Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
164

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Dim 5 Fév - 8:51




Fin 2016...

Il y a des jours où il y a de l’action et y’en à d’autres où il faut surtout attendre. Mais s’ennuyer ça fait du bien parfois. Ça fait plus de 2 heures maintenant que Niska est sur son perchoir, à regarder les alentours un coup à travers des jumelles et un autre avec la lunette de son fusil, pour s’assurer que rien ne bouge. De temps en temps elle voit une des patrouilles qui navigue autour du camp et sa femme vient lui tenir compagnie quelques instants quand elle n’est pas occupée à faire elle aussi quelque chose pour le camp.

S’ennuyer ça fait du bien, mais Niska est quand même contente de voir une forme apparaître dans sa lunette. De là, dur de dire s’il s’agit d’un zombie ou d’un humain. Ce n'est pas simple, les humains se font de plus en plus nombreux depuis que l’annonce du vaccin a commencé à tourner, donc on ne peut pas tirer sur tout ce qui bouge comme ça. Dommage… Pourtant tout est fait exprès sur les papiers et les rumeurs diffuser pour que les gens n’arrivent pas trop en masse. Il y a plusieurs points de ralliement prévu. Des points de passage sécurisé loin du camp ou une équipe passent régulièrement pour rapatrier les gens sur la zone. Ça évite qu’un groupe malintentionné trouve le camp facilement. Mais ça arrive que des gens arrivent jusqu’ici par eux-mêmes, la preuve.
Niska a quand même le doigt sur la queue de détente alors qu’elle observe la forme s’approcher. Après observation, pas de doute, il s’agit bien d’un humain.
La brune se lève et s’empare de son fusil pour aller l’entreposer à l’abri des regards des nouveaux arrivé dans le camp et elle se dirige vers l’un des posts de garde.

Il y a un humain qui arrive par là. Prévenez la patrouille qu’ils aillent dans cette zone pour être sûr que des zombies ne le suivent pas quelques kilomètres plus loin.
J’veux une équipe avec moi, vous resterez en retrait, camouflé. Au cas où ça serait un piège.


Niska peaufine encore un peu ce plan avec les gardes. C’est toujours à peu près le même, mais les gens n’ont pas toujours le même post. Il faut à peine une minute pour tout remettre en ordre et une minute de plus pour expliquer à un jeune que oui, c’est nécessaire de prendre autant de précaution. On est en temps de guerre, sur un champ de bataille, baisser sa garde une seconde face à un étranger et c’est la mort assurée.

Une dernière vérification de la position de l’humain avant de partir et Niska se dirige directement dessus avec un homme qui couvre ses arrières, un fusil d’assaut entre les mains. Pendant qu’une équipe se met en position plus loin au cas où.
C’est la main posée sur son pistolet encore dans son holster qu’elle s’approche de l’Intrus. Une fois a porté de voix, elle fait signe au gars derrière de ralentir avant de lever une main en guise de signe de paix pour la personne mais aussi pour prévenir l'équipe postée plus loin qu’elle rentre en contact avec l’individu.

Hé, Tu es sur le point d’entrée dans une zone sécurisée. Quesque tu cherches par ici?

Certains d’iront que c’est un peu froid comme entrée en matière. Mais quand on a une garde remplit principalement d’acier des forces de l’ordre faut s’y attendre, surtout si on met une Niska au milieu.

_________________
Its on again
"I'm a freedom fighter, the name that history wrote. I'm trying to find my way back, theres no day off for heroes. In the midst of all this darkness, I sacrifice my ego. There is no room for selfish, we do it for the people."
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar



× A propos du vaccin : :
Oui. Quelques effets secondaires, mais rien d'autre à signaler

× Âge du perso : :
28 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais loin de Rebekah

× Avant, j'étais : :
Kinésithérapeute

× Messages : :
239

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Alles

× Avatar : :
kristen stewart

× Et ton p'tit pseudo ? : :
toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Mar 7 Fév - 8:48


Halte ou je tire! "Pan!" Oups...

- niska — anna -


can i believe you ?

Plus les jours passaient et plus Anna avait le sentiment d'être perdue, égarée, à bout de parcours. Elle avait abandonné sa fratrie pour suivre cette route, cet infime espoir de retrouver Rebekah. Pour quoi faire ? La jeune femme, si elle parvenait à retrouver sa trace, la renverrai surement d'où elle venait, comme elle l'avait toujours fait. En amie fidèle et loyale, en femme têtue qu'elle était, Anna avait malgré tout pris le risque, mais elle le paierait certainement très cher. Errant au hasard sur les routes de Californie, la jeune femme se rapprocha de ce qu'elle constata être une sorte de campement. Plusieurs mètres la séparait des postes de surveillance, et il semblait y avoir de la vie un peu plus loin. Quelques arbres entouraient la zone, les feuilles ondoyaient sous le vent. Le soleil était sur le point de se coucher, ainsi, Anna put se dissimuler derrière un arbre, le visage légèrement obombré, afin de pouvoir observer l'activité du campement qui lui faisait face, à quelques mètres. Elle tenta de rester discrète, afin de ne pas attirer l'attention sur elle avant de déterminer à quel type de survivants elle pourrait avoir à faire. Elle comprit rapidement qu'elle était démasquée lorsqu'elle observa une femme armée se déplacer dans sa direction. Se sentant menacée, Anna ne put s'empêcher, par pur réflexe et instinct de survie de poser une main sur son arme à feu, rangée dans son étui, accroché à sa ceinture. N'y voyez là rien d'insidieux, juste une précaution, bien qu'elle avait conscience qu'elle ne ferait pas le poids face à l'arme dont était équipée la femme qui s'approchait d'elle. Un homme se tenait derrière elle, au teint type argentin ou mexicain, elle était incapable de le dire précisément. La jeune femme leva la main, sans aucune agressivité. Peut être cherchait-elle à faire comprendre à Anna qu'elle ne voulait pas l'agresser, simplement entrer en contact avec elle. La brune aux yeux verts apprécia la démarche et leva les mains en l'air, signe qu'elle était prête à entrer en contact sans violence. Un geste brutal pourrait faire boule de neige, entraîner une balle perdue, et ça pourrait vite devenir problématique.

La jeune femme qui se tenait à quelques mètres d'elle lui fit savoir qu'Anna se trouvait à la limite d'une zone sécurisée. La façon dont elle s'exprimait laissait penser qu'elle était militaire, ou quelque chose dans le genre, ce qui pouvait largement justifier de l'arme dont elle était équipée. Anna chercha à comprendre s'il s'agissait là d'un avertissement ou d'un reproche, le ton employé frôlait la calomnie. L'accusait-elle de chercher à les attaquer ? Anna fronça les sourcils.

« Je suis arrivée là par hasard, je suis perdue. Je ne vous veux aucun mal, je ne sais même pas qui vous êtes... » Ses mots étaient légèrement froids et peu avenants, elle justifiait de sa présence comme le lui avait demandé cette femme. Il fallait avouer que le fait de chercher à se cacher de la sorte pouvait être un peu suspect, mais c'était plus une façon pour elle de se mettre en sécurité qu'autre chose.

La jeune femme tirait le diable par la queue depuis plusieurs mois, ayant du mal à se nourrir et à se protéger du froid. La fatigue se faisait réellement sentir, pourtant, elle avait choisi elle-même de quitter l'Angels Camp pour repartir en quête de Rebekah. Elle aurait du oublier cette idée et rester là où elle était. Là-bas, il lui était plus facile de gagner sa croûte, au rythme des échanges avec les autres survivants. Il fallait qu'elle se sorte de cette situation, espérant secrètement que la femme qui lui faisait face la laisserait repartir libre.


code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
164

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Mar 7 Fév - 15:49


Niska prend un moment pour examiner la jeune femme. Elle ne semble pas agressive après le premier contact de Niska. Mais elle a besoin d'en savoir plus. C'est bien beau de se perdre jusque-là, mais si elle n'a pas fait demi-tour c'est surement pour une raison.

T’es seule? J’veux dire, tu n’as remarqué aucun zombie derrière toi ou quoi que ce soit? T’as des blessures? Ou tu couve une maladie?

La jeune fille devant elle semble être assez frêle. La fatigue peut se voir sur son visage. Elle ne serait pas étonnée de savoir que cette petite traine dehors seule depuis un moment.
L’homme derrière se racle la gorge comme pour réprimander la métisse. On dirait presque qu'Ashley a demandé aux gars qui l'accompagnent de surveiller qu'elle soit gentille avec les gens qu'ils rencontrent. C’est vrai qu’avec son air froid et ses questions, elle ne fait pas très bienveillante. On peut être agressivement bienveillant? Ben si on ne pouvait pas, Niska vient de l’inventer. Quoi? Anti-Héro? Oui si vous voulez.
La jeune femme lâche un léger soupir avant de se reprendre.

Si je pose ces questions, c’est qu’il me faut un minimum d’information avant de te proposer de pouvoir entrer dans le camp, si ça t’intéresse bien sur.
Si t’es perdue, c’est que tu cherches surement quelqu’un ou quelque chose. Et il se trouve qu’on est assez doué dans le coin pour aider les gens.


Ça semble être presque trop simple. Niska ne sait pas si elle aurait confiance à la place de la jeune fille. Tu te perds tranquillement et bim! Tu tombes sur un camp avec des gentils qui te propose de venir te reposer chez eux… Enfin, la jeune fille est seule, visiblement un peu affaiblie. Si Niska voulait la kidnapper, elle ne s’embêterait pas à imaginer un quelconque stratagème. Ce serait bien plus rapide de la prendre directement sur l’épaule et de l’emmener de force.
Mais la force n’est pas au programme. Quelqu’un de perdu vient frapper à leur porte, ils ouvrent. Et si cette file est un éclaireur pour un plus gros groupe, tant pis. C’est le risque à prendre. Et c’est pour ça qu’il n’y a pas qu’un seul groupe de sauveur qui arpente le pays. Pour aider tout le monde, il faut être partout et accepter un pourcentage de perte. C’est cruel, mais c’est l’apocalypse.

_________________
Its on again
"I'm a freedom fighter, the name that history wrote. I'm trying to find my way back, theres no day off for heroes. In the midst of all this darkness, I sacrifice my ego. There is no room for selfish, we do it for the people."
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar



× A propos du vaccin : :
Oui. Quelques effets secondaires, mais rien d'autre à signaler

× Âge du perso : :
28 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais loin de Rebekah

× Avant, j'étais : :
Kinésithérapeute

× Messages : :
239

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Alles

× Avatar : :
kristen stewart

× Et ton p'tit pseudo ? : :
toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Mer 8 Fév - 16:01


Halte ou je tire! "Pan!" Oups...

- niska — anna -


can i believe you ?

Anna continuait d'observer la jeune femme qui lui faisait face, sans trop de crainte. Elle n'était certainement pas très avenante, elle ne prenait pas de gants, pour autant, elle n'était pas agressive pour un sou. Elle lui posa plusieurs questions d'un seul coup, ce qui étonna la survivante seule. Où voulait-elle en venir exactement ? Si elle avait repéré des rôdeurs, elle ne marcherait pas tranquillement, au contraire, elle aurait pris ses jambes à son cou. Elle arqua un sourcil, signe de son incompréhension. La démarche était plutôt curieuse. Aucune blessure apparente, Anna voulait bien admettre qu'elle n'était pas sur son trente-et-un, que ses vêtements et cheveux étaient sales, mais elle n'avait aucunement l'air blessé. Elle comprenait néanmoins la préoccupation de la métisse face à une éventuelle maladie. Néanmoins, elle ne lui avait rien demandé et ses interrogations lui paraissaient toujours étranges.

« Non, rien de tout ça. Je suis juste perdue, affamée et fatiguée, mais je n'ai pas été suivie, ni par des morts ni par des vivants, je ne suis pas blessée et je ne suis pas malade. » Elle continuait de se demander à quoi tout ça pouvait bien rimer. Elle voulait juste poursuivre sa route. Elle adressa un regard à l'homme qui se tenait en retrait, et encore un peu plus loin, vers le campement. Elle était un intrus, un potentiel danger, néanmoins, si on lui proposait de se reposer, ne serait-ce qu'une nuit, elle accepterait certainement. « Vous avez l'air bien équipés, vous êtes quoi au juste, des militaires ou quelque chose comme ça ? » Elle ne put retenir la question. Ils étaient en retrait de la route, une base militaire pouvait être envisageable. Néanmoins, dans quel but ? Protégeaient-ils des survivants ? Elle se demandait secrètement si Rebekah avait croisé leur route, peut être se trouvait-elle dans les parages ? Ca aurait été surprenant. « Je suis seule et je cherche quelqu'un en réalité. Je suis la route, jusqu'à trouver une piste intéressante, c'est comme ça que je suis tombée sur vous... »

Anna ne craignait ni pour sa vie ni pour sa sécurité, elle ne disposait d'aucun objet de valeur et n'était pas menaçante. La jeune femme n'aurait aucun intérêt à la questionner si elle lui voulait du mal. Anna devait mettre toutes ses chances de son côté pour bénéficier d'une aide quelconque pouvant la mettre sur la voie de Rebekah. Au point où elle en était, n'importe quoi serait bon à prendre, rien n'était à négliger. La jeune femme lui proposait indirectement d'intégrer le campement. Comme ça, gratuitement, sans contrepartie ? Elle fut déstabilisée, néanmoins, elle ne pouvait refuser cette proposition. « Je ne suis pas contre intégrer votre camp, mais comme je te l'ai dis je cherche quelqu'un. » Sous entendu, je ne resterai pas très longtemps. Elle avait déjà fait une halte à l'Angels Camp durant son voyage, mais elle préférait jouer franc jeu avec ce groupe.


code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
164

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Mer 8 Fév - 20:09


La jeune femme est coopérative. Elle avoue rapidement ne pas être suivie et de n’avoir aucun problème médical. C’est une bonne chose, mais ça n’empêchera pas quelques vérifications. Une équipe va quand même contrôle le chemin qu’elle semble avoir pris pour arriver jusqu'ici et un médecin vérifiera qu’elle va bien si elle souhaite se reposer ici. Petite précaution pour qu’une épidémie ne s’installe pas dans le camp.

Des militaires ou quelque chose comme ça? Niska dans l’armée? Cette pensée la fait rire intérieurement, cette tête brulée n’aurait pas tenu deux jours en caserne.

Quelque chose comme ça, en effet.

La jeune femme cherche effectivement quelqu’un. Elle n’aurait pas pu mieux tomber, il serait peut-être temps de lui dire où elle a atterri.

C’est ton jour de chance, on tien un registre des gens qu’on rencontre. Le jour, l’endroit, leur état, s’ils ont reçu le vaccin ou pas et parfois leur itinéraire après nous. Tu pourras peut-être trouver la trace de la personne que tu cherches.

Reçu le vaccin contre quoi? Niska ne s’attarde pas sur ce détail. Elle n’y pense surtout pas, pour elle sait tellement une évidence à force de l'avoir sous le nez. Sans parler du fait que les gens qui trainent dans le coin c’est souvent qu’ils ont trouvé un bon pour le vaccin, donc ils savent pourquoi ils viennent.
Niska finit par laisser tranquille son arme dans son holster et elle fait un pas vers la jeune femme en tendant la main droite.

Même si tu ne comptes pas rester longtemps, t’as peut-être envie de savoir à qui tu as eu à faire.
Je m’appelle Niska. Et toi?


Un peu de sociabilité ne fera de mal à personne. Surtout pas à Niska. Chaque rencontre lui est utile pour s’améliorer et pour intégrer le fait que l’intimidation n’est pas la seule façon de communiquer avec les gens qu’elle rencontre.

_________________
Its on again
"I'm a freedom fighter, the name that history wrote. I'm trying to find my way back, theres no day off for heroes. In the midst of all this darkness, I sacrifice my ego. There is no room for selfish, we do it for the people."
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar



× A propos du vaccin : :
Oui. Quelques effets secondaires, mais rien d'autre à signaler

× Âge du perso : :
28 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais loin de Rebekah

× Avant, j'étais : :
Kinésithérapeute

× Messages : :
239

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Alles

× Avatar : :
kristen stewart

× Et ton p'tit pseudo ? : :
toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Dim 12 Fév - 15:27


Halte ou je tire! "Pan!" Oups...

- niska — anna -


can i believe you ?

La métisse resta évasive sur la nature du groupe, ce qui ne rassura pas particulièrement Anna. Il s'agissait donc de militaires ou quelque chose comme ça, mais elle n'en saurait pas d'avantage, du moins pas pour l'instant. Dans tous les cas, elle n'avait pas vraiment besoin de recevoir d'autres informations. Elle avait juste besoin de se reposer, de souffler, et voilà bien tout ce dont elle attendait de ce groupe. Un peu de leur hospitalité serait amplement suffisant, plus qu'elle n'aurait pu espérer en se levant le matin-même. D'après les propos que tenaient cette femme, le groupe tenait un registre des survivants qu'ils croisaient, du moins ceux qui acceptaient de décliner leur identité. Visiblement, ils étaient très bien organisés et Anna y trouverait peut être un bon moyen de retrouver la trace de Rebekah, c'était en quelques sortes son jour de chance. Elle se releva, toujours accroupie derrière l'arbre depuis qu'elle était entrée en contact avec son interlocutrice.

« C'est la première fois que j'entends parler de ça ! » Elle venait de récupérer une lueur d'espoir et devait avouer que ça faisait un bien fou. Enfin quelque chose de positif, peut être une nouvelle piste à suivre ? Ca lui mettait du baume au coeur. Malgré tout, elle espérait secrètement qu'il ne s'agissait pas d'un traquenard. Là comme ça, sur le coup, elle n'en comprenait pas l'utilité, mais les survivants pouvaient faire preuve de beaucoup d'imagination aujourd'hui pour berner leurs semblables de façon insidieuse. La brune fit référence à un vaccin, Anna ne releva pas, elle ne savait pas du tout de quoi elle voulait parler. « J'espère que vous pourrez m'aider à trouver une piste, je suis à court d'idées là... » La jeune femme s'avança vers elle en prononçant ce qui semblait être son prénom. Elle lui tendit la main en guise de salutation. Anna serra sa poigne par politesse. « Je m'appelle Anna. » Elle s'était contentée de décliner son identité, elle imaginait qu'on lui reposerait de toute façon la question un peu plus tard, une fois qu'elle aurait intégré les lieux. Elle reposa son regard sur l'argentin qui se tenait en retrait. Du moins, elle pensait qu'il était argentin sans vraiment savoir pourquoi, il était peut être d'une toute autre nationalité, et de toute façon peu importait. Il semblait avoir baissé sa garde, mais pas plus que ça, il devait assurer les arrières de sa collègue. Anna se demandait combien de personnes pouvaient bien se trouver à l'intérieur, n'y avait-il que des militaires ou y avait-il aussi d'autres survivants ? Etaient-ils nombreux ? Il était étonnant qu'elle n'ait rien vu à propos de ce rassemblement, des affiches ou n'importe quoi d'autre. Elle n'avait croisé la route de personne depuis plusieurs jours, peut être étaient-ils tous déjà sur place ? Peut être que sa fratrie faisait également partie des survivants retrouvés ? Au moins leur nom apparaitrait-il sur leur liste ? Tout un tas de questions se bousculaient dans sa tête, sans qu'elle ne sache si elles étaient vraiment pertinentes. Elle devait faire un effort pour se concentrer sur l'instant présent, ne pas trop réfléchir et ne pas se faire de faux espoirs, auquel cas elle serait encore pleine de déception dans quelques minutes. Elle était pour le moment trop fatiguée pour se pencher sur tout ça. « Vous êtes nombreux à l'intérieur ? » La question qui lui brûlait tant les lèvres lui avait échappé sans qu'elle n'ait réellement pu la retenir. Elle ne voulait pas se montrer trop intrusive non plus, préférant attendre que Niska lui dise quoi faire.


code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
164

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Lun 13 Fév - 22:42


D'après ce qu'elle dit et le reste, cette jeune fille semble avoir atterri là vraiment sans le vouloir.
Niska affiche un petit sourire de politesse quand la femme devant elle se présente à son tour. Elle en saura sans doute plus tard, surtout si cette Anna accepte d'être noté dans le registre.
Maintenant que les premiers doutes sont levés sur les intentions de la dame, elles peuvent se mettre en route vers le camp juste derrière.
Nombreux? Niska retourne ce début de question pour se donner le temps de réfléchir. Tout dépent à partir de combien de personnes elle juge qu'un groupe contient de nombreuses personnes.
Une vingtaine… Plus ou moins.
Nska ne s'amuse pas à compter tout le monde, surtout avec les va et viens des membres de passages. Disons que le noyau reste dans les alentours de 15 ou 20, mais après…

Tu verras par toi-même.

En disant ça, d'un léger coup de tête, Niska l'invite à la suivre. L'homme derrière ne bouge pas, jusqu'à ce que Niska arrive à sa hauteur et lui dise d'aller prévenir l'équipe en couverture de la situation.
C'est assez rapidement que les deux femmes parcourent la distance qui les sépare de l'entrée du camp. Après le passage d'un poste de garde, Niska emmène Anna sous une espèce de auvent.

Attend moi là.

Niska ne va pas bien loin et ça ne lui prend que quelques secondes pour aller chercher une liste qu'elle revient donner à Anna.

Tiens, regarde si tu vois la personne que tu cherches.

Mine de rien, le registre se remplit de plus en plus et pour une question pratique, Niska à est une liste des personnes par ordre alphabétique. Si la personne s'y trouve, elle va chercher plus d'infos dans le registre, sinon elle ne se fatigue pas. Pas tout le monde fonctionne de cette manière ici, mais c'est la sienne.

Si tu veux toujours rester te reposer, un médecin va venir t'ausculter rapidement pour être sûr que tu va bien. Histoire d'éviter toute épidémie et surement pour te parler de truc de docteur… Et ensuite on te trouvera une place.

Pendant l'auscultation, Niska en profitera surement pour aller voir Ashley qu'elle a entrevue non loin. On dira que c'est pour lui faire un résumer de la nouvelle arrivée, mais c'est surtout car elle ne peut s'empêcher d'aller la voir dès qu'elle a cinq minutes de libre. Haa l'amour…
Enfin pour le moment, elle attend de voir si Anna trouve ce qu’elle cherche dans la liste pour éventuellement aller chercher d'autres renseignements dans le registre.

_________________
Its on again
"I'm a freedom fighter, the name that history wrote. I'm trying to find my way back, theres no day off for heroes. In the midst of all this darkness, I sacrifice my ego. There is no room for selfish, we do it for the people."
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar



× A propos du vaccin : :
Oui. Quelques effets secondaires, mais rien d'autre à signaler

× Âge du perso : :
28 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais loin de Rebekah

× Avant, j'étais : :
Kinésithérapeute

× Messages : :
239

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Alles

× Avatar : :
kristen stewart

× Et ton p'tit pseudo ? : :
toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Dim 26 Fév - 19:04


Halte ou je tire! "Pan!" Oups...

- niska — anna -


can i believe you ?

Niska lui répondit qu'il devait y avoir plus ou moins vingt personnes à l'intérieur du camp. Mine de rien, vingt personne, ça commençait à représenter du monde et ça leur permettait de s'assurer une sécurité. Anna imaginait qu'à l'intérieur, ils n'étaient pas tous aussi bien équipés que l'homme et la femme qui étaient venus à sa rencontre, mais quand même, si chacun savait se défendre, le camp ne risquait pas grand chose. Elle acquiesça d'un signe de tête lorsque la jeune femme lui répondit qu'elle verrait par elle-même. Elle était sur le point de se mettre à l'abri, elle ne savait pas vraiment combien de temps elle resterait parmi eux, mais suffisamment longtemps pour se remettre d'aplomb avant de reprendre sa route. Elle suivit Niska qui venait de l'inviter à marcher en direction du camp. Anna resta silencieuse, quelques mètres les séparaient de l'entrée. Une fois les portes franchies, elle fut conduite vers un auvent où la métisse lui demanda de l'attendre. La jeune femme n'avait pas eu le temps de jeter un oeil aux alentours et n'avait donc pu distinguer la taille du campement. Ca serait donc pour plus tard. La femme qui ressemblait à une militaire revint et lui tendit un papier. Il s'agissait d'une liste, sur laquelle apparaissaient plusieurs noms. Surement des survivants qui avaient croisé la route de ces gens là. Elle regarda attentivement le document, en quête du nom de Rebekah ou de celui de l'un des membres de sa fratrie. Un mince espoir s'était emparée d'elle, mais en vain, elle ne connaissait personne sur cette liste.

« Non... » Elle s'était contentée de prononcer ce mot, la déception se ressentait dans sa voix. Elle ne s'était pas attendue à grand chose de toute façon, mais n'avait pu s'empêcher d'avoir un tout petit peu d'espoir malgré tout. Elle ferma les yeux une fraction de seconde, chassant les larmes qui voulaient s'y glisser. Hors de question qu'elle craque, il fallait qu'elle continue à se battre. Elle hocha de nouveau la tête, elle n'avait rien contre un examen médical. « Je suis prête à voir le médecin. » Elle songea aux paroles prononcées par Niska. Ils lui trouveraient une place. Il n'était pas nécessaire de trop se casser la tête pour elle. « Ne t'embête pas pour la place, j'ai mon sac de couchage, comme je te l'ai dis je ne compte pas rester longtemps, du moins pour l'instant. » Il n'était certes pas exclu qu'elle change d'avis et qu'elle décide finalement de rester si elle se sentait bien parmi eux, mais la route pour retrouver Rebekah était certainement encore très longue. « Je pense que je pourrai vous être utile ici durant mon séjour. Merci de m'accueillir, pouvoir dormir sereinement durant quelques nuits ne me fera pas de mal, tu sais comment ça s'passe dehors... » Elle faisait bien évidemment référence aux pillages auxquels tout survivant seul pouvait être confronté, aux rôdeurs qui vous attaquaient la nuit, bref, ce genre de détails qui pouvaient facilement vous voler quelques heures de sommeil dont vous auriez pourtant eu affreusement besoin...


code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
164

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Mar 7 Mar - 11:31



Niska est loin d'être sentimentale, pourtant ça lui fait toujours quelque chose d'entendre cette déception dans la voix des gens qui ne trouvent pas la personne qu'ils cherchent. Ça lui rappelle qu'aucun membre de sa famille n'a son nom là-dedans et ça la projette dans un univers parallèle où elle chercherait désespérément celui d'Ashley. Même au milieu d'un camp de sauveur, on peut se sentir seul quand on n'a pas à ses côtés la personne qu'on voudrait.

On n'est pas là depuis très longtemps, il se peut qu'on tombe sur la personne que tu cherches plus tard. Alors si tu veux qu'on te rajoute au registre au cas où, n'hésite pas.

Si ce n'est pas dans un sens, ça sera dans l'autre peut-être. Si avant de partir elle donne l'information sur le lieu de ses prochaines recherches. Peut-être que l'autre personne pourra venir, voir ça et aller chercher dans la même zone. Le monde est vaste, mais si leur destin est de se retrouver, ça se fera, peu importe où chacun se trouve.
Le destin, le karma, Dieu et tout ce qui va avec. Il fut un temps Niska aurait rigolé en entendant quelqu'un parler de tout ça. Aujourd'hui elle y croit. Même si elle reste persuadé qu'on reste seul maitre de notre vie, elle veut bien admettre que certaines forces nous donnent un petit coup de main pour trouver ou non ce qu'on cherche.

T'en fais pas, ça ne m'embête pas. C'est un peu la procédure. Quand t'arrive ici t'a le droit à un lit de camp et à un endroit avec un minimum d'intimité. Trois repas par jour, des soins et la possibilité qu'on contrôle et entretiennent tes armes et le reste de ton matériel.

L'intimité, c'est parfois juste un paravent entre deux lits de camp. Mais au moins, avec les gardes, c'est la certitude d'une nuit tranquille où c'est quelqu'un d'autre qui garde un oeil ouvert pour nous.
Et l'entretien des armes ne fait pas de mal à certains survivants. Suivant l'histoire de chacun, même après plusieurs années de survive, y'en à qui reste novice dans l'entretien des armes et d'autres ne trouvent tout simplement pas le matériel nécessaire pour affuter une lame ou nettoyer correctement une arme à feu. Avec les militaires qu'il y a ici, c'est l'occasion rêver pour redonner un coup de jeune à son matériel et pouvoir repartir sur de bonne base.
C'est une bonne chose si elle pense pouvoir être utile. Les gens qui viennent pour se reposer ne sont pas ceux qu'on appelle pour faire quoi que ce soit, mais un peu d'aide pour alléger un temps le boulot des membres fixes du camp c'est toujours une bonne chose.

C'est cool. Si t'as des talents spéciaux qui peuvent nous servir pendant ton séjour, n'hésite pas. On te fera pas crouler sous le taff, mais c'est toujours bien de savoir qu'on peut compter sur un peu d'aide.

C'est le moment ou un des médecins se décide à venir s'occuper de la jeune femme.

J'te laisse avec le doc.
Si t'as besoin aprés, je serais... dans le coin.



_________________
Its on again
"I'm a freedom fighter, the name that history wrote. I'm trying to find my way back, theres no day off for heroes. In the midst of all this darkness, I sacrifice my ego. There is no room for selfish, we do it for the people."
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar



× A propos du vaccin : :
Oui. Quelques effets secondaires, mais rien d'autre à signaler

× Âge du perso : :
28 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie - Jamais loin de Rebekah

× Avant, j'étais : :
Kinésithérapeute

× Messages : :
239

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
Alles

× Avatar : :
kristen stewart

× Et ton p'tit pseudo ? : :
toujours le même

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Ven 24 Mar - 12:37


Halte ou je tire! "Pan!" Oups...

- niska — anna -


can i believe you ?

La déception transpirait de la pauvre Anna. Même si elle avait tenté de ne pas trop y croire, de ne pas trop se fier à cette liste, elle n'avait pu s'empêcher d'espérer y trouver un nom connu. C'est le soucis de ce nouveau monde, le moindre changement du quotidien et des habitudes peuvent vous donner l'espoir d'un monde meilleur ou d'une lumière pour éclairer votre vie. Mais non, retour à la case départ. Quoi que, pas tout à fait. Elle allait pouvoir profiter de la compagnie de ces gens et de la sécurité qu'ils pouvaient lui apporter durant quelques temps. Elle n'était pas dupe, elle savait bien que si elle ne partait pas de son propre chef, on finirait par lui faire comprendre que son temps était épuisé, qu'il fallait céder la place aux autres. Bien entendu, ça serait tout à fait normal, leurs ressources n'étaient pas un puits sans fond, le confort offert aux survivants ne pouvait pas s'éterniser sous peine que leur projet chavire. C'était malgré tout honorable de leur part de proposer leur aide à des gens comme Anna qui survivaient seuls. Niska lui proposa d'ajouter son nom à la liste, peut être que cela permettrait à Rebekah ou à sa fratrie de mettre la main sur elle plus tard. Elle hocha la tête et s'inscrivit en bas de la page. Peut être le destin ferait-il son boulot désormais.

Anna rendit la liste à la jeune femme, la remerciant d'un signe de la tête. Elle était épuisée, n'avait guère envie de prononcer le moindre mot inutile ou qui n'était pas absolument nécessaire. Niska lui expliqua les règles, ce dont les survivants pouvaient bénéficier. Un lit, trois repas par jour, un brin d'intimité et un contrôle des armes. Que demander de plus ? Elle esquissa un sourire.

« Je pense que c'est plus qu'il n'en faut, c'est super votre organisation ! » L'engouement se ressentait dans sa voix. Le désespoir s'était enfui, laissant place à la satisfaction. Elle n'avait aucune appréhension, elle savait que sa présence ici était temporaire, elle n'avait pas à faire d'efforts pour s'intégrer ou sympathiser, pour prouver qu'elle était un bon élément. Elle n'avait qu'à profiter, donner un coup de main en guise de remerciement, et basta. Un peu comme les vacances finalement, en moins paradisiaque évidemment. « Mes armes ont grandement besoin d'être entretenues, je n'y connais rien dans ce domaine… C'est une bonne occasion d'apprendre.  »


Niska lui fit savoir qu'elle ne serait pas débordée de travail, elle n'était visiblement pas là pour ça. Néanmoins, Anna tenait à mettre la main à la patte, afin de les remercier pour leur accueil et pour tout ce qu'ils font pour ceux qui en ont besoin. « Je n'ai pas de talent particulier, j'étais kiné par le passé, alors je peux donner un coup de main dans les soins de blessures si besoin, j'ai quelques notions de premiers secours aussi. Je peux filer un coup de main dans la préparation des repas aussi, ou simplement des choses du quotidien, tant que je peux rendre service... » Anna avait toujours été quelqu'un de volontaire et d'impliquée. Elle ne supportait ni l'ennui, ni l'inactivité. Surtout qu'à présent, son esprit se concentrait généralement autour de deux uniques choses : retrouver Rebekah et retrouver sa fratrie. Occuper ses pensées en apportant son aide au camp lui ferait le plus grand bien.

Plusieurs médecins rejoignèrent les deux femmes, Niska l'informa qu'elle allait la laisser avec eux, mais qu'elle serait dans les parages une fois que le contrôle médical serait terminé. « Merci, Niska »

code by lizzou — img/gifs by GOOGLE —  

Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


I'm the Alpha omega. I am the eye of the storm Inside, I'm silent and strong. Just waitin' for the right moment to strike, Never see me coming.

× A propos du vaccin : :
Non, trop de risques d'effets indésirables

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, non loin d'Ashley

× Avant, j'étais : :
Propriétaire d'une entreprise de transport routier (& Gangster)

× Messages : :
164

× Points de vie : :
12

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Jessica Lucas

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna) Mar 25 Avr - 0:48


Ce n'est pas Niska qui gère vraiment l'occupation des gens de passage, mais elle prend note dans un coin de sa tête au cas ou. Les minés c'est utile. Y'en a toujours un pour se plaindre d'avoir mal ici ou là à force d'avoir l'arme sur les épaules ou de marcher beaucoup. Ou des douleurs persistantes après une blessure. Pendant son séjour, les médecins sauront se servir de ce genre de capacité.

Quand elle entend le merci, Niska lui fait un léger sourire en hochant la tête.

De rien.

Sur ce, la brune tourne les talons pour retourner à d'autres occupations sur le camp. Enfin, elle va déjà prendre une petite pause pour aller voir Ashley, après elle verra pour son occupation.

Alors qu'un médecin s'occupe d'Anna, c'est un militaire qui vient récupérer ses armes pour voir ce qu'elle a et dans quel état pour programmer ce qu'il y a comme boulot à faire avec. Que la jeune femme ne s'inquiète pas, ses armes ne partiront pas bien loin et elle n'est pas en danger ici sans. Enfin si le pire devait arriver, une arme en bon état lui serait surement attribué pour aider à combattre une invasion. Bon, pour le moment, pas d'invasion donc tout va bien.


HJ:
 

_________________
Its on again
"I'm a freedom fighter, the name that history wrote. I'm trying to find my way back, theres no day off for heroes. In the midst of all this darkness, I sacrifice my ego. There is no room for selfish, we do it for the people."
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna)

Revenir en haut Aller en bas

Halte ou je tire! "Pan!" Oups... (Anna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS :: RPS TERMINÉS-