F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 4:29

Riley M Manzoukis
PRÉNOM(S) † Riley Moon NOM † Manzoukis ÂGE † 25 ans DATE DE NAISSANCE † 20 avril 1992 LIEU DE NAISSANCE † Liberty, Arizona ANCIEN LIEU D'HABITATION † Phoenix, Arizona ANCIEN MÉTIER † Serveuse STATUT FAMILIAL † en couple ORIENTATION SEXUELLE † love is love CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Lily James GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Marginaux CRÉDIT AVATAR † Sandy



Salut, vous pouvez m'appeler Mimie. Je suis Québécoise, donc il est six heures plus tôt chez moi que chez vous. Je me suis inscrite sur ce forum à l'invitation de Sandy. Mon personnage va surtout interagir avec Will Ashby, mais Riley est toujours intéressée à créer de nouveaux liens. Je prévois passer sur le forum aux deux jours pour voir ce qui se passe. Je me donne un maximum d'une semaine pour rédiger mes réponses, qui font en général entre  400 et 800 mots. Question d'être juste, j'ai les mêmes attentes envers les autres. Bref, je suis assez facile à vivre. Un seul caprice : pas de réponses à la deuxième personne (« tu ouvres la porte, une puanteur infâme assaille  tes narines, etc, etc. »). Petite préférence personnelle!   Et surtout, très très important : Code validé par Fredou

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Riley est née à la limite d'un petit village de 300 âmes perdu au coeur de l'Arizona. Petite, ses meilleurs amis étaient les animaux du coin et les livres d'horticulture de sa mère. C'est cet isolement qui a contribué à forger son caractère assez particulier. Avant l'Apocalypse, c'était une fille à la fois joviale et irritable, bohème mais perfectionniste, et portée à voir le meilleur chez les gens tout en étant incapable de les supporter bien longtemps. Son premier petit ami était amateur de survie en forêt. La relation n'a pas duré longtemps, mais Riley en a tiré des connaissances qui lui sont très utiles.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Riley est habituée aux zombies maintenant. Lorsqu'elle en aperçoit un, elle éprouve presque autant d'irritation que de peur. Ce sont eux qui ont détruit ses perspectives d'avenir et qui l'empêchent de mener même la vie normale la plus médiocre. Elle considère que c'est son devoir de les mettre hors d'état de nuire, car sinon quelqu'un d'autre paiera pour sa négligence. Elle traîne un bâton de baseball partout avec elle pour se défendre, mais elle préfère attaquer de loin avec son lance-pierres.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Riley a vu la personne qui lui était la plus chère mourir sous ses yeux : sa meilleure amie Elena, qui était aussi la soeur de Will. Ces images la hantent encore. Elle ne se pardonne pas de ne pas avoir tenté de la sauver, même si elle sait que c'était impossible. Quant à sa parenté, elle s'est rendue à la maison familiale avec Will il y a plusieurs années déjà et les lieux étaient vides. Elle n'en sait pas davantage sur le sort de ses proches.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Riley est plus patiente et plus sociable qu'avant, mais moins confiante. Elle a vu assez de situations de crise pour savoir que les gens sont capables de tout. Malgré tout, elle dit souvent que la vie en société est ce qui sépare l'être humain de l'animal et elle aspire à vivre en communauté.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 4:32


We're All Made of Stars


Université d’État de l’Arizona, campus de Phoenix, 21 novembre 2012


J’avalai une dernière gorgée de café et jetai un regard vers le sac de papier brun posé devant moi sur la table de pique-nique. Il contenait un succulent beignet aux pommes, destiné au crétin que j’attendais depuis un bon quart d’heure. L’ami d’une amie, un mec que je n’avais jamais vu, mais qui porterait une casquette bleue. Je lui donnais encore deux minutes pour se pointer.

« Miss Patchouli! Tiens donc, » fit une voix râpeuse juste derrière mon épaule. Je tressaillis et faillis en échapper ma clope. « Petit matin relax? »
« Euh, ouais, » dis-je en époussetant la cendre qui venait de tomber sur ma jupe en patchwork. « Vous allez bien? »
De tous les gens que je n’avais pas envie de voir ce matin, le vieux McAllister était certainement en tête de liste. Dommage que son cours débute dans moins de quinze minutes.
« Si vous vous pointez encore en retard en classe avec un café et une danoise à la main, je lis les réponses de votre dernier examen devant tout le groupe. C’est bien compris? »
« Ça ne sera pas nécessaire, » marmonnais-je en me levant.
« Vous n’attendiez personne? »
« Non, pourquoi? » répondis-je tout en tentant de texter l’inconnu à la casquette bleue.
« Ça fait une semaine que je vous vois assise ici chaque matin à distribuer des sacs de beignets à des inconnus débraillés. »
Je me forçai à rire et rempochai mon mobile pronto.
« Ha! Mes collocs. Je n’arrête pas de leur dire que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, mais ils préfèrent dormir jusqu’à la dernière minute. Ensuite ils me textent pour que je passe leur acheter un truc à la cafét’ avant les cours. »
« Faisons un bout de chemin ensemble, voulez-vous? » répondit le prof avec un sourire inquiétant. Ses dents étaient trop longues et légèrement déchaussées. Il me faisait penser aux vélociraptors dans Jurassic Park. « J’ai lu votre travail sur les variétés de chanvre indigène en Amérique latine, excellente recherche. »
« Oh? Euh, merci, » bredouillai-je tout en lui emboîtant le pas.
« Je vois beaucoup de potentiel en vous, Miss Patchouli. Votre champ d’intérêt est limité, mais vous êtes passionnée par votre sujet. Et au rythme où vont les choses, la mari sera probablement légalisée en Arizona lorsque vous empocherez votre diplôme. »
Je fis une danse maladroite pour éviter une poubelle que j’avais failli ne pas apercevoir, trop sidérée par ce que je venais d’entendre.
« Ça va? »
« Oui! Je, euh… wow. »
« Bref, je vous vois très bien continuer jusqu’à la maîtrise. »
J’eus besoin de quelques secondes pour reprendre mes esprits.
« C’est que je ne vois pas grand profs qui accepteraient de -- »
« Je serai votre directeur de thèse, à condition que vous ayez les notes nécessaires. Mais ça ne m’empêchera pas de vous faire expulser si vous continuez à dealer sur le campus. On se comprend bien? »
« Ouais, non ça va, je vais me trouver un autre— C’est vraiment super! Vous voulez un beignet? »

Quatre semaines plus tard


L’heure de pointe était passée. Elena et moi n’avions plus qu’à remettre le snack-bar dans un état décent avant l’arrivée de l’équipe du soir. Elle frottait le grill en jurant à mi voix. Je passais la serpilière en lui racontant les dernières nouvelles à mi-voix.
« Mon copain Pete a analysé un échantillon au labo de biologie après les heures de classe. Écoute bien ça. Ma nouvelle récolte a une teneur en cannabidiol presque deux fois plus élevée que la dernière! Une augmentation de deux cent pour cent! Avec la réduction en THC que j’ai obtenue grâce à mon dernier croisement, je garde les propriétés médicinales mais avec beaucoup moins d’effets psychogènes! »
« Ouais, super, » laissa tomber Elena.
« C’est de l’or en barre. De l’or vert. Ya rien de semblable sur tout le marché. Tous les dispensaires des environs vont s’arracher mon stock, j’en suis persuadée. J’ai fait des tas de tests avec mon copain Shane. Il dit qu’il n’a pas eu à utiliser son bronchodilatateur de la semaine après en avoir fumé. T’as déjà rencontré Shane, t’as vu qu’il est pratiquement tuberculeux. »
« Je suis soufflée, » fit Elena d’un ton neutre.
« Et puis tu te rappelles hier, je suis arrivée ici avec une migraine de tous les diables? »
« Soufflée, tu piges? Tuberculose, soufflée? »
« EL! Je te parle d’un truc important! » m’écriai-je en rangeant la serpilière dans le placard à balais. « J’avais un mal de tête de fou, puis je suis revenue de ma pause et je pétais la forme? »
« T’étais surtout pétée tout court. Je me suis mise à planer juste à sentir ton uniforme, je savais plus rien faire d’autre que des cheeseburgers. »

J’allais répliquer lorsque mon attention se porta sur une silhouette en bleus de travail tachés d’huile qui venait d’entrer dans le resto. Elena l’aperçut en même temps que moi.
« Parlant de cheeseburgers... »
« Salut, Will, » dis-je en revenant dans la salle à manger.
« ‘lut mesdames, » dit-il en se laissant choir sur un tabouret. Il allongea le bras pour saisir le journal qui traînait près du présentoir à desserts et s’y plongea sans rien ajouter.
« Salut grand frère, » dit Elena en remettant son tablier. « Cheeseburger avec frites et un Coke? »
« Tu me connais beaucoup trop bien, » répondit Will sans lever les yeux.

Je souris pour moi-même en notant la commande d’une nouvelle tablée de clients. Will était plutôt facile à cerner : fast food, bière froide, gros moteurs et grandes blondes. Le mec conventionnel, limite stéréotypé. J’avais quelques-fois l’impression que ce n’était qu’un personnage qu’il s’était taillé pour se simplifier la vie. Un abrégé de personnalité, un genre de PayPass pour les interactions humaines. Quoi qu’il en soit, je n’en saurais pas davantage sur lui, peu importe le nombre de nuits qu’on passerait ensemble. Superbe carosserie, mais la direction est un peu trop raide, qu’il m’avait dit un soir.

Fidèle à mon rôle, je l’engueulai au passage pour avoir traîné de la boue dans la salle à manger, mais le cœur n’y était pas.
« Tu passeras ce soir si t’as le temps », lui glissai-je à l’oreille.
J’avais rêvé de lui hier soir. On courait ensemble à travers un immense champ de blé, main dans la main. Il fallait qu’on cesse de se voir, parce que j’étais vraiment sur le point de me mettre à déconner.

Je jetai un regard furtif vers la cuisine pour m’assurer qu’Elena n’avait rien vu. C’était ma meilleure amie, ma confidente en tout. Il ne fallait pas qu’elle apprenne. Elle se sentirait complètement trahie si elle savait que je me tapais un plan cul avec son frère.

Elle était au grill, en train de croquer une tranche de bacon destinée au cheeseburger de Will. Je cherchais une moquerie à lui lancer lorsque je vis soudain une silhouette débraillée débouler dans la cuisine avec de grands gestes maladroits. Qui avait oublié de verrouiller la porte arrière, encore?

Je m’emparai d’un couteau à steak et m’apprétais à intervenir en renfort lorsque je vis qu’il y avait maintenant quatre clodos dans la cuisine. Ils trébuchaient et foutaient tout par terre sans même sembler s’en rendre compte. Je m’arrêtai une seconde pour réévaluer la situation. Je m’y connaissais en matière d’ivrognes et de camés. Ces types ne bougeaient pas comme ils auraient dû. Je reculai d’un pas en réalisant qu’un des intrus n’avait pratiquement plus de visage du côté gauche. C’est alors qu’une des créatures mordit Elena à la gorge, comme un animal. Ses dents déchirèrent la chair en faisant couler une véritable rivière de sang. Horrifiée, je le vis emporter un grand morceau de muscles sanguignolents. Elena tomba au sol et les autres créatures se jetèrent sur elle. Des cris assourdissants résonnaient maintenant dans tout le resto. Les miens, ceux de Will, des clients. C’était la panique générale.

Je repris mes esprits en sentant Will près de moi s’apprêter à bondir au secours de sa soeur. Je savais qu’elle était probablement déjà morte.
« Il est trop tard Will! Viens vite! » lui criai-je en le tirant de toutes mes forces vers la sortie. Il mit un instant à réaliser la situation, un autre à l’accepter. Puis il saisit ma main et nous fraya un passage à coups d’épaule dans la masse de clients affolés qui obstruaient la sortie.

Une minute plus tard, nous courrions vers sa camionnette au milieu de la rue peuplée de zombies et de passants affolés. Main dans la main.


Banlieue de Sacramento, printemps 2017


J’ouvris les yeux et mis un instant à reconnaitre les lieux. Chambre à coucher. Maison inconnue squattée au hasard. Les rideaux laissaient filtrer un mince rai de lumière matinale. Je m’étirai un instant et saisis la note que Will m’avait laissée sur l’oreiller.

Parti chercher le déjeuner.

Quelle belle façon de dire les choses. On aurait presque pu croire qu’il reviendrait avec des croissants et du café. Je jetai un regard furtif par la fenêtre. Aucune silhouette humanoïde en vue. J’enfilai mes bottes, saisis mon fidèle bâton de baseball et me rendis à l’arrière de la maison.

Les mauvaises herbes m’arrivaient presque au genou. Je me rendis jusqu’à la carcasse rouillée d’une tondeuse à gazon, comptai vingt pas à droite, puis m’agenouillai à côté d’une touffe de rhubarbe et soulevai les feuilles. Un petit plant poussait dans l’ombre, abrité du soleil brûlant par ses voisins indésirables. Je souris malgré moi et prit une grande inspiration pour combattre le serrement étrange dans ma gorge. J’étais tellement fière de cette stupide plante.

J’entendis soudain Will crier mon nom dans la cuisine. Je passai ma tête dans l’encadrement de la porte et lui souris.
« Hey. Bonne récolte? »
Je vis son expression se détendre, ses épaules redescendre. Il posa son sac à bandouillère sur la table et se mit à déballer son butin avec une moue insatisfaite.
« Une bouteille d’huile de noix de coco, trois conserves de pois verts, des pastilles pour la gorge. Des sécateurs rouillés, ça peut toujours servir d’arme blanche... Il n’y a plus rien dans ce voisinage. On a pris un lapin. »
« Super! » dis-je en observant la carcasse. L’animal était musclé et bien dodu. S’il avait réussi à s’engraisser ainsi, il devait y avoir du petit gibier en abondance dans le coin. « Quel collet? »
« Près de l’usine d’épuration. Je l’ai replacé. »
« Cool, » dis-je en allant poser la carcasse à l’ombre sur le comptoir. « J’ai un truc à te montrer dans la cour, viens voir. »

Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire. Will souleva un sourcil en voyant mon expression et m’emboîta le pas. Une fois dans la cour, je lui demandai de marcher dans mes pas pour m’assurer qu’il ne piétinerait rien par accident.
« C’est ici, » dis-je en m’accroupissant devant les rhubarbes. « Regarde! »
Will était toujours debout et roulait des yeux avec agacement.
« Bon, laisse-moi deviner. T’as trouvé un nouvel ami pour Groot? Fantastique. Super, très heureux pour vous trois. »
« C’est un plant de tomates! », m’écriai-je, blessée par son attitude. « Tu sais pas faire la différence? »
Will cligna des yeux et s’accroupit près de moi.
« J’ai pas vraiment regardé. »
« Je vois ça. C’est quand la dernière fois que tu as mangé des tomates? »
Will réfléchit un instant et haussa les épaules.
« Ça doit faire des années. Au début, avant que tous les commerces aient été complètement pillés. En conserve. »
« Ça te manque pas? »
Il me jeta un regard surpris.
« J’y ai jamais vraiment pensé, en fait. »
Je décidai de ne pas relever. L’alimentation de Will était un désastre bien avant l’Apocalypse.
« On est ici depuis presque trois semaines. Il n’a plu qu’une seule fois. Et malgré tout ça, ce plant de tomates est pétant de santé! Regarde dans quoi il pousse, c’est pratiquement du sable. C’est impossible! Je n’avais jamais entendu parler d’une variété aussi résistante. Je me demande si c’est pas les anciens habitants qui l’ont créée eux-mêmes en croisant plusieurs souches… C’est pas la cour d’un jardinier, pourtant, » dis-je pour moi même en scrutant la végétation autour de moi.
« C’est pas moi qui pourrais te le dire, » fit Will en se relevant.

On avait passé de longues périodes dans les bois, à vivre pratiquement comme des chasseurs cueilleurs, et pourtant il ne s’intéressait toujours pas à la nature. Parfois j’étais découragée.
« J’ai vu des traces de rôdeurs en allant relever les collets. Va falloir partir bientôt, » laissa-t-il tomber avant de s’en retourner vers la maison.

Je regardai son dos s’éloigner pendant un instant, toujours accroupie à côté de la rhubarbe. Une pression étrange montait dans ma poitrine. Dans ma gorge. Je savais que j’allais dire quelque-chose. Il avait l’air de croire qu’on avait pas besoin d’en discuter. Mais on allait en discuter, bordel. J’avais mon mot à dire.

« J’ai pas l’intention de partir d’ici, » lançai-je soudain.

Je réalisai que c’était vrai. J’aimais cette maison. Il n’y avait aucune tache de sang nulle part, aucune porte ou fenêtre défoncée. On aurait dit que les propriétaires venaient simplement de partir pour quelques jours. J’avais fait du ménage, autant qu’on pouvait sans eau courante. Je voulais rester. Ou plutôt, l’idée de retourner sur la route me donnait envie de mourir.

Will s’était retourné d’un geste las et exaspéré, le visage tourné vers le ciel et les bras balants.
« Est-ce qu’il faut vraiment qu’on ait cette conversation chaque fois? »
« Oui, parce que tu ne m’écoutes jamais! »
« Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse d’autre? Qu’est-ce que tu proposes? Qu’on reste ici bien sagement en priant pour qu’ils ne nous trouvent pas? Qu’on attende de se faire bouffer? »
« Je te propose qu’on se défende au besoin, merde! Ça t’es jamais venu à l’esprit? T’as l’intention de fuir toute ta vie? Fuir les rôdeurs, fuir les autres survivants… les responsabilités… fuir tout! On aura jamais rien tant qu’on passera notre temps à fuir! Veux-tu bien me dire ce qu’on a accompli ces cinq dernières années? Ce qu’on a bâti? Rien du tout! On a commencé avec rien et on a toujours rien. On ne sait rien de ce qui se passe, des raisons pour lesquelles tout ça est arrivé... On ne fait rien pour améliorer notre vie... Veux-tu bien me dire pourquoi on s’entête à survivre? NOTRE VIE NE SERT À RIEN! À RIEN! ON SERAIT MORTS ET ÇA NE CHANGERAIT ABSOLUMENT RIEN! »

J’étais toujours assise par terre. Je repris mon souffle un instant et me mis à arracher des feuilles de pissenlit pour faire une salade. Will était toujours sur le perron. Je ne savais pas s’il s’apprêtait à répondre ou à partir. Je n’avais pas envie de croiser son regard.

« Si on reste ici encore trois semaines, on va avoir des tomates, » ajoutai-je sans trop y penser.


You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.

Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
avatar



× A propos du vaccin : :
Non.

× Âge du perso : :
32 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Bodie

× Avant, j'étais : :
Avocate de la défense

× Messages : :
456

× Points de vie : :
31

× Copyright : :
Avatar : Fassophy | Signature : ZiggyStardust

× Avatar : :
Gal Gadot

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Sandy

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 5:02

Mademoiselle, j'ai attendu pendant presque 100 ans votre venue sur cette planète. NAN MAIS SÉRIEUX MIMI AHHH chocked chocked . J'avais déjà lu ta présentation, elle est parfaite bril . Et que dire de ton avatar diego ... J'AI HÂTE QU'ON RP ÇA VA ÊTRE FOU lalala

Et merci d'avoir prit mon scénario, t'es la best face excite mouton

_________________
 
I shall have such revenges on you... both. The things I will do, what they are, yet I know not. But they will be the terrors of the earth. You don't know where you are, do you? You're in a prison of your own sins.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Toujours pas vacciné, parce que tomber malade ne m'intéressait pas du tout. Je n'en aurai plus l'occasion désormais.

× Âge du perso : :
30 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, fuyant le camp des Sauveurs

× Avant, j'étais : :
Guitariste dans un groupe indie rock

× Messages : :
132

× Points de vie : :
7

× Copyright : :
Lux Aeterna

× Avatar : :
Miguel Ángel Silvestre

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Oli ?

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 5:22

bril Je suis en admiration devant ta fiche. Bienvenue Riley, content de voir que le scénario de Will est maintenant occupé ! J'ai déjà hâte de vous voir aller en RP. diego
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 15:46

Merci beaucoup à vous deux, je vais faire de mon mieux pour amener de l'intensité dispute film
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Justice price
Tywan

× A propos du vaccin : :
Très peu pour moi merci...

× Âge du perso : :
34 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Dans l'ombre d'Iwan

× Avant, j'étais : :
sous directrice d'une agence de publicité

× Messages : :
818

× Points de vie : :
6

× Copyright : :
Valtersen (avatar) Wiise (signature)

× Avatar : :
Jaime Alexander

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 16:53

Bienvenue. Bon choix de scenario ! Ca promet un beau duo

_________________
Cause they will run you down, down til the dark Yes and they will run you down, down til you fall And they will run you down, down til you go Yeah so you can't crawl no more♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


FIGHT UNTIL THE WAR IS WON

I'm going to spread a message of
l o v e a n d k i n d n e s s
I'm not going to give up
_ - _ - _ - _ - _

× A propos du vaccin : :
Fraîchement vacciné. Effets secondaires → baisse de température corporelle, prunelles plus claires, manque de concentration.

× Âge du perso : :
quarante-deux ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp, avec Maebh et le petit Liam.

× Avant, j'étais : :
J'ai déjà été moine, fleuriste, et plus récemment j'étais docteur en botanique.

× Messages : :
601

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
MYERS. (signature), SWAN (avatar)

× Avatar : :
Misha Collins or my husband.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 17:06

Bienvenuuuuue sur le forum ! bril C'est un excellent choix de scénario effectivement. lele Si tu as des questions, n'hésite surtout pas, comme je te l'ai déjà dit. cuty + En passant, j'ai validé le code du règlement. coeurrose

_________________

I AM NOT FRAGILE
&  I T   W I L L   F E A R   M E
Don't you want to take a leap of faith?
I will love the light for it shows me the way,
yet I will endure the darkness because it
*--_ s h o w s m e t h e s t a r s _--*
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


FIGHT UNTIL THE WAR IS WON

I'm going to spread a message of
l o v e a n d k i n d n e s s
I'm not going to give up
_ - _ - _ - _ - _

× A propos du vaccin : :
Fraîchement vacciné. Effets secondaires → baisse de température corporelle, prunelles plus claires, manque de concentration.

× Âge du perso : :
quarante-deux ans.

× Localisation (+ avec qui) :
Angels Camp, avec Maebh et le petit Liam.

× Avant, j'étais : :
J'ai déjà été moine, fleuriste, et plus récemment j'étais docteur en botanique.

× Messages : :
601

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
MYERS. (signature), SWAN (avatar)

× Avatar : :
Misha Collins or my husband.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 19:56

Te voilà désormais un membre à part entière de Born !

L. Samandriel Price a l'immense plaisir de te valider !
Félicitations, tu rejoins le groupe des Marginaux  

Vu que c'est ok pour Will, c'est parfait pour moi. diego Elle est fun cette petite, un beau caractère et j'aime son intérêt pour la nature/les plantes, c'est intéressant et original je trouve. bril Votre duo être perf en plus. mdl Amuse-toi bien chou. yeux  

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________

I AM NOT FRAGILE
&  I T   W I L L   F E A R   M E
Don't you want to take a leap of faith?
I will love the light for it shows me the way,
yet I will endure the darkness because it
*--_ s h o w s m e t h e s t a r s _--*
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Mer 21 Juin - 23:56

Merci beaucoup de votre accueil et de votre rapidité, Timon et Myers!
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Certainement pas !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22376

× Points de vie : :
67

× Copyright : :
© Swanette la malicette (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Jeu 22 Juin - 20:26

Bienvenue à toi I love you

_________________
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS Lun 26 Juin - 18:13

@Aileen L. Blackhood a écrit:
Bienvenue à toi I love you


Merci beaucoup, bien contente d'être parmi vous!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS

Revenir en haut Aller en bas

F / LILY JAMES / RILEY MOON MANZOUKIS - WE'RE ALL MADE OF STARS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: CLOSED-