× Avatar : :
Colin Ford

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Mekhaï

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: RP Nikolaï/Naël/Faith (remplacée par Clarke) Mar 23 Aoû - 21:29

Make some noise ...

Or don't


Nael&Faith&Nikolaï



Je n’en croyais pas mes yeux, c’était bien eux Faith et Nael qui se tenait devant moi. Quelles étaient les chances que nous tombions à nouveau l’un sur l’autre, dans ce monde. Nous n’étions plus comme à l’époque, il ne suffit pas d’un appel skype ou d’envoyer des messages pour avoir des nouvelles. Cela dit, si nous étions à l’époque nos chemins ne se serions sans doute jamais croisé et je ne les aurais jamais connus. Mais nous étions dans ce monde apocalyptique et ces deux personnes faisaient maintenant partie des personnes actuellement en vie comptant le plus pour moi, même si jusqu’à aujourd’hui je n’avais aucune idée de leur statut. Dorénavant, laisser quelqu’un revient à quasiment lui dire adieu. Nous avions en quelques sortes de la chance et mon cœur en était empli de joie. Lorsque Nael m’avait trouvé, j’étais quelqu’un de brisé, de distant, de presque mort et ils m’avaient redonné ce caractère joyeux qui me caractérisait aujourd’hui, cette force de toujours avancé mais aussi ce gout pour le danger hérité de Nael. Bref, il était des personnes importantes de mon histoire même si personne n’en saurait rien. Même Luke ne le savait pas, je ne lui avais que peu parler de mon passé et je n’avais pas eu cœur à lui dire que je m’étais trouvé ma petite famille à moi, avec de l’attachement mais aussi beaucoup de dispute. Faith fut la première à parler m’interpellant par mon prénom juste après que j’ai fait exactement pareil. L’étonnement semblait tous nous toucher. Nael aussi prononça mon prénom, ce prénom sur lequel il avait longtemps médité. Mais lui, il le prononça avec assurance, il ne se posait pas la question, il l’avait réalisé. Juste après son intervention apparut sur mon visage. J’avais beau être partie ne laissant derrière moi qu’un morceau de papier froissé avec quelque mot, je l’avais souvent regretté mais c’était la meilleure façon pour moi sachant que jamais sinon je n’aurais eu le courage de les laisser derrière moi. Clarke semblait cependant manquer à l’appel, je le regrettais un peu mais j’espérais surtout que la jeune blonde n’était pas morte. Je ne savais pas tellement en sachant qu’elle n’appréciait que peu les expéditions. Mon sourire se plaça alors instantanément sur mon visage et n’était pas prêt de le quitter.

Ils ne semblaient pas avoir changé, je me demandais même si les deux étaient toujours pires que chien et chat. Je ne savais pas mais les connaissant cela ne m’étonnerait pas. Ça faisait combien de temps maintenant ? Presque un an, neuf ou dix mois mais ça me semblait être une éternité tant de nombreuses choses peuvent se dérouler dans un tel laps de temps. Je savais surtout que pour ma part, j’en avais vécu des choses, tellement d’ailleurs que j’avais l’impression que j’étais le héros d’un vieux film où le mec s’en sort toujours. Mais ce n’était pas le cas pour moi, mais j’étais devenu plus adulte, plus mature tout en étant finalement parvenue à être totalement moi et plus l’adolescent se barricadant derrière le silence. « Je ne pensais pas vous revoir tout court, mais je préfère que ce soit vivant ! » Il y avait encore moins de probabilité que je tombe sur Nael et Faith en rôdeur qu’en personne vivante mais je n’osais même pas imaginer ce que j’aurais ressenti si ça avait été le cas. La question de Nael m’amusait énormément alors que je brisais notre distance de quelques pas, posant instinctivement ma main sur mon flanc. « Il nous faudrait une bonne soirée pour parler de tout ça, j’ai bien besoin d’un verre ça tombe bien. » disais-je avec un certain humour d’une part car je ne buvais pas particulièrement et d’une autre parce qu’il ne faudrait tout de même pas de temps. Je jetais un regard sur Faith qui se montrait silencieuse dans un premier temps. Peut-être sous l’émotion, ou sous l’envie de m’étrangler pour la frayeur que j’avais dû lui provoquer. Nael s’approcha de moi brisant totalement notre distance. Sa petite blague m’amusa mais je ne riais pas totalement au fond de moi. Raison de partir ? Je ne sais pas. Je ne regrettais pas d’avoir choisi mon frère biologique, surtout quand on réalise la chance que j’ai eu de tomber sur lui mais bon. « Je sais bien, je sais bien. » disais-je en avançant encore pour être en face de lui et tapoter son épaule dans un geste de soutien et un air faussement compatissant. J’agrandissais mon sourire avant de l’enlacer dans une étreinte amicale, je n’étais pas forcément le plus tactile mais la situation le permettait bien. Je le lâchais ensuite cachant une énième grimace de douleur avant de poser mon regard sur Faith. Un regard comme un enfant de cinq ans qui craint d’être gronder. L’avis de Faith comptait tellement pour moi, mais au diable les craintes. Elle me tirera les oreilles si elle le veut plus tard avant tout je franchissais ses quelques pas pour la prendre dans mes bras avant tout. « Tu m’as manqué Faith… » Je le pensais sincèrement, malgré le caractère de cette femme m’ayant plus d’une fois réprimandé comme si j’étais son propre enfant. Je me reculais de quelques pas. « Et Clarke ? » Je n’osais pas posé de question précise dans le cas où … Non ils n’auraient jamais laissé faire cela se faire. Une chose est sûr nous allions devoir parlé et nous raconter nos aventures.





_________________
Just survive
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: RP Nikolaï/Naël/Faith (remplacée par Clarke)

Revenir en haut Aller en bas

RP Nikolaï/Naël/Faith (remplacée par Clarke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-