New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2016 : le forum a quatre ans & sa saison 5 est mise en place. Le 27/08/2017 : 24ème version du forum installée. Les awards & autres nouveautés sont à consulter ici.
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mar 31 Jan - 12:06


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

Tout se chamboulait dans l'esprit de Lilou. Voilà un mois que Daniel n'était plus. Un mois qu'elle errait, seule, se sentant un peu plus épuisée chaque jour. Elle se sentait vide, plus aucune émotion ne semblait la parcourir. Elle ne ressentait plus la faim, ni même la soif, uniquement la fatigue et le désespoir. Chaque jour elle songeait à se laisser mourir, pour rejoindre celui qu'elle avait tant aimé. Néanmoins, la seule chose qui la maintenait en vie était de trouver cette fichue Zone qu'ils avaient prévu de rejoindre. Elle n'avait aucune idée de l'endroit où elle se trouvait, ni même si elle parviendrait à trouver la bonne route à suivre. Elle avait trouvé une carte de la Californie dans une maison abandonnée, et songeait que c'était certainement le meilleur moyen dont elle disposait pour trouver ce qu'elle cherchait. Elle passait ses journées à marcher, essayant de se repérer au mieux. Chaque fois qu'elle croisait un groupe de survivants, elle se cachait afin de ne pas se faire repérer. Elle avait peur. Peur d'être attaquée, bien qu'elle ne disposait de quasiment rien sur elle. Pas de ressources, pas d'objets de valeur, rien qui pourrait faire d'elle une cible potentielle. Néanmoins, elle avait tout de même peur. Elle savait se servir de ses armes, mais elle ne ressentait plus la force de se battre. Elle finirait peut être par abandonner, mais pas encore, elle se devait d'essayer. Gloria et Daniel avait péri, elle avait encore la chance d'être vivante. Enfin, de la chance, tout était relatif. Elle devait impérativement se reprendre, se mettre des coups de pieds au derrière et avancer.

Les jours passaient, elle essayait de recouper les informations qu'elle avait entendues dans le message radio, et ce qu'elle voyait sur la carte. Si sa piste était la bonne, elle ne devait plus être très loin. A la tombée de la nuit, elle avait rencontré une femme. Lilou avait essayé de se faire la plus discrète possible, mais sans succès, elle avait été repérée. Bien qu'elle n'avait pas franchement l'air aimable, la femme était venue jusqu'à elle et lui avait proposé son aide. Elle l'avait informée faire partie de l'équipe de surveillance de la Zone 51 et avait accepté de l'y conduire. Durant le chemin, elle lui avait expliqué qu'ils seraient prêts à l'accueillir, qu'un médecin se trouvait sur place et l'aiderait à se sentir mieux. Ses paroles étaient attractives, néanmoins, Lilou se méfiait, ça semblait trop beau pour être vrai. Elle n'avait jamais été vraiment convaincue par toute cette histoire, mais son compagnon décédé semblait y croire dur comme fer. Elle devait donc essayer, de toute façon elle n'avait plus rien à perdre. C'est donc grâce à cette femme que la brune est arrivée à la Zone. Elle a été immédiatement prise en charge par des survivants, qui l'ont conduite jusqu'à l'infirmerie. Elle fut confiée à une femme, l'un des médecins.

Lilou devait passer un examen médical. Elle ne s'y opposerait pas, néanmoins, il ne faudrait pas lui demander trop de choses. Elle entra dans le bureau, restant debout, collée à la porte, droite comme un i. Elle plongea son regard dans celui de la femme rousse. Une ambiance glaciale s'installa dans la pièce. Lilou était là de son plein gré, certes, mais la méfiance qu'elle éprouvait se ressentait malgré elle.

« Bonjour. Vérifiez ce que vous voulez, mais faites vite s'il vous plait. J'voudrais juste me reposer.  J'en peux plus. » Elle était à bout, de nerfs et d'épuisement, ça ne faisait aucun doute.

Elle ne voulait pas passer par quatre chemins. Elle s'était montrée directe, et le ton qu'elle avait employé n'annonçait rien de bon. Il n'était pas particulièrement agressif, mais un brin autoritaire. Elle avait les traits tirés par la fatigue et était maigre comme un clou. Elle n'avait mangé que des fruits durant le mois où elle avait erré seule, et en très petite quantité. Elle se sentait éreintée, et tenait à peine sur ses jambes. Elle sentait que ses nerfs étaient entrain de lâcher et finirait surement par s'écrouler si elle ne se reposait pas. Elle ne ressemblait plus à rien. Ses cheveux étaient sales, ses vêtements n'en parlons pas. Elle espérait secrètement pouvoir reprendre du poil de la bête ici, sans quoi elle rejoindrait son amour perdu plus vite que prévu.


code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mar 31 Jan - 21:45


New place for a new life

La journée n'en est qu'à sa moitié et, déjà, Auregan a hâte de la voir se terminer pour de bon. Sa fatigue est grandissante, à mesure que les jours s'écoulent. Il faut dire qu'elle ne prend pas vraiment le temps de se poser. Et la nuit dernière a été particulièrement éprouvante : elle a passé une bonne partie de celle-ci auprès d'un malade qu'il fallait surveiller. Pas de morsure, mais des symptômes de la grippe. Autant dire qu'il a été pris en charge immédiatement, et plus ou moins - dans les limites du possible en tout cas - mis à l'isolement. Ils ne peuvent pas se permettre de voir un tel virus se répandre dans la zone ... ça pourrait causer de trop grands dégâts. Il s'est avéré que ce n'était finalement pas une grippe, l'homme avait juste besoin de beaucoup de repos. La rousse prend quelques secondes pour respirer, quand elle est interrompue par des coups frappés contre la porte. Elle vient de s'entretenir avec une femme qui s'inquiétait pour la santé de ses enfants - en pleine forme au demeurant - et elle est à bout de nerfs. Pourtant, c'est le sourire aux lèvres qu'elle accueille la jeune femme qui vient d'arriver au sein de la zone, selon les dires de celle qui s'est chargée de la guider jusqu'ici. Il faut bien qu'elle se montre avenante et de bonne humeur. Pas parce qu'elle veut leur faire croire que tout est parfait dans la zone, mais parce qu'elle est comme ça. Elle veut qu'ils se sentent bien, ici. « Bonjour ! Aucun problème, je fais au plus vite. Vous allez pouvoir vous reposer ensuite, puis on vous fera faire un tour de la zone plus détaillé. » Une visite guidée, en quelque sorte. Auxquelles Auregan ne participe pour ainsi dire jamais. Elle préfère se rendre utile ici, et de loin. La communication, ce n'est pas trop son truc. Quoi qu'elle s'améliore à mesure du temps qui passe. Faut dire qu'elle ne fait que ça sans arrêt : de la communication. Pas la partie la plus plaisante de son "métier" à ses yeux.

Pour leur faire gagner du temps - elles en ont besoin toutes les deux, visiblement - Auregan s'affaire. Elle prépare tout ce dont elle va avoir besoin et regarde vaguement en direction de la jeune femme pour lui donner quelques indications. « Déshabillez-vous, mais gardez vos sous-vêtements s'il vous plaît. Je dois m'assurer que vous n'avez pas été mordue. » Précaution d'usage des plus évidentes. Mais Auregan préfère l'expliquer d'emblée histoire qu'il n'y ait pas de malentendu. Croyez-le ou non mais c'est déjà arrivé ... Avec un peu de chance ça ne se produira pas aujourd'hui, ça leur évitera à toutes les deux de perdre leur temps. « Je m'appelle Auregan au fait, et j'adorerais qu'on puisse se tutoyer .. » Ce n'est pas une obligation en soi, mais la jeune femme estime qu'il y a bien plus important que de s'évertuer à se vouvoyer. Et puis, c'est vachement plus plaisant aussi. « Est-ce que vous avez quelque chose à signaler ? Des allergies peut-être ? Des symptômes divers dans les sept derniers jours : maux de ventre, maux de tête, fièvre, nausées, n'importe quoi ? » Encore une fois, il faut éviter tout de suite la propagation d'un virus au sein de la zone. Avec les nouveaux arrivants, c'est nécessaire de s'assurer de ce genre de choses ... avec des questions, mais aussi par elle-même en faisant quelques tests, qui n'en sont finalement pas tant que ça. Pour Auregan, tout est prêt : elle est parée à prendre sa tension, à prélever un peu de son sang et à discuter de quoi que ce soit d'autre qui puisse être utile. Il n'y a plus qu'à attendre le feu vert de la brune, qui ne devrait pas tarder puisqu'elle se dit elle-même pressée ... logique, elle doit être épuisée. D'ailleurs, ça se voit sur son visage. Elle a bien la tête de ceux qui reviennent tout juste de la survie à l'extérieur.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Jeu 2 Fév - 19:08


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

La femme médecin semblait enjouée à l'idée d'avoir une nouvelle patiente à ausculter. Lilou, elle, ne l'était pas des masses. En règle générale, elle n'appréciait pas les visites chez le médecin, allez savoir pourquoi, elle n'en savait trop rien elle-même. Dans les circonstances actuelles, un check-up n'était pas du luxe, leur corps était beaucoup moins résistant aux diverses maladies qui pouvaient, par le passé, être bénignes. Lilou ne s'opposerait bien évidemment à aucun contrôle, elle avait parcouru beaucoup de chemin pour arriver jusqu'ici, elle ne laisserait donc pas passer sa chance d'intégrer le campement. La rouquine lui précisa qu'elle allait faire au plus vite, afin que Lilou puisse se reposer. Par la suite, elle aurait droit à une visite guidée des lieux. Tous semblaient accueillants ici, dommage que la brune ait un tel caractère. Elle avait passé plusieurs mois seule, elle se doutait bien qu'il lui faudrait un temps d'adaptation avant de se montrer sociable. Déjà qu'elle n'était pas très agréable en temps normal, mais alors vu la situation actuelle, ils allaient devoir accepter son tempérament. Du moins, elle espérait qu'elle parviendrait quand même à se faire accepter, même si elle se doutait bien qu'elle allait devoir fournir beaucoup d'efforts pour cela... Elle se contenta de remercier le médecin d'un hochement de tête. La jeune femme préparait le matériel médical dont elle aurait besoin, tout en demandant à sa patiente de se déshabiller, ce que Lilou fit sans broncher. Elle manqua perdre l'équilibre en ôtant son pantalon et souffla d'agacement. Elle s'avança vers l'une des chaises faisant face au bureau du médecin et y déposa ses vêtements, tout en se maintenant en équilibre en s'appuyant sur le dossier du meuble. Elle sentait le tournis la gagner, elle était vraiment à bout de force.

Le médecin se présenta. Auregan, c'était original comme prénom. Elle lui proposa de se tutoyer, et Lilou n'y vit aucun inconvénient. Après tout, si ça aidait la jeune femme à faire son boulot rapidement, la brune n'avait aucune raison de s'y opposer.

« Pas de problème, je m'appelle Lilou. » Elle aurait voulu préciser qu'en réalité elle s'appelait Lilia, mais n'en n'avait pas vraiment la force ni le courage. Lilou, c'est ainsi qu'elle se faisait appeler, il serait toujours temps de rentrer dans les détails plus tard.

Auregan lui demandait si elle ressentait divers troubles, ou si elle avait des choses à signaler. Mis à part le fait qu'elle n'avait pas mangé depuis ce qui lui semblait être une éternité, elle se portait plutôt pas trop mal.

« Des nausées, oui, depuis hier. Des étourdissements aussi. Mais j'ai rien avalé depuis plusieurs jours alors je pense que tout est lié. » Peut être que la faim en était la cause, mais elle préférait le signaler au médecin. Après tout, peut être qu'elle accentueraient ses contrôles sur certains aspects en ayant connaissance de ces informations.

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Sam 4 Fév - 23:08


New place for a new life

La journée d'Auregan n'a pas été la plus morose qu'elle ait eue, depuis son arrivée dans la zone. Ceci étant dit, elle a elle aussi envie de faire au plus vite avec cet entretien afin d'avoir quelques heures de libre ensuite. Elle n'est pas sûre, cela dit, que ce soit la meilleure des idées. Il va falloir qu'elle fasse un tour dans les différents bâtiments ensuite pour s'occuper l'esprit. Elle n'a plus la tête à s'occuper des problèmes d'autrui, mais les siens reviendront inévitablement à la surface si elle ne trouve pas quelque chose à faire pour ne pas laisser ses pensées vagabonder où bon leur semble. Pour l'instant, la question ne se pose pas tellement puisqu'elles sont toutes les deux bel et bien occupées. Et pressées d'en finir au plus vite, la brune plus qu'elle cela dit. « Enchantée Lilou. » Un petit sourire, et Auregan passe à la suite. Il lui faut s'assurer que tout est OK pour la jeune femme. Hormis une potentielle morsure, elle doit partir à la recherche d'une maladie, d'un virus quelconque. Elle lui pose donc quelques questions, en achevant de terminer les derniers préparatifs pour la prise de sang et la vérification de sa tension. Celle-ci se fait assez vite, et Auregan réussit à tendre l'oreille en même temps pour écouter sa réponse. Elle n'est pas étonnée de découvrir qu'elle est en hypertension, c'est assez courant pour les nouveaux venus.

Finalement, Auregan l'observe plus en détails. Elle ne peut pas s'empêcher de remarquer, en fait ça lui saute aux yeux plus que que ce soit d'autre, que le bas de son ventre apparaît légèrement gonflé. Rien de bien choquant, mais un détail qui met la puce à l'oreille de la jeune femme. Ça, mis en lien avec le reste, il y a de quoi se poser des questions. « C'est possible, oui. » Mais rien n'est moins sûr ... Auregan ne sait pas vraiment comment tourner les choses. D'autant qu'elle n'a jamais voulu devenir médecin pour les relations que ça engendre forcément avec ceux qui viennent la voir - quoi qu'elle n'a jamais été généraliste donc c'est assez différent -. Parler, ce n'est vraiment pas son fort. Demander à ce que les autres s'expriment non plus. Elle est, de manière plus globale, assez réticente quand il s'agit de faire preuve de tact etc. C'est pourtant un des aspects du job. « Je suis désolée mais je dois poser la question et il n'y a pas de délicate façon de le faire : est-il envisageable que tu sois enceinte ? » Ça, c'est fait. Comme il l'a déjà été dit, Auregan n'est pas la personne la mieux placée pour faire preuve de tact. Et pas seulement parce que c'est dans sa personnalité et que ça l'a toujours été, aussi, et surtout, parce que la période n'arrange pas les choses. Pas du tout, du tout. Mais au moins, c'est clair, ça n'aurait servi à rien de tourner autour du pot des heures et des heures.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Lun 6 Fév - 18:56


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

Lilou observait Auregan, qui semblait s'efforcer de préparer la prise de sang rapidement, d'effectuer les contrôles nécessaires sans perdre de temps afin de permettre à la brune de se reposer ensuite. Elle lui en était d'ailleurs intimement reconnaissante, et ferait de son mieux pour lui faciliter la tâche. Autant Lilou avait mauvais caractère et un tempérament de peste lorsqu'elle n'aimait pas la personne qui lui faisait face, autant elle savait agir en bonne intelligence. La femme médecin avait l'air professionnelle et semblait avoir l'habitude de ce genre de contrôles, ce qui était encore une garantie de la rapidité et de la fiabilité des opérations. Lilou était persuadée qu'à l'issue de cet entretien, elle obtiendrait de quoi se remettre sur pieds rapidement. Elle voyait la Zone tant recherchée par son compagnon différemment maintenant et elle espérait s'y plaire malgré tout. En entendant les symptômes décrits par la brune aux yeux bleus, Auregan lui répondit que la faim était probablement la cause de ses maux. Néanmoins, elle n'en semblait pas parfaitement convaincue, c'est ce qu'en avait déduit la nouvelle arrivée en voyant le médecin la regarder de haut en bas et s'attarder quelques secondes sur son ventre. Lilou avait bien remarqué que celui-ci avait gonflé, mais elle ne s'en était pas particulièrement inquiétée en raison de sa malnutrition. Elle adressa des yeux ronds à la femme qui se trouvait devant elle lorsque celle-ci évoqua une éventuelle grossesse. Elle fronça légèrement les sourcils. L'idée ne lui avait absolument pas effleurée l'esprit. Elle avait bien eu quelques rapports sexuels avec Daniel au cours des derniers mois, après tout, l'épidémie n'empêchait pas les hommes de s'aimer et de l'exprimer de la façon la plus naturelle qui soit. Avant que l'apocalypse ne s'abattent sur le monde, Lilou avait lu que le stress et l'angoisse étaient des causes d'infertilité chez les femmes. Pour cette raison, elle ne s'était posé aucune question lors de leurs divers passages à l'acte.

Elle s'abstint de répondre, n'ayant pas envie de se lancer dans de grandes explications. Néanmoins, elle devait d'expliquer la situation au médecin afin de ne pas laisser un éventuel diagnostic en suspend. « Mon compagnon est mort il y a un mois. On ne s'est jamais quitté depuis le début de ce merdier, donc ouais, ça peut être possible... » Elle sentit ses jambes flageoler. Elle n'était pas prête à mettre un enfant au monde, ça serait la pire chose qui pourrait se produire en cette période. Elle poussa ses affaires sur le sol et s'affala sur la chaise contre laquelle elle avait simplement pris appui. Elle prit sa tête dans ses mains et poussa un profond soupir. « J'peux pas être enceinte, pas maintenant, qu'est ce que je pourrai bien faire d'un bébé sur les bras ? » Elle commença à paniquer, les larmes lui montèrent aux yeux. « Tu peux le voir avec une prise de sang ça, non ? » Elle suppliait le médecin du regard de faire son maximum pour avoir des résultats clairs, qui infirmeraient son doute sans ambiguïtés. Elle ne voulait pas être mère, pas dans ces conditions, et pas sans Daniel.

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Lun 6 Fév - 22:01


New place for a new life

C'est l'aspect de son métier, ou occupation au sein de la zone, qu'Auregan déteste le plus. En soit, ce n'est pas une mauvaise nouvelle. C'est même très bien, en général, d'apprendre une potentielle grossesse. Mais pas pour elle, pas ici, pas dans ce monde. Alors, elle devrait peut-être y aller précautionneusement. Sauf que la jeune femme n'est pas réputée pour l'être, précautionneuse. Elle y va donc un peu comme une bourrin, et elle voit assez rapidement les effets que ça a sur la brune. Lilou, si elle ne se méprend pas. Elle le regrette un peu, mais elle réussit aussi à garder en tête l'idée que c'était nécessaire. Comme on dit : mieux vaut prévenir que guérir. Lilou met un certain temps pour assimiler tout ça, et elle finit même par se laisser tomber sur la chaise, probablement abasourdie. Rien n'est sûr, pourtant. Mais Auregan a de sérieux doutes là-dessus, et elle préfère tirer les choses au clair le plus vite possible pour ne rien laisser en suspens ... Sous les yeux du médecin, sa "patiente" perd pieds et semble sur le point de s'effondrer en larmes. Il n'y a pas grand chose qu'elle puisse dire pour la rassurer. Quoi que ... « Je peux faire ça, oui ... Il va falloir attendre un peu par contre, mais je place bien sûr ça en priorité. » C'est une véritable urgence, pour le coup. Et Auregan ne veut pas laisser traîner ça trop longtemps.

Il faut découvrir la vérité au plus vite afin de la faire connaître à Lilou, qui a besoin de savoir. Auregan procède donc à la prise de sang, avant de faire un rapide checking de son corps. Aucune trace de morsure, tout est parfait. « Tu peux te rhabiller avant d'attraper froid. » C'est qu'ils n'ont quand même pas -encore- le chauffage, par ici. Les feux de bois ne se font pas en intérieur, c'est bien connu. Mais Auregan a conscience qu'elle ne peut pas juste se contenter de ça, et lui demander d'aller se reposer. Comment va-t-elle ne serait-ce que réussir à fermer les yeux avec cette idée en tête ? Impossible ... La rousse range donc tout son barda, assez rapidement, puis elle s’assoit sur le coin du bureau, face à Lilou. « Je sais que c'est compliqué, et j'imagine bien à quel point c'est terrifiant ... mais rassure-toi, on doit pouvoir trouver une solution tous ensemble, d'accord ? On ne va pas te laisser te débrouiller toute seule si cela s'avérait vrai, j'ai bien l'intention de m'occuper de toi et de faire en sorte que ça marche. » Auregan ne peut pas être plus rassurante que ça, malheureusement. Si elle peut essayer d'imaginer ce qu'elle pense et ressent, il paraît évident qu'elle n'a qu'une toute petite idée de ce qu'elle est sur le point de traverser ... et ce qu'elle traverse déjà.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mar 7 Fév - 18:51


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

La supposition d'Auregan s’abattit sur Lilou comme un coup de massue. Comment avait-elle pu être aussi négligente ? Comment avait-elle pu ne pas y songer une fraction de seconde ? Bon sang, elle s'en voulait. Rien n'était sûr, rien n'était prouvé, mais elle fut prise d'une effroyable angoisse. Elle était certainement entrain de porter l'enfant de Daniel, celui qu'elle avait aimé plus que tout et auquel elle avait ôté la vie quelques semaines plus tôt. Elle n'aurait pas la force de traverser ça seule, et elle ne voulait finalement même pas de cet enfant. Elle soupira de nouveau, longuement. Il fallait qu'elle fasse le vide et qu'elle chasse son angoisse. Il fallait d'abord attendre les résultats de la prise de sang. Auregan s'était engagée à faire le nécessaire en priorité. Elle avait surement d'autres choses à faire, mais là, il s'agissait d'une urgence. « Merci. Tu penses avoir les résultats dans combien de temps ? » Elle avait besoin d'avoir un délai, cette information lui permettrait de relativiser, d'essayer de ne pas trop se triturer l'esprit durant ce laps de temps.  Elle se leva et se rhabilla, comme Auregan le lui avait recommandé. Elle n'était déjà pas en forme, un coup de froid par dessus ça n'était absolument pas nécessaire. Le médecin tenta de la rassurer comme elle le pouvait, il était toujours délicat d'essayer de remonter le moral de quelqu'un que l'on ne connaissait pas, surtout dans de telles circonstances. La brune lui en fut reconnaissante. Elle voyait en Auregan une potentielle alliée  dans cette zone, quelqu'un sur qui elle pourrait éventuellement compter en cas de besoin. « Merci. Je ne suis pas sure d'être prête... Mon conjoint est mort, je suis toute seule, c'est vraiment pas envisageable... » Si la grossesse était avérée, peut être était-il encore temps d'y mettre un terme ? Le médecin serait-il suffisamment équipé pour procéder à une telle intervention ? Tout un tas de questions se bousculaient dans sa tête. Lilou n'était pourtant pas le genre de femme qui cédait rapidement à la panique, elle appréhendait généralement toutes les situations avec recul et analysait les choses, mais là, elle en était tout bonnement incapable. « Voyons déjà ce que disent les résultats, il doit bien y avoir un moyen de faire quelque chose non ? »

La perte de Daniel était beaucoup trop récente, elle n'avait pas encore fait son deuil, trop de choses se produisaient en même temps. Elle avait déjà un endroit où rester, cette Zone, où elle ne serait pas seule. Mais ça ne faisait pas tout, si ? Les événements se multipliaient, tel un effet boule de neige dans sa vie. Elle gardait malgré tout un infime espoir que tout ceci ne soit qu'une mascarade, une fausse alerte. Tout était encore possible. « Et puis, j'ai pas franchement l'instinct maternel moi, j'ai déjà du mal à survivre toute seule, alors avec un enfant... » Gagner sa croûte n'était pas une mince affaire, mais trouver des produits de puériculture ne devrait pas être chose facile non plus. Peut être y avait-il des femmes mères au sein de la Zone desquelles elle pourrait se rapprocher si besoin ? « Il y a des bébés ici ? J'imagine que je ne dois pas être la seule... » Elle était assez contradictoire dans ses propos. Quelques secondes plus tôt elle avait évoqué l'idée d'attendre les résultats avant de songer à quoi que ce soit, voilà maintenant qu'elle repartait dans des tonnes de réflexions. Elle était complètement paumée, malgré tout, elle ne doutait pas une seconde de la compréhension du médecin face à de telles incohérences comportementales.

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Ven 10 Fév - 12:05


New place for a new life

Auregan sait qu'elle vient de provoquer une angoisse, peut-être pas aussi visible que ce qu'elle représente réellement, chez la jeune femme en face d'elle. Logique. Apprendre une grossesse dans ces conditions, c'est presque se tirer une balle dans le pied. C'est risqué, mais c'est aussi ... déprimant, la rousse n'en doute pas une seule seconde. Elle avait néanmoins besoin de lui partager cette idée, de lui poser une question ou deux à ce propos. Malheureusement, ses réponses sont, pour l'instant, allées dans le sens de son hypothèse première. Pour Auregan, évidemment, c'est difficile de se placer de façon aussi pessimiste sur cette nouvelle, quand bien même elle arrive à imaginer le ressenti terrible que ce doit être pour Lilou. « Je m'en occuperai pendant que tu te reposeras, en espérant pouvoir avoir les résultats dès que tu te réveilleras. » Quoi que cela dépend de beaucoup de choses. Il faut déjà savoir si seulement elle réussira à s'endormir, maintenant qu'elle a cette possibilité en tête ... tout compte fait, elle aurait peut-être dû ne rien lui dire et faire les tests de son côté. Mais ça n'aurait pas été juste pour elle, elle méritait de savoir tout de suite. « Je comprends ... ce n'est pas une situation simple. Mais on rediscutera de tous les détails dès que les résultats seront là. » Avec un peu de chance, il n'y aura rien dont elles pourront discuter ... Si les tests reviennent négatifs. Si ce n'est pas le cas, ça va tout de suite être beaucoup plus compliqué à gérer. C'est une grande pression qui est en train de s'abattre sur les épaules d'Auregan, et elle ne sait pas trop comment elle va pouvoir la supporter. Surtout, ne pas se laisser submerger par la panique ; ce ne serait pas lui faire une faveur, à Lilou.

Quand la jeune femme lui demande s'il y a moyen de faire quelque chose, Auregan y réfléchit quelques secondes. A-t-elle bien compris ce qu'elle veut dire par cette question ? Elle en a peur ... mais elle doit rester ouverte et cesser de laisser son propre passé se mettre en travers de sa route. « Et bien ... je t'avoue que je ne sais pas. Nous n'avons encore jamais eu ce cas de figure ... Je pense qu'il faudrait que j'en discute avec les fondateurs de la zone, ils pourront nous aider un peu. » Ils ne pourront pas y faire grand chose, en réalité. Mais c'est aussi un moyen, pour Auregan, de gagner un peu de temps. Elle va avoir besoin de temps pour y réfléchir, pour considérer la chose. Là, comme ça, elle ne sait pas bien ce qu'elle pourrait faire pour lui offrir le genre d'aide qu'elle semble désirer ... Ce n'est pas aussi simple que ça a pu l'être autrefois. Pas par les temps qui courent. « Essaie de ne pas trop penser à tout ça pour l'instant, nous ne sommes encore sûres de rien. Mais sache que tu es dans la zone et qu'ici, nous ferons tout pour te venir en aide, d'accord ? » Elle ne veut pas qu'elle s'imagine qu'elle va être totalement laissée pour compte, s'il s'avère qu'elle est bel et bien enceinte. Surtout pas. « Et j'ai souvenir d'une jeune femme qui est arrivée ici à un stade très avancé de sa grossesse, il y a quelques mois en arrière. L'accouchement s'était bien passé, sans rien édulcorer pour te rassurer. Je t'avoue n'avoir pas réellement gardé trace sur elle puisque je ne me suis pas occupée d'elle à l'époque, mais je devrais pouvoir essayer de me renseigner, pour savoir si elle est toujours là et si tu peux la rencontrer. » Tout ça, c'est donc bel et bien une première pour Auregan. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est terrifiant.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.

[/color]

_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mar 14 Fév - 11:11


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

Chacun des mots prononcés par le médecin résonnait dans la tête de la brune, comme si elle était à des années lumière de la réalité. Elle ne comprenait toujours pas comment elle avait pu se mettre dans une telle situation. Quelques semaines plus tôt, elle était encore avec Daniel et Gloria, et même si tout n'était pas tout rose, loin de là même, Lilou n'avait pas le sentiment de vivre dans un cauchemar. Après tout, c'était peut être ça, elle s'était endormie au pied d'un arbre et n'allait pas tarder à se réveiller, se rendant compte que tout ceci n'était pas réel. Elle tentait de se rassurer comme elle le pouvait. Elle adressa un regard curieux à Auregan. Pensait-elle réellement que la brune allait réussir à se reposer avec une telle chose en tête ? Elle avait l'impression d'avoir une bombe à retardement dans les mains, et que celle-ci allait lui exploser au visage d'une minute à l'autre. « Je ne suis pas sure de pouvoir me reposer, mais il va falloir attendre sagement les résultats, en espérant que ça soit rapide... » Elle avait bien conscience que tout ceci ne dépendait pas seulement du médecin. Elle imaginait qu'elle ne devait pas travailler seule ici, qu'il devait y avoir d'autres scientifiques parmi eux et que chacun avait son rôle. « C'est toi qui va t'en occuper ou c'est quelqu'un d'autre qui fourni ces résultats ? » Elle aurait plus confiance en la rousse qu'en n'importe qui d'autre, surtout quelqu'un qu'elle n'avait pas rencontré. Après tout, en temps normal, quand les scientifiques n'ont que ça à faire une erreur peut arriver, mais alors en pleine apocalypse, elle ne donnait pas cher de la fiabilité des choses. Auregan l'invitait de nouveau à patienter, lui promettant de rediscuter de tout cela lorsqu'elles sauront ce qu'il en est réellement. Après tout, elle avait tout à fait raison, il était inutile d'envisager des choses avant l'heure. Lilou se contenta de hocher la tête en signe d'approbation.

Auregan semblait faire face à une situation qu'elle n'avait encore jamais vécue ici, et Lilou ne fut guère satisfaite que cela lui arrive à elle. Elle se demandait bien ce que les fondateurs de la zone allaient pouvoir faire pour elle, ils avaient surement d'autres chats à fouetter qu'une nana en cloque, surtout une nouvelle, qu'ils ne connaissaient ni d'Eve ni d'Adam. Le médecin faisait une nouvelle fois de son mieux pour rassurer sa patiente, bien que Lilou était absolument incapable de lui faciliter la tâche. « J'espère que tu as raison... » Elle tenta malgré tout de sourire, plus en guise de remerciement de la patience dont faisait preuve la jeune femme qui s'occupait d'elle que par réel plaisir de la situation.

Auregan évoqua la possibilité qu'une jeune maman se trouve dans les parages, auquel cas organiser une rencontre avec elle pourrait aider Lilou à faire face à la situation si ce qu'elles craignaient s'avérait vrai. « Je veux bien... Si les résultats s'avèrent positifs, j'aurai certainement besoin de conseils... » Lilou ressentit une sensation d'amertume dans son estomac et sa bouche était sèche. « Est-ce que je peux avoir un verre d'eau s'il te plait ? » Elle se montrait polie bien qu'elle se doutait bien qu'il n'y avait aucune raison qu'elle essuie un refus de la part du médecin, sauf s'il y a encore d'autres examens à faire nécessitant d'être à jeun, ce qui était tout à fait le cas de la brune.

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Jeu 16 Fév - 15:34


New place for a new life

Ce n'est pas une situation simple à gérer, ça c'est sûr. Auregan n'a bien sûr pas l'habitude de ça, et elle avait d'abord espéré que ce serait rapide. Ce n'est visiblement pas le cas, et elle n'arrive pas à réellement le regretter. Elle ressent un espèce de truc indéfinissable qui l'empêche d'imaginer ce que pourrait, dans cette réalité qui est la leur, avoir pour conséquences une grossesse, ne serait-ce que pour Lilou, mais aussi pour le reste de la zone. Elle ne sait pas encore trop comment elle doit réagir, tout simplement parce qu'elle ne parvient pas à mettre le doigt sur ce qu'elle ressent réellement. Alors, pour l'instant, elle se contente d'essayer de la rassurer comme elle peut tout en terminant ses petits "tests" préliminaires. Elle n'est pas étonnée d'apprendre que Lilou ne réussira peut-être pas à s'endormir, en fin de compte ... Non, elle n'est pas étonnée parce que, ça au moins, elle le comprend très bien. « On va faire aussi vite que possible. » Elle a l'air crevé mais, avec ça sur la conscience, difficile d'imaginer qu'elle puisse fermer les yeux suffisamment longtemps pour se reposer. « Je ne fais pas les tests moi-même mais je vais les amener à ceux qui s'en occupent. Je lirai les résultats moi-même pour que nous ne soyons que deux dans la confidence dans un premier temps, d'accord ? » Elle sait que ses collègues ne lui poseront pas des tas de questions si elle demande à s'occuper elle-même de lire les résultats et de les communiquer à la personne concernée. Après tout, elle est Auregan, le médecin solitaire qui évite les gens autant que ces espaces restreints le lui permettent. En général, on ne lui parle que de sujets très généraux.

Et dans ce cas précis, elle a une furieuse envie de prendre Lilou sous son aile, en quelque sorte. En règle générale, elle a juste hâte d'en finir et de passer au suivant mais là c'est différent. Très, très différent. Lilou lui rappelle un peu sa propre histoire, et elle n'a pas envie de la lâcher comme ça. Il pourrait y avoir de terribles conséquences. « Ça marche alors, on fera comme ça. » Auregan va devoir faire ses petites investigations de son côté, elle ne devrait pas avoir trop de mal à trouver des réponses. Peut-être qu'elle pourrait questionner Fawkes, qui est l'un des premiers - si ce n'est le premier - à avoir atterrit ici. Il doit en savoir plus qu'elle. Pour l'instant, ce n'est pas la priorité. Elle doit voir ce qu'il en est de ces tests, elle laisse une place au doute - quand bien même elle est sûre de ce qu'elle avance plus qu'elle ne le montrera et ne le dira devant Lilou -. « Bien sûr. » Heureusement que son bureau est une vraie mine d'or. Auregan va au fond de la pièce et récupère dans un placard un verre en plastique et une grande bouteille d'eau. Elle lui ramène le tout, et le pose devant elle, une fois qu'elle lui a servi un premier verre. « Bois autant que tu en as besoin, j'amène ça aux chercheurs en leur disant que c'est prioritaire. Je reviens dans cinq minutes. » C'est juste à côté, une chance. Auregan ne sera donc pas longue à faire l'aller-retour, en espérant que Lilou ne se soit pas effondrée entre temps. Là, elle ne saurait vraiment pas comment réagir.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mer 15 Mar - 9:06


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

C'est fou les surprises que peuvent vous réserver le destin. La brune n'était pourtant pas convaincue par toutes les théories qui circulaient à ce sujet, comme quoi rien n'arrivait par hasard, que tout était écrit à l'avance. Elle estimait que ce qui se produisait dépendait des choix de chacun. Pour le coup, elle devait bien avouer qu'elle se plantait totalement. Si le destin dépendait des choix de chacun, pourquoi se retrouvait-elle dans cette situation aujourd'hui ? Est-ce que partager un instant de tendresse avec l'homme qu'on aime suffisait à choisir de tomber enceinte en pleine apocalypse ? Ce n'était certes pas ce qu'il y avait de plus prudent, mais on ne pouvait absolument pas parler de choix. Néanmoins, elle remerciait le ciel d'avoir mis Auregan sur sa route. Le médecin faisait réellement de son mieux pour rassurer Lilou, alors qu'elle ne semblait pas du tout à l'aise face à cette situation. Rien n'était confirmé, mais Lilou n'avait plus aucun doute sur sa grossesse. Il faudrait un miracle pour que les résultats s'avèrent négatifs. La rousse lui indiqua qu'elle lirait elle-même les résultats afin de minimiser le nombre de personnes informées de cette situation, et Lilou la gratifia d'un sourire de remerciement. En arrivant ici, elle ne s'était pas attendue à tant de compassion à son égard. Après tout, elle n'était qu'une survivante complètement paumée, une parmi tant d'autres. « J'apprécie ta discrétion... » Elle ne savait pas vraiment quoi dire, comment formuler ses phrases, tout était embrumé dans son esprit. Entre la fatigue, la faim et l'angoisse, elle ne savait pas vraiment sur quel pied danser. D'ailleurs, elle n'aurait pas pu prioriser ses besoins actuellement. Avait-elle plus besoin de dormir, de manger ou de connaître les résultats des tests ? Elle aurait souhaité pouvoir tout faire en même temps.

Le médecin répondit au besoin de boire de sa patiente et lui apporta un gobelet et une bouteille d'eau. Lilou s'empressa de porter l'eau à sa bouche et se resservit un deuxième verre. La fraicheur du liquide lui fit du bien. Auregan l'informa qu'elle allait dès à présent déposer les tests aux personnes chargées d'en produire les résultats, qu'elle n'en n'aurait que pour cinq minutes. Ce court laps de temps était largement suffisant pour que Lilou rumine à ce qu'il se passait. Elle hocha la tête en signe d'approbation et regarda le médecin tourner les talons. Elle fut prise de bouffées de chaleur et de tournis. Elle se sentait vraiment mal et des larmes coulèrent le long de ses joues. Elle fut prise de nausées et se précipita au lavabo qu'elle aperçut au fond de la pièce pour ne pas vomir par terre. Ses larmes silencieuses se transformèrent en sanglots. Sans prendre la peine de rincer l'évier, elle s'écroula et se retrouva assise sur le sol en une fraction de secondes. Elle avait de plus en plus chaud, des gouttes de sueur perlaient sur son front. Elle les essuya du revers de la main, et en profita pour essuyer ses larmes. Sa respiration était difficile. Elle regretta une fraction de secondes d'être encore en vie, tout aurait été beaucoup plus simple si elle avait été à la place de Daniel lors de l'attaque nocturne. Elle entendit la porte se refermer sur Auregan qui venait de revenir. Honteuse et soucieuse de ne pas compliquer la tâche d'Auregan, elle fit de son mieux pour se redresser, sentant ses jambes trembler sous son poids. Elle jeta un regard suppliant au médecin, sentant qu'elle était réellement à bout de force. « J'ai besoin de m'allonger, mais je n'ai pas la force de me déplacer... Penses-tu pouvoir trouver une couverture ou quelque chose comme ça ? » Sa voix tremblait, enrouée par les larmes. Elle avait vraiment honte de l'état dans lequel elle était, comme une adolescente qui aurait abusé de l'alcool à une soirée. Elle se sentait sale et était bouleversée. Auregan commencerait certainement à regretter d'avoir été disponible au moment où la brune avait franchi la porte de son bureau.

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mar 21 Mar - 18:29


New place for a new life

Auregan fait de son mieux pour soulager la conscience de la jeune Lilou. Arriver ici, se sentir soulagée d'être enfin en sécurité, et découvrir qu'elle est potentiellement - mais très probablement - enceinte, ça ne peut pas être plaisant. C'est compliqué, en même temps, par les temps qui courent. Mener une grosse à terme n'a que trop rarement été simple pour les femmes, mais ça l'est d'autant moins maintenant, alors que les médecins et outils de travail se font rares. Auregan fait de son mieux, mais elle se sent elle-même bouleversée par la situation. Evidemment, elle tâche de tout mettre en oeuvre pour ne pas mettre ça sur le devant de la scène. Il ne manquerait plus que ça, tiens ... Qu'elle s'autorise à être faible et à laisser ses faiblesses prendre le dessus. Là, elle doit jouer le rôle du médecin sûre d'elle et prête à tout pour lui venir en aide. Ce n'est que lorsqu'elle sort de là, apportant les résultats aux personnes qui seront chargées d'en tirer des analyses, qu'elle s'autorise à souffler un bon coup. Elle leur amène tout de suite tout et une fois sortie, prend le temps de s'adosser contre un mur. Leur bureau n'est pas loin du sien, elle lui faut donc faire une petite pause devant la porte derrière laquelle se trouve Lilou. La tête penchée en arrière et les yeux fermés, elle prend sur elle. Elle se remet d'aplomb avant de reprendre sa façade de médecin implacable. Tout ça, cela la ramène indéniablement à elle et à son passé pas si lointain que ça. Tout ça, c'est aussi soudain qu’inattendu et il lui faut y faire face avec le plus grand des calmes. Un calme qui la caractérise depuis son arrivée ici et que sa fonction ne lui permet pas de laisser sur le bas-côté. C'est plus ou moins en pleine forme, mais son masque distant, et empathique, remis sur son visage, qu'elle entre de nouveau dans son bureau. Lilou n'est pas bien, elle. Impossible de l'en blâmer.

Elle se redresse, mais à la pâleur de son visage, Auregan comprend sans problème qu'elle est nauséeuse. Ce n'est pas forcément l'un un symptôme de la grossesse même, c'est sans doute plutôt à cause de ce qu'elle vient d'apprendre. La rousse n'y a pas été de main morte, il faut dire. Elle ne lui a pas non plus laissé le temps de se reposer avant de lui balancer tout ça en pleine face. Mais elle a fait ce qui lui semblait le plus judicieux, et surtout le plus juste, sur le moment. Ce n'est pas forcément la bonne solution, mais c'est la sienne. Et elle l’assume. Lui offrant un léger sourire, Auregan s'approche suffisamment d'elle pour s'assurer qu'elle ne tombe pas. Elle ne se risque pourtant pas à franchir les derniers mètres qui les séparent, ne voulant pas entrer dans son espace. « Aucun problème, tu peux même t'installer sur le canapé ici. Il n'est pas très grand, mais assez confortable. » Le tissu n'est plus en très bon état, mais cela fait amplement l'affaire. D'un signe de la main, la jeune femme désigne le canapé à l'autre bout de la pièce. « Je vais te laisser le bureau, de toute façon j'ai à faire. Personne d'autre n'entre ici, alors ne t'inquiète pas pour ça. Ce que je te propose, c'est que, dès que tu te réveilles, tu mets sur la poignée à l'extérieur ce foulard. Je saurais que je peux venir sans risquer d'être trop avance. » C'est une solution comme une autre. Auregan pose sur le dossier du canapé le fameux foulard, puis s'approche de la porte en attrapant au passage le bouquin entamé. « N'aie pas le sentiment de me chasser de mon bureau, j'ai réellement deux-trois affaires à régler, et ce n'est pas plus mal que je sorte un peu d'ici. » Ce serait dommage de la laisser imaginer qu'elle la vire pour se reposer, ou quoi que ce soit dans ce goût-là. Auregan préfère la rassurer tout de suite ... et filer pendant que Lilou se sent encore assez épuisée pour s'écrouler sur le canapé. Avec toutes les informations qu'elle doit digérer, elle pourrait rester éveillée encore beaucoup trop longtemps. La rousse ne tarde donc pas trop à la laisser tranquille, déterminée à revenir régulièrement pour les résultats.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mar 25 Avr - 15:56


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

Le médecin venait de regagner le bureau, et étrangement, Lilou ressentit une espèce de soulagement en voyant la rousse franchir la porte de la pièce. Elle était comme tétanisée à l'idée de rester seule, confrontée à ses pensées et à sa culpabilité. Elle regrettait tellement les rares fois où Daniel et elle avaient succombé au désir et à la tentation. Ils auraient du renoncer, après tout, il n'y avait pas de solution miracle et ils ne disposaient plus d'aucun moyen d'éviter le pire, mis à part en renonçant. Et pourtant, ils n'avaient pas réfléchi, n'avaient pas mesuré les conséquences de leurs actes. Lilou n'était pourtant habituellement pas le genre de femme dénuée de bon sens, qui ne mesure pas les risques, non, au contraire. Elle avait pour habitude, par le passé, d'agir selon des règles de conduite, des réflexions, ne laissant jamais place au hasard. Et bien, ce jour-là, elle avait manqué à ses principes et elle s'en voyait punie aujourd'hui. Les résultats n'étaient pas encore définitifs, il s'agissait peut être d'un mal être passager, mais elle savait au fond d'elle qu'elle se trompait. Elle ne savait absolument pas de quel manière elle allait bien pouvoir faire face à ce problème, car oui, il s'agissait bel et bien d'un problème à ses yeux, et même d'un drame.

Pour le moment, il fallait qu'elle se repose, son corps ne lui laissait aucune autre alternative. Auregan lui fit savoir qu'elle allait la laisser se reposer seule un moment, qu'elle avait de toutes les façons des choses à faire à l'extérieur. Lilou sentit à cet instant précis sa cage thoracique se refermer sur elle-même, ne laissant plus l'air accéder à ses organes. Elle commençait à angoisser à l'idée de se retrouver seule. Néanmoins, elle n'en fit part au médecin, de peur de monopoliser son temps et son attention, ce à quoi elle n'était pas habituée. Elle avait appris à se débrouiller seule, à faire face aux difficultés sans faire appel à qui que ce soit, il n'y avait aucune raison qu'elle change ses habitudes aujourd'hui. Malgré tout, l'angoisse s'emparait de son corps tout entier.

Elle sentit ses jambes fondre sous son poids, il était temps pour elle de s'asseoir sur le canapé que le médecin venait de désigner. Elle se contenta de hôcher la tête, incapable de prononcer le moindre mot, de peur que les tremblements dans sa voix inquiètent le médecin qui renoncerait certainement à s'absenter. Elle ne voulait pas de ça, et préféra se taire, lui adressant un léger sourire avant que le médecin quitte la pièce. La brune ne connaissait pas cette jeune femme, mais elle ressentit un malaise, une certaine gêne face à la situation bien qu'elle semblait faire de son mieux pour la masquer. Elle avait sûrement du vivre d'autres situations tout aussi dramatique depuis le début de l'épidémie, mais Lilou s'imaginait qu'il ne devait y avoir aucun moyen de s'y habituer, malgré l'expérience. Elle s'allongea afin de soulager ses nausées, et plus vite qu'elle ne l'aurait cru, fini par succomber à la fatigue.

Lorsqu'elle se réveilla, Lilou n'avait aucune information sur l'heure qu'il pouvait bien être, et surtout depuis combien de temps elle était là. Le bureau était toujours vide, et rien ne semblait avoir bougé. Peut être Auregan avait-elle les résultats ? Peut être était-elle passée voir si la brune était réveillée ? Il tardait à Lilou d'être fixée sur son sort. Elle prit le temps de se redresser, doucement, afin de ne pas provoquer de vertiges. Son état semblait lui permettre de se lever, d'attraper le foulard et de l'accrocher sur la porte comme Auregan l'avait invitée à le faire avant de partir. C'est donc ce qu'elle s'empressa de faire, des fois que le médecin soit dans les parages et que cette interminable attente prenne fin.

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Sam 29 Avr - 20:33


New place for a new life

Bien sûr qu'Auregan est très mal à l'aise dans cette situation. Pour autant, elle n'oublie pas ce qu'elle est supposée faire. Aussi, elle se met à exécution à l'instant même où elle met les pieds hors de son bureau. Ses dernières indications données à Lilou permettront à la brune, du moins elle l'espère, de trouver la force de se reposer. Au moins un peu. Au moins une demie-heure, voire même une heure complète ... Elle en a bien besoin, même s'il semble évident que ce sera compliqué. Après une annonce pareille, en même temps ... Auregan ne faillit pas à sa tâche et va demander que des tests soient effectués. En toute discrétion, bien sûr. Elle vaque ensuite à ses occupations, en n'oubliant pas de, régulièrement, retourner près de la porte de son bureau. Pas de foulard. Lilou doit dormir, du moins l'espère-t-elle. Elle retourne ensuite voir les scientifiques pour analyser les résultats avec eux - ou plutôt sans eux-. Des résultats qui lui glacent le sang. C'était donc bien ce qu'elle pensait ... Elle doit avoir l'air un peu plus pâle qu'à l'accoutumée, elle qui n'est déjà pas très bronzée. Mais qu'importe, elle a plus important à penser. Ses papiers en mains, elle s'isole un peu le temps d'assimiler les choses. Elle a vu pire, elle a vécu pire. Ils ont ce qu'il faut ici. Lilou sera en sécurité. Tout va bien se passer. Il lui faut une bonne dizaine de minutes pour réussir à se reprendre. Ce n'est pas à elle de paniquer. Ce n'est pas le moment, en plus de ça. Lilou a besoin qu'elle se montre forte, alors elle va le faire. En retournant dans le couloir, Auregan constate que le foulard est accroché à la poignée de la porte. Bon, c'est le moment. Elle ne se laisse pas submerger par l'émotion, pas cette fois, et franchit les derniers mètres qui la séparent de la brune qu'elle vient tout juste de rencontrer et qui, déjà, la bouleverse.

Une dernière profonde inspiration, et elle pousse la porte. Lilou est là. Elle n'a pas l'air en grande forme, mais ce n'est pas étonnant. Un petit sourire, un peu désolé mais surtout de circonstance, collé aux lèvres, Auregan referme la porte. En revanche, elle ne la fait pas attendre plus longtemps et se place face à elle. « Je ne vais pas tourner autour du pot ... La grossesse est confirmée par les tests. Je suis désolée. » C'est ce qui lui semble être le plus approprié à dire. Elle ne peut pas faire mieux, ne peut pas changer ce qu'elle a lu sur les résultats, ne peut pas non plus empêcher à Lilou de traverser tout ça. La seule chose qu'elle puisse faire, là, tout de suite, c'est être présente. L'aider, la rassurer du mieux qu'elle peut. « Je sais que ça ne semble pas être le moment, pas approprié du tout - et je le conçois sans problème -, mais si nous ne pouvons pas pratiquer un avortement sauvage, on a de quoi, ici, mener cette grossesse à terme. » Du mieux qu'ils le pourront, avec les moyens du bord. Ça n'aura rien à voir avec ce à quoi les femmes avaient accès autrefois - aux Etats-Unis en tout cas -, mais c'est toujours ça. Et mieux que ce qu'elle aurait eu à vivre dehors. Combien de femmes, de par le temps et le monde, ont accouché avec encore moins de moyens ? Ici, dans la zone, ils ont des médecins compétents. Il y a peut-être même moyen de trouver une sage-femme ou une infirmière, s'ils cherchent bien ... Auregan, en tout cas, sera là. Elle ne va pas la lâcher. Et cela doit se lire sur son visage : ferme, déterminé. Elle ne peut pas faire mieux, ni autre chose, que ça.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Jeu 4 Mai - 12:40


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

Après avoir accroché le foulard sur la poignée de la porte, Lilou retourna s'asseoir sur le canapé, résignée à attendre que le médecin revienne. Que pouvait-elle bien faire d'autre de toute façon ? Elle aurait pu faire les cent pas dans le bureau, et c'est d'ailleurs surement ce qu'elle aurait fait si elle en avait eu la force, mais ce n'était pas le cas. Elle se sentait toujours à bout de force et nauséeuse. D'ailleurs, cet état ne lui passerait sans doute pas avant d'être fixée, d'avoir entendu Auregan prononcer les mots qu'elle redoutait tant, si toutefois elle avait à le faire. Il y avait toujours un espoir que les résultats soient négatifs, et c'est ce que Lilou espérait profondément. Par ailleurs, alors que la plupart des gens espéraient pour des résultats positifs, la brune, elle, priait pour qu'ils ne le soient pas, aussi surprenant que cela puisse paraître. Dix bonnes minutes s'étaient écoulées depuis que Lilou avait ouvert la porte du bureau, et pourtant, il lui semblait que des heures interminables s'étaient écoulées depuis lors. Elle s'efforçait de rester calme et de ne pas se laisser aller, pas tout de suite, pas encore, pas tant qu'elle ne serait pas sure. Assise sur le canapé, il sembla à Lilou qu'elle se laissa encore aller dans un sommeil peu profond, quelques minutes. Elle fut sortie de sa somnolence par l'entrée d'Auregan dans la pièce.

Le médecin tenta un sourire, mais il ne paraissait pas naturel, presque forcé et camouflé. Elle n'aurait pas eu besoin de parler, Lilou avait parfaitement compris. Elle fixait la rousse qui se tenait devant elle et qui prononça ses quelques mots assez rapidement, comme si elle cherchait à s'en débarrasser. La brune prit la nouvelle comme un coup de massue et sentit ses épaules devenir beaucoup plus lourdes qu'auparavant. Elle resta immobile, stoïque et silencieuse. Elle était incapable de bouger, incapable de prononcer le moindre mot. Elle eut le souffle coupé et les mots résonnaient dans son esprit. Totalement désorientée, la jeune femme tenta de reprendre sa respiration et d'assimiler les choses. Elle aurait pu hurler, pleurer, piquer une crise de nerfs, ça n'aurait rien changé. Elle se contenta d'attendre, les yeux dans le vide. Il lui fallu plusieurs secondes avant de pouvoir regarder Auregan dans les yeux. Elle allait devoir être forte, et contre toute attente, elle allait avoir besoin de soutien. Selon l'expression du visage de la rousse, il semblait qu'elle était prête à apporter son aide à Lilou. De ce qu'elle comprenait, il était trop tard pour interrompre la grossesse, il allait falloir la mener à son terme.

« Merci. » Voilà tout ce qu'elle avait été capable de dire, un simple merci, qui, au passage, était rare de la part de la brune. Elle avait tout à fait assimilé la nouvelle, et ressentit une forme de soulagement. Elle était libérée de ce stress, de cette attente. Elle allait devoir se préparer à mettre un enfant au monde et à en prendre soin dans les circonstances que leur offrait ce nouveau monde. Auregan l'avait tout de même rassurée, en lui indiquant qu'ils seraient capables, en tant que médecins, de mener la grossesse à terme. Sous entendu, ils étaient équipés pour. C'était déjà un bon point dans ce malheur, elle aurait pu atterrir quelque part où les moyens médicaux étaient insuffisants, et auquel cas ça aurait été une véritable catastrophe. « Tu sais approximativement depuis combien de temps je suis enceinte ? » Elle se doutait que les moyens dont ils disposaient ne seraient certainement pas suffisamment importants pour être très précis, mais peut être saurait-elle dans combien de temps elle devrait accoucher. Il lui restait surement de nombreux mois à vivre l'évolution de son enfant, elle espérait simplement tenir jusqu'à sa naissance.

Lilou prit conscience à ce moment précis qu'elle allait devoir se ménager et se reposer. Elle allait devoir prendre soin d'elle pour ne pas mettre son bébé en danger. La jeune femme ne supportait pourtant pas l'inactivité, elle débordait d'énergie et avait besoin de s'occuper, les mois à venir allaient surement être longs, très longs... Il serait impératif qu'Auregan l'aide à trouver de quoi s'occuper, quelque chose à faire, sans risques, loin des rôdeurs.

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Sam 6 Mai - 13:23


New place for a new life

Annoncer pareille nouvelle, Auregan ne l'a jamais fait. Mais à l'époque, elle imagine que c'était un moment plutôt heureux pour les femmes, les couples, qui apprenaient une grossesse. Cela signifiait le début d'une nouvelle vie, certes, mais dans le sens positif du terme. L'arrivée d'un bébé au sein d'un couple, ça se célébrait. Mais plus maintenant. Auregan se doute que le compagnon de Lilou n'est plus. En tout cas, il ne semble pas être arrivé avec elle. Et elle peut comprendre que cette annonce soit un choc, pire, un désastre. Cela aura de multiples conséquences auxquelles elle ne s'attendait probablement pas, et à propos desquelles elle n'aurait tout simplement pas pu se préparer. Il va falloir vivre avec, pourtant. Parce qu'un avortement dans de pareilles conditions, c'est juste impensable. D'autant que Lilou n'est pas enceinte de quelques jours ou semaines seulement ... Si cela commence à se voir malgré sa sous-alimentation, c'est que c'est plus vieux que ça encore. Auregan se contente d'un maigre sourire, mi-désolé, mi-gêné quand Lilou la remercie. Elle n'est pas sûre que ce soit le terme le plus approprié dans ces conditions mais elle comprend qu'elle ait ressenti le besoin de le faire. En revanche, Auregan n'est pas assez culottée, elle, pour se vanter de quoi que ce soit. Elle ne fait que son "boulot" avec tout ce qu'il implique. La rousse se décide à venir s'asseoir sur une chaise en face d'elle de l'endroit où est toujours installée Lilou. Si elle a besoin de discuter, au moins, elle saura qu'elle est là. Qu'elle n'a pas l'intention de la laisser tomber. En tant que médecin, elle doit pouvoir mettre ses a priori et autres considérations bien personnelles de côté, afin de s'occuper convenablement de ses patients sans jamais juger personne. Un silence s'installe, mais il est bref ; Lilou, la première, le brise afin de lui poser une question. Auregan prend quelques secondes pour y réfléchir mais la réponse, elle la connaît. Elle y a déjà songé, à tout ça.

« Je ne peux malheureusement pas te donner de durée précise, mais je pense que ça se compte déjà en mois. Trois, sans doute, peut-être un peu plus ... » Ce qui signifie qu'il lui reste encore six longs mois avant de mettre au monde ce bébé. Peut-être moins, sans doute moins, d'ailleurs. Auregan préfère donner un petit chiffre plutôt qu'un trop gros. « Cela nous laissera le temps de récupérer tout ce dont on pourrait manquer ici, pour surveiller le bon déroulement de la grossesse. Pour préparer l'accouchement et l'arrivée du bébé aussi ... » Elle se projette peut-être un peu trop, mais c'est mieux de le faire plutôt que d'être pris par surprise. C'est en tout cas la vision des choses d'Auregan. Difficile de dire si Lilou la partage, mais elle finira bien par le lui dire de toute façon. C'est le bon moment, et le bon endroit pour lui faire part de tout ça. Enfin, elle a peut-être besoin de temps pour assimiler cette nouvelle avant de, concrètement, partager avec elle toutes ses inquiétudes. Cela viendra, elle veut y croire. « Si tu as des inquiétudes, des questions, sur quoi que ce soit, il ne faudra pas que tu hésites : viens me voir. Je serais là pour te répondre, à toute heure du jour comme de la nuit. » Elle le prend déjà à cœur, et ce n'est pas étonnant quand on connaît un peu son passif. Lilou prendra sans doute ça pour de la gentillesse gratuite mais, dans le fond, il y a toujours une part d'égoïsme dans ce que l'on fait et dit. Dans cette situation particulièrement, il est impossible, pour Auregan, d'être totalement impartiale et distante. Elle ne sait pas encore à quel point cela lui coûtera, tout en ayant conscience que cela pourrait lui revenir en pleine face. Mais à ce moment précis, elle ne pense qu'à s'impliquer et à faire en sorte que tout se passe pour le mieux.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il faudra trouver plus convaincant pour injecter quoi que ce soit dans le corps de la brune.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
à Bodie

× Avant, j'étais : :
Ambulancière

× Messages : :
199

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
alice-icons

× Avatar : :
Karla Souza

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Ven 19 Mai - 13:45


New place for a new life

- auregan — lilou -


everything can change in this world

Les paroles d'Auregan continuaient de se bousculer dans l'esprit de la brune. Il fallait qu'elle admette les choses, qu'elle assimile la dureté de la situation afin d'y faire face du mieux qu'elle le pouvait. Il y avait deux raisons à cela. La première, l'enfant que portait Lilou n'était en rien responsable de la situation, en tant que future mère, la jeune femme se devait de préparer au mieux sa venue au monde pour éviter au maximum les complications. La deuxième raison était Daniel, son compagnon. Elle se devait d'assumer pleinement ses responsabilités, du moins leurs responsabilités à tous les deux. Lui n'était désormais plus en mesure de le faire, et pourtant, la jeune femme était certaine qu'il aurait fait face à cette situation d'une bien meilleure façon qu'elle. C'était même une évidence. Il était bien plus calme et raisonnable qu'elle. Il ne se triturait pas l'esprit. Il prenait la vie comme elle venait, et surtout ce qu'elle lui donnait. Il ne se posait pas de questions, bref il était à l'opposé de Lilou à ces différents niveaux.

Auregan s'installa sur une chaise, en face de Lilou, ce que la brune apprécia. Elle avait le sentiment d'être autre chose qu'une simple patiente à laquelle on fait un contrôle médical d'entrée pour préserver ses propres intérêts et sa propre sécurité. Non, les choses étaient différentes. Peut-être que la brune se trompait, mais elle avait le sentiment que le médecin se sentait réellement impliquée dans son histoire et dans ses problèmes. Ses promesses de faire en sorte que tout se passe bien lui faisaient chaud au coeur. La rousse lui fit savoir que sa grossesse avait débuté il y avait au moins trois mois. Le reste du chemin serait encore long et fastidieux, mais la jeune femme avait bien conscience qu'elle n'avait d'autre choix que de se battre et de se ménager durant cette longue période.

Auregan la rassura de nouveau quant à l'évolution des choses, sur le fait qu'ils allaient faire en sorte de dénicher ce qui pourrait leur manquer pour l'arrivée du bébé. Il semblait y avoir beaucoup de choses à faire, nouvelle preuve que cette situation ne se produisait pas souvent ici. Après tout, rares étaient les couples qui avaient tenu le coup. Dans la plupart des cas, l'homme ou la femme a perdu son compagnon de vie en cours de route, tout comme Lilou. Cela réduisait donc considérablement les chances de grossesses indésirées. Elle lui rappela également de ne pas hésiter à venir la trouver en cas de questions, n'importe quand. Le ton de sa voix était doux et avenant, Lilou se contenta de hocher la tête, signe qu'elle avait compris et qu'elle n'hésiterait pas.

Lilou prit conscience que, de toute façon, elle finirait par être de moins active et de plus en plus fatiguée, elle n'aurait alors rien d'autre à faire que de poser toutes les questions qui lui passeraient par la tête au médecin. De plus, elle imaginait que la rousse allait redoubler de vigilance à son égard désormais, que les contrôles médicaux s'intensifieront pour déceler un quelconque problème avant qu'il soit de nouveau impossible d'y remédier. Elle esquissa un sourire.

« Je n'hésiterai pas, je pense d'ailleurs que ça risque de devenir ma principale source de distraction dans les mois à venir... » elle ironisait bien sûr, tout ceci ne l'enchantait guère. Elle espérait néanmoins être bouclée sur place le plus tard possible.« Tu penses que je pourrai me trouver des occupations compatibles avec mon état ? Peut être pas dès aujourd'hui, mais d'ici quelques jours quand je serai remise sur pieds...  » Il s'agissait là d'un appel du pied, elle ne supporterait pas de rester clouer au lit indéfiniment. A l'heure actuelle, elle n'aspirait à rien d'autre qu'à ça, dormir des jours et des jours durant.

Spoiler:
 

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


every moment now, you don't have a choice. the only thing you can choose is what you're risking it for.

× A propos du vaccin : :
Jamais entendu parler.

× Âge du perso : :
37 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite avec Noah, Lucy, etc ...

× Avant, j'étais : :
Médecin dans l'Armée de Terre, reconvertie dans des hôpitaux.

× Messages : :
1637

× Points de vie : :
10

× Copyright : :
© Schizo' (avatar), © schizo' (code signature).

× Avatar : :
Jessica Chastain.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan] Mer 24 Mai - 17:29


New place for a new life

De son point de vue à elle, Auregan ne peut qu'essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de Lilou, dans cette situation. Il paraît évident, cela dit, que ça n'a rien de plaisant, d'apprendre pareille nouvelle. Elle vient juste d'arriver, et on lui fout ça dans la tronche. Auregan aurait aimé pouvoir le garder pour elle, ou alors faire de réels tests avant ça, la laisser se reposer et puis lui en parler ... Mais c'est impossible, de faire les choses dans les "normes". Tout comme il est quasi impossible que Lilou le vive bien. Son compagnon n'est, de toute évidence par là et, en plus de ça, elle doit d'ores et déjà penser à tout ce qui l'attend encore ... De long mois de souffrance et de frustration, sans compter un accouchement qui ne pourra qu'être compliqué. La rousse la rassure comme elle peut, parce que c'est son boulot, et assoit bien sa présence. Elle sera là à ses côtés, jusqu'au bout. Hors de question qu'elle a la laisse tomber. Déjà, elle se fait un devoir de l'accompagner tout au long du chemin. Ce sera long et pénible, pour l'une comme pour l'autre - même si plus pour Lilou que pour elle, évidemment -, mais elles y arriveront. Il le faut bien de toute façon. « Autant que tu veux, et quand tu veux, il n'y aura pas de soucis pour moi. » Elle lui sourit, une fois de plus. Noah sera peut-être un peu moins d'accord mais si elle lui explique la situation à demi-mots - hors de question qu'il devine comme ça pour sa grossesse avortée des débuts -, il saura se montrer compréhensif. Elle le connaît.

La question de Lilou, qui vient ensuite, donne à réfléchir. Mais Auregan sait qu'elles trouveront, si c'est ce qu'elle veut vraiment. De toute façon, il semble évident qu'elle sera incapable de rester complètement inactive 7 jours sur 7, H24. Il va falloir qu'elle s'occupe l'esprit, et physiquement aussi. Lire des livres risque de ne pas être suffisant ; il faut aussi qu'elle se sente utile, sans quoi elle risque de devenir folle. Auregan peut le comprendre. « Bien sûr qu'on trouvera, ne t'inquiète pas trop de ça. Pendant que tu prends quelques jours pour te reposer, je vais en discuter avec les fondateurs de la zone, et je reviendrai vers toi avec plusieurs possibilités. » Il semble évident qu'ils ne la laisseront pas sortir, et elle non plus ne le voudra probablement pas d'ailleurs. Ils ne peuvent pas non plus lui faire faire le ménage, porter des trucs lourds et tout ça ... Mais il y a aussi la réserve. En installant une chaise là-bas, elle pourra toujours aider en vérifiant les registres, en les complétant et les éditant quand des personnes viendront retirer des trucs là-bas. Les possibilités sont nombreuses, Auregan devra les inspecter et Lilou aussi, bien sûr. Elle ne va pas faire la première chose qu'ils lui proposeront juste pour leur faire plaisir, elle doit aussi y trouver son compte. « Bon allez, viens, je t'emmène au réfectoire, je suis sûre que tu meures de faim. » Et même si ce n'est pas le cas, pour le bien du bébé, il va falloir que Lilou retrouve toutes ces habitudes qui semblaient autrefois normales et qui sont presque devenues abstraites à présent ... Autant commencer ici et maintenant, toutes les deux.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Spoiler:
 

_________________
There is only light when you think there's shadow.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan]

Revenir en haut Aller en bas

New place for a new life [FLASHBACK ft. Auregan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-