The pretty lies, the ugly truth (Casper)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

The pretty lies, the ugly truth (Casper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 4:15

Casper Blotts
PRÉNOM(S) † Ils l'avaient choisi avant que tu craches ton premier cri. Car Casper c'était un prénom qu'ils aimaient, bien que moins courant pour les garçons. Bien souvent raccourcis par un simple "Cas", de toute manière, tu t'en fous. C'est un prénom comme un autre. NOM † Un nom parmi tant d'autres, du moins, c'était un nom parmi tant d'autres avant. Vous étiez nombreux les Blotts, maintenant tu pourrais être le dernier que personne n'en aurait rien à faire. De toute manière ce n'est qu'un héritage d'un passé qui n'intéresse plus personne. ÂGE † Un quart de siècle. Avant, on t'aurait dit que tu aurais toute ta vie devant toi. Maintenant, c'était juste une question de chance. 25 ans. C'était qu'un chiffre qui n'avait plus aucun impact sur la longueur de ta vie. DATE DE NAISSANCE † La vaste blague de ton existence. T'étais né un 1 avril. C'était toi le poisson de la farce, non ? LIEU DE NAISSANCE † T'avait vu le jour à Corpus Chirsti, Texas.ANCIEN LIEU D'HABITATION †  Corpus Christi, Texas, tu n'avais jamais quitté cette ville et tu pensais jamais le faire et pourtant ...  ANCIEN MÉTIER † Un métier très peu passionnant, mais il fallait de tout dans un monde. Agent de piste à l'aéroport de Corpus Christi. STATUT FAMILIAL † Orphelin. Enfant unique. Tes seul depuis un moment ORIENTATION SEXUELLE † Tu ne t'es jamais posé la question, c'était quelque chose que tu avais toujours su en toi, seules les femmes attiraient ton regard. Hétérosexuel. Mais est-ce que cela à encore du sens aujourd'hui ?. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Dominic Sherwood GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Yosemite CRÉDIT AVATAR † Mine

   


   
Bien le bonjour à vous. tout d'abord je voulais vous dire bravo pour ce forum qui me fait depuis longtemps de l'oeil, même si j'avais du mal à trouver une idée d'avatar et de personnage ( les avatars c'est parce que vous avez pris tous les bons, bande de coquins ! ) donc je me jette à l'eau aujourd'hui. Code validé par Fredou.
   
   
Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Avant tout ça, tu n'étais personne. Tu faisais partie d'un grand tout, celui qui faisait tourner le monde. Vous étiez tous des éléments dans cette grande machine qu'était la vie. Toi t'était, les crétins qui manquaient manquaient manquait jamais une occasion de sortir tes références culte de l'univers geek. Après tout, ce n'était pas à l'école où tu apprenais des choses. On dira merci à la patience de tous les Luke que tu as croisés et auquel tu as annoncé que tu Serais grrr leurs Grrr père. Tu arrivais aussi de chantonner. Mais ça c'était quand tu avais le moral. Toujours les mêmes chansons. Toujours celles dont on reconnaissait la mélodie et qui restait à l'esprit toute la journée. Avant tout ce merdier, tu étais suivi par un psychologue. Toi t'était faussement guilleret. Car au fond, il avait hérité de la pire des tares qu'on pouvait te donner dans la vie. Le surdoué. Mais tout le monde l'ignorait, car ils idéalisaient beaucoup trop ce statut. T'étaient comme tous les autres de ton cas, dépressif, incapable de trouver ta place dans cette vie, hypersensible et surtout, l'école ça n'avait jamais été ton truc. Un petit con, que tes parents ils disaient avant de savoir la vérité. Car ils s'étaient jamais dit que tu pouvais être intelligent, encore moins au-dessus de la moyenne.
Maintenant quoi, tout à changer. Tout simplement car tu te contentais plus simplement d'observer le monde. t'était obligé d'agir, obligé de courir. Et finalement, t'étais toujours malheureux, mais là tu avais une vraie raison de l'être. Tu prétendais plus être comme les autres, t'avaient cessé de porter un masque pour faire croire aux autres que tu allais bien.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Un zombie, ça inspire la peur. Car un zombie représente la mort. Seul un fou ne ressentirait strictement rien face à la mort. Alors oui, tu en as peur, mais pas au point de paniquer, tu sais juste que tu n'as pas le droit à l'erreur car l'erreur maintenant c'était souvent fatal. Et tu n'avais pas encore envie de mourir. Alors les zombies, quand tu pouvais tu les tuais, sans remords ou même dégout. Tu t'es juste rapidement adapté. des rôdeurs tu en as tué, beaucoup, mais c'est une nécessité pour pouvoir survivre et donc tu n'as pas peur de te salir les mains.

   
As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Tu le sens au fond de toi, tu es le dernier de ton sang encore en vis, tu ne te berce pas d'illusion, il y a peu de chances que tu croises un membre de ta famille un jour. Ce serait mentir que de dire que tu n'as jamais pleuré. Ta sensibilité, tu as beau la refouler, elle fait partie de toi. Alors oui, quand tu as réalisé que tu avais perdu des proches, tu as pleuré. Mais surtout tu t'es énervé. Tu avais le sentiment que tout était injuste.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Tout le monde à changer. On peut peut pas réellement dire que tu as pris en assurance, mais tu es moins hésitant, tu connais par coeur les gestes à avoir pour survivre. Tu sais mieux guetter et repérer. Tu as cessé de faire semblant également, c'était une perte de temps que de faire son possible pour qu'on t'accepte, tu avais besoin de la reconnaissance de personne, même si tu pensais parfois qu'il ne serait pas de trop que tu tombes sur un psy.
   
   


Dernière édition par Casper Blotts le Jeu 16 Mar - 14:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 4:23


   
You are a memory

   
Avant tout ce merdier t'était qui ? Casper Blotts. L'éternel incompris des autres aux délires bien trop étranges pour qu'on te pense doté d'intelligences et pourtant. Tes nés différents, rien de grave en soi, tu ne pensais pas comme la moyenne, t'étaient pas comme la masse, comme les autres, mais sa personne le voyait. On te trouvait juste étrange, marrant, mais on ne concevait pas que tu avais besoin d'une attention particulière. Un être qui était destiné à se sentir seul et n'a pas su ou était ta place. L'école ce n'était pas ton truc, tu ne comprenais pas pourquoi on te forçait à apprendre des choses qui t'intéressaient et quand tu essayais, on te disait que tu ne faisais pas les choses comme il fallait. Pourtant, tout te semblait logique, c'était juste que tu faisais les choses d'une autre manière, ce n'était pas ce qu'ils attendaient des gamins alors forcément on te pénalisait. Rapidement, tu as décroché, ça ne servait à rien de faire des efforts si on te disait que ce n'était pas bon, pas vrai.
Au début, tu prétendais que tu t'en foutais. Tu pouvais vivre en décalage, tu pouvais te faire passer pour aussi cons qu'ils pensent que tu étais. Mais en grandissant, ça laisse de sales séquelles. Car quand on grandit sans savoir où est notre place, ben on n'arrive pas à se décider. Et ça rend malheureux, assez pour qu'un profond mal-être ne soit que ton compagnon quotidien. Mais heureusement, d'une certaine manière, pour toi, tu finis un jour chez un psychologue. Pour comprendre, car c'était toujours ce que tu avais eu besoin de faire, comprendre les choses à en poser des questions idiotes. Surdouée. Enfant précoce. Ne t'était pas fait pour la société et elle ne te comprendrait jamais, tu serais toujours en décalage. D'un côté c'est flatteur, non. De se dire qu'on est trop intelligent pour être heureux. Car on voit les choses comme elles sont, on n'est pas assez cons pour ce bercer d'illusions. Mais en vrai c'est juste une connerie sans fin.
_ _ _ _ _

Dans la survie, on doit faire attention à tout. Toi, tu voulais éviter de devenir similaire à un animal sauvage et perdre toute trace de ton humanité, pourtant tu restais bien souvent seul dans ton périple. Trop souvent même, mais ça c'était encore une fois une manière que tu avais trouvée pour survivre. Car s'il fallait se méfier des morts, les vivants étaient également devenus un fléau pour les survivants. Tu en avais parfaitement conscience, la morale avait disparu, tout bonnement, car plus personne n'était en place pour faire la loi, ou même punir ceux qui avaient fait quelque chose qu'on pourrait qualifier de «Mal»Le bien le mal, c'était devenu des mots qui avaient perdu leurs sens. C'était facile à le comprendre. Mais c'était la triste vérité. Celle qui fait mal la première fois qu'on ouvre les yeux à ce sujet. Mais une fois qu'on l'a compris, il nous reste deux solutions, se laisser abattre, ou essayer de faire avec. Toi, tu faisais avec et tu essayais de rester toi-même. Ça n'avait pas de sens. Mais tu faisais cet effort quand même. Même si la fatigue pouvait te frapper, que tu pouvais être blessé, ou pire. Alors, souvent tu faisais la même chose. Cherchant une petite ville, car les grandes villes étaient devenues impraticables sans se faire poursuivre par une horde de morts. Une petite ville donc, afin de trouver un endroit pour changer tes vêtements quand ils étaient devenus trop sales, trop abîmés. C'était idiot de ce trimbaler avec ce genre de choses dans le sac, il fallait juste se changer quand on en avait l'occasion.
Tu avais fait du repérage, resté bien une heure à aller et venir silencieusement dans la rue principale, afin d'entendre ou de voir, des mouvements ou des bruits qui auraient pu annoncer rien de bon. Mais tout ce que tu avais pu voir c'était des morts au sol, visage explosé, crâne vidé. Quelqu'un avait fait le ménage, mais il était difficile de savoir si c'était récent ou pas. Mais au fond tu t'en fichais un peu, tu venais avec un but, rien de plus. Tu ne cherchais pas une cachette, non tu cherchais des vêtements. Les tiens étaient couverts d'un mélange de boue et de sang séché et tu commençais à insupporter cette sensation. Rapidement, tu te glissas dans une boutique gardant le seul point d'entrée en face de toi. Tu aimais les boutiques aux vitrines explosé, même si les morts pouvaient facilement rentrer - si tu n'en avais pas vu, tu n'étais pas à l'abri d'une surprise- il était tout de même plus facile d'en sortir, tout simplement, car la sortie n'était pas limitée à une toute petite zone. Tu fis rapidement le tour, trouvant tout ce dont tu avais besoin pour sembler à un semblant d'humain, alors tu posas ton sac sur le sol. Gardant ton arme posée devant toi, a porté de main, tu entreprenais de te dévêtir sur place pour pouvoir te couvrir de tes trouvailles. Cela aurait pu se dérouler normalement, mais un bruit extérieur attira ton attention. Alors, tu arrêtas tout pour saisir ton arme. C'était des bruits de pas qui semblaient être normaux, rien de ralentit ou de désarticuler. Un vivant donc. Tu laissas échapper un soupir, le froid prenant petit à petit possession de ton buste, tu restais immobile, dans cette pause. Arme braquée vers l'extérieur, prête à l'emploi. Jusqu'à ce que les pas se rapprochent et que l'inconnue ce fasse visible. Alors qu'elle allait parler, elle se figeait à ta vue et se tourna légèrement, gênée par cette vision. Elle ne s'attendait probablement à trouver quelqu'un à moitié vêtu.
« Pardon, je...euh... On a vu quelqu'un passer alors j'ai pensée...» Sa voix était tremblante, puis elle fit un signe en direction d'un des bâtiments en face. « On ?» Méfiant, tu n'aimais pas qu'on s'impose à toi, sans que tu aies pu prendre le temps d'analyser une situation. « Ma petite soeur et moi. On... Cherche un endroit» Elle ne semblait pas sûre d'elle, mais surtout inoffensive, beaucoup trop gênée pour pouvoir être dangereuses. Tes bras commençaient à trembler, le froid se faisait bien trop présent. Doucement, tu posas ton arme et entrepris de te vêtir. « Malheureusement, je n'ai pas de bon plan à te conseiller, j'ai perdu mon guide Michelin des planques Post-Apo. Et je pense pas qu'ils sortiront une nouvelle édition» et tu souris légèrement. C'était idiot, de chercher un endroit avec l'aide d'inconnu. Tu attrapas ton sac, le remettant sur ton dos, toujours armé de ta compagne en fer et t'approchas de l'inconnue « Je m'appelle Casper» lanças-tu, l'air de rien.

_ _ _ _ _

Parfois, on perd le contrôle.
Parfois, on oublie qu'on ne peut pas sauver tout le monde. Qu'on n'est pas un super héros, encore moins un surhomme. Parfois on perd des gens, car c'est maintenant devenu tellement courant. On les perds. Ils meurent. Et on pense qu'on est responsable de cette perte, car ils étaient devenus un par de notre vie, de notre survit. Et on refuse d'accepter ça. Car ça fait mal, tout simplement.
_ _ _ _ _

La ville était morte ou presque.
Ton coeur était empli d'une tristesse que personne ne pouvait comprendre. Personne, non, car tu n'étais seul, comme un con au milieu d'une rue principale. À cet instant, tu ne cherchais pas à survivre, non, t'en voulait simplement au monde entier. Tu n'avais pas accepté de perdre la seule personne avec qui tu avais essayé de survivre. Et malheureusement, tes émotions étaient bloquées, dans cette immense lassitude de courir. Ça servait à quoi, si tu pouvais sauver personne . Arme à la main, tu te heurtas contre l'une des nombreuses voitures abandonnées qui jonchaient les rues, tu titubais. Tu avais mal, ce n'était pas physique, mais moral. Ta respiration se faisait bruyante, anarchique. Tu étais juste incapable de te calmer. Des détruites voltigeaient dans la froide brise hivernale. Puis tu l'aperçus, cette silhouette solitaire et boitillante au bout de la rue. La rage, la colère, c'était tout ce qu'on pouvait voir sur ton visage. Même si les rôdeurs s'en fouettaient de ce que tu pouvais bien ressentir. Tu n'avais pas peur, tu n'avais jamais eu peur de mourir de toute manière.
- « PAR ICI ! ALLEZ,  SALE BOUFFEUR DE MERDE CONTAMINÉE ! VIENS PAR ICI ! ALLEZ PLUS VITE, PLUS VITE. » T'en crachait presque. Chaque mot faisait que te ne rendre que davantage en colère que tu l'étais déjà. Tu avais traversé plusieurs pâtés de maisons en courant et avait réussi à distancer tes poursuivants. Mais tu t'essoufflais. C'était que dans les films qu'on pouvait courir sans que sa fatigue. Des putains de menteurs qu'ils étaient les scénaristes. Tu jetas un coup d'oeil à droite puis à gauche, cherchant un moyen de sortir de là. Puis tu t'engouffras dans un passage étroit sur le côté de la rue, les dents serrées, car tout ton corps te faisait mal. Derrière toi, des gémissements rauques résonnaient et se mêlaient parfois à des espèces de cris de rage. Bête enragée. Tu te risquais à lancer un nouveau regard en direction de ton poursuivant. « VIENS ME CHERCHER ESPÈCE D'ENFOIRÉE J'ATTENDS. » Lanças-tu, tes mains commencèrent à trembler, la colère n'était jamais donné pour la concentration, elle ne faisait que contracter  les muscles et tendre le corps? Tu fis un pas en arrière alors que le rôdeur trébucha sur les poubelles, les bras tendu devant lui pour saisir sa proie: toi. L'infecté te poussa violemment et tu tombas sur le dos. Ton âme t'échappant de tes mains et tomba bruyamment sur le sol, derrière toi. C'est qu'elle s'agrippant cette saloperie alors que toi tu luttais pour repousser ses dents. Un affrontement sans que personne ne prenne le dessus. Tu réussis à porter ta main à ta taille, tâtonnant le long de ta ceinture un bref instant et finis par sourire en attrapant ton couteau. « Va te faire foutre, espère d'enfoirée. » Soufflas-tu alors que tu lui enfonçais violemment la lame dans sur le côté de son crâne. Dans le mouvement, l'infecté tomba juste à côté de toi. Définitivement mort. Alors que toi tu restais encore au sol, reprenant ton souffle qui était chaotique.

_ _ _ _ _

Assit sous le porche de sa maison tu attendais. Tête baissée, tu somnolais. L'une de tes mains était posé sur ton front afin d'empêcher le soleil de t'éblouir. Tu étais perdu dans tes pensées qui ne cessaient de t'hanter. Elle venait te prendre quand tu y pensais plus, quand tu étais presque devenu apaisé. Quand tu avais presque oublié, mais au final, elles revenaient toujours, pour te remettre au sol. Le souffle court, tu te demandais ce que tu avais bien pu faire au monde pour que ta vie se résume à ça. La survie, ce n'était pas quelque chose qui t'inspirait. Courir, regarder derrière son épaule, jamais se reposer et vivre dans la peur. Car la peur, tu l'as connaissait bien, elle avait été ta compagne d'enfance. Gamin différent qui n'avait jamais su trouver ça place. Car ta place elle n'était pas là, elle l'a jamais été. Ils l'ont découvert bien plus tard, surdoués, qu'on t'avait dit, comme si tu devais voir ça comme un don ou une force. Non, ce ne l'était pas. Toi, ton cerveau il avait décidé de voir le monde différemment et ça faisait mal. Mal, car personne ne pouvait te comprendre, on voyait qu'un gars bizarre. Gamin, on ne te comprenait pas et c'était normal, car tu ne pensais pas comme les autres. Tu n'as jamais pensé comme eux et ça blesse. On a mal, car on ne comprend pas pourquoi on se sent différent, on ne comprend pas pourquoi on ne trouve pas ça place. Tout ce qu'on voit, c'est ce que l'on ne peut pas faire et rien d'autre. Tu avais beau essayer de faire comme les autres gamins, tu te sentais juste mal, tu avais peur. Peur qu'on remarque que tu n'étais pas comme les autres et ça finissait toujours comme ça. Car tu n'étais pas comme les autres et tu ne le serais jamais. Et le pire, c'est qu'on a beau mettre un mot dessus, rien ne change. Rien ne changera jamais, on ne pourra jamais t'apporter ce dont tu as besoin dans la vie. Personne ne pourra jamais te comprendre.
Enfin... Alors que tu te laissais sombrer dans tes pensées, tu sentais une main se poser sur ton épaule. T'arrachant de justesse à la tristesse. Tu levas la tête dans un sursaut. Évidemment c'était elle, après tout tu étais assis devant sa maison. D'un regard, elle comprenait que tu étais perdu, que tu étais ailleurs, que tu n'étais pas là devant elle, que ce qui restait c'était que tous les morceaux cassés. Elle laissa apparaitre un maigre sourire sur son visage, puis s'assit à côté de toi. Laissant doucement ses doigts, se glisser dans l'une de tes mains. Vous n'aviez pas besoin de parler parfois. Ce n'était pas nécessaire, non. Vous vous contentiez de vous regarder, tu plongeais ton regard dans ses azurs. Tu aurais pu t'y perdre pendant des heures, dans son regard. Tu aurais pu connaitre les traits de son visage par coeur tant tu les avais regardés. Puis tu baissas les yeux, baissa la tête, t'était triste pour elle. Triste, car tout ce qu'elle avait c'était quelqu'un comme toi. Quelqu'un qui se perdait trop souvent dans des pensées sombres. Serrant davantage sa main dans la tienne, dans une inspiration tu posas tes lèvres sur son épaule dénudée. « Je peux rester un moment ? » murmuras-tu. « Tu peux rester pour toujours. »

   
You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.

   
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6325

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
SWAN ( Avatar + Signature + gifs signature ) - TUMBLR ( Gif profil )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 7:13

Sympa l'avatar ! J'adore ta plume. *-*
Bon courage pour la toute petite fin de ta fiche et bienvenue sur Born, amuse-toi bien par-là !

_________________
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22571

× Points de vie : :
164

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 11:31

Bienvenuuuuuuuuuue lele Merci à toi de nous rejoindre bril
Bon courage avec ta fiche déjà bien avancée et surtout n'hésite pas si tu as des questions puppy coeurrose

Ton personnage m'a l'air très intéressant coquin Amuse-toi bien excite

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar





× A propos du vaccin : :
Non, juste pas intéressé pour être un cobaye/pas confiance.

× Âge du perso : :
38 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Pilote à l'US Air Force

× Messages : :
301

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi-même

× Avatar : :
Michael Fassbender

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Pathy

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 12:09

Bienvenue parmi nous !
J'ai hâte d'en savoir plus sur lui, son histoire est très intéressante.

_________________
True focus lies somewhere
between rage and serenity.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 12:54

Oh merci beaucoup à vous trois, je dois reconnaitre que je voulais pas m'inscrire sans rien et je m'étais un peu emballée sur l'histoire
j'espère qu'on se trouvera des liens mes petits ^^ Et merci, de base je voulais pas prendre Dominic, enfin j'étais pas certaine de mon choix ( J'aime les hommes moins carré physiquement ) mais bon, juste pour les yeux vairon j'ai cédé ^^
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


And in that moment, i swear we were infinite
Conreb

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
En vadrouille avec Conrad

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
5999

× Points de vie : :
66

× Copyright : :
Lux Aeterna(avatar) & EXORDUIM. (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 13:04

Il est tellement beau cet homme woof Bienvenue !

_________________
★She is angry with the whole world. And you will make him pay  ★
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 13:13

Oh, merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


KEEP YOUR HEART STRONG

we'll take the world to its feet
& m o v e m o u n t a i n s
- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -

× A propos du vaccin : :
Je suivrais Ophelia, peu importe sa décision.

× Âge du perso : :
20 ans & toutes mes dents !

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, à Yosemite avec Ophelia.

× Avant, j'étais : :
Reine, bitches.

× Messages : :
1485

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
MYERS. (signature) & SWAN (avatar)

× Avatar : :
Nicola Peltz.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 14:16

Bienvenuuuuue. yeux Ça a été du rapide dit donc, fichette éclair. diego Comme l'a dit Ailou, n'hésite pas si tu as des questions. bril J'ai validé le code du règlement, mais là je pars dans genre dix minutes... troll Je peux pas te validey sorry. sniff En attendant, il faudrait que tu remplisses les derniers champs de ton profil & je vois aussi que tu as oublié un petit champ dans ta fiche ; Statut familial. coquin coeur2

_________________

YOU S H O W E D ME THAT I
WAS WORTH IT, VALUABLE
_ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _
She was t o o q u i e t, or she was t o o l o u d
She was too sensitive, or too cold-hearted
She HATED with every fiber of her being
or she L O V E D  with all her heart
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 14:34

Ahah, il y a pas de soucis je sais patienter. J'ai réglé tout ça, merci de me l'avoir signaler je l'aurais pas remarqué ^^
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2620

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 14:57

Mah qué bienvenue muy bonita senorita diego
J'ai pas eu le temps de lire ton histoire mais, le debut est plutôt bieng prometteur 8D.
(Puis Dominic est quand meme grave sexey, on va po se mentir.)
Il nous faudra un potit lien. La bisette~ lele

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22571

× Points de vie : :
164

× Copyright : :
© lux aeterna (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 16:01

Te voilà désormais un membre à part entière de Born !

Aileen L. Blackhood a l'immense plaisir de te valider !
Félicitations, tu rejoins le groupe de Yosemite

Ahlala, j'ai dévoré ta fiche puppy Vraiment, t'as une sacré plume et je trouve Casper hyper intéressant coquin Je pense que tu vas t'amuser à le faire évoluer parmi nous yeux
Merci pour les compliments sur le forum, t'es adorable ; et je suis bien contente que tu aies fini par craquer et nous rejoindre lele Tu fais un très bon choix d'ava en plus, j'adore ses yeux puppy
Garde-moi des liens au chaud coeurrose

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→ Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Jeu 16 Mar - 17:16

Merci beaucoup à vous deux et promis je vous garde une place dans mes liens ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper) Sam 18 Mar - 9:23

Bienvenue avec ce personnage qui envoie du lourd
Amuse toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: The pretty lies, the ugly truth (Casper)

Revenir en haut Aller en bas

The pretty lies, the ugly truth (Casper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: CLOSED-