L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox. Les admins sont actuellement absentes jusqu'au 25 juillet mais vous pouvez toujours contacter Aileen par MP en cas de question !
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non (il l'a caché quelques jours après l'avoir trouvé, attendant de savoir quoi en faire)

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ici et là, se déplace en permanence

× Avant, j'étais : :
Musicien dans un groupe

× Messages : :
9

× Points de vie : :
6

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Jake Gyllenhall

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Doc'

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Jeu 6 Juil - 11:43

Sullivan K. O’Toole
PRÉNOM(S) † Sullivan, l’’oeil sombre’, Kian, qui signifie ‘sauvage’ en Irlandais. Des prénoms qui ont une signification et une origine forte en couleur. L’Irlande.  NOM † O’Toole. Chaque bon Irlandais fier de ses origines se doit d’avoir un nom qui commence par O’. ÂGE † Quarante et un ans. DATE DE NAISSANCE † 5 Juin. LIEU DE NAISSANCE † Naas, dans le Leinster, Irlande. ANCIEN LIEU D'HABITATION † Atlanta, Etats-Unis, dans une maison modeste en bordure de ville. ANCIEN MÉTIER † Compositeur, musicien dans un groupe de musique. STATUT FAMILIAL † Ex-marié, possiblement veuf. ORIENTATION SEXUELLE † Hétérosexuelle. Une anecdote existerait qu’on à une expérience homosexuelle en 2014, il n’en a jamais parlé. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Jake Gyllenhaal. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Marginaux. CRÉDIT AVATAR † Swan.



Salut, vous pouvez m’appeler Doc’ ou Clément, ça c’est mon prénom. J’viens de la Gironde, dans la France, et j’ai connu le forum par Swann (et ouais ça déchire ça) j’ai 25 ans et j’me la joue grave depuis que j’ai mon permis (3 semaines) alors que j’ai pas de voitures, mais je songe à m’acheter une paire de gants, j’suis une sorte de pilote. Et surtout, très très important : code validé par Aileenoutte.

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Avant l’épidémie, et même encore quelques temps après, Sully était quelqu’un d’avenant, qui aimait se préoccuper des gens qui comptaient pour lui. Il avait le don pour rendre le quotidien rythmé, vivant au rythme de la musique, qu’il aime tant. Il aimait fredonner et inventer des chansons quand il faisait les courses, cuisinait, s’occuper de ses nièces, rassurait les gens… Mais Sullivan est quelqu’un de routinier, et il n’aime pas vivre des choses qui changent de son quotidien. A l’époque, il réagissait avec stress, panique, et ses interventions musicales tournaient au malaise. Mais c’était quelqu’un de gentil, et de doué, vivant de sa passion, aimant sa famille et la chérissant comme tout bon irlandais devenu américain le ferait. Toujours sincère, il vivait les choses avec passion, et on savait à quoi s’attendre avec lui.
Aujourd’hui, après toutes ces années, la solitude et les ravages de cette réalité ont détruit un homme qui n’avait rien fait de mal pour mériter ça. Plus solitaire que jamais, son cercle s’est détruit petit à petit, avec le temps, laissant après ces années d’épidémies, un homme complètement seul. Un gars routinier tel que lui a trouvé son confort dans la misère, vivant ses journées comme il le souhaite, programmées à son aise. Quelques rencontres et groupes ont fait de lui quelqu’un de méfiant, ayant trop eu à faire aux relations par intérêts, pour survivre. La musique a prit une toute autre importance dans sa vie. Il ne vit plus pour la partager aux autres, mais il la garde pour lui, comme une vice-caché. On peut l’entendre à longueur de journée murmurer des mélodies et des paroles, tel un vieil homme sénile rongé par ses démences.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Ces « puanteurs » comme je les appelles… Je les détestes. Je les hais du plus profond de mon âme. Ma vie est partie en fumée au moment où ce fléau a débarqué, tout ce que j’aimais, tout ce en quoi je croyais, disparu. A jamais. La vue de ces visages rongés et suintant me donnent toujours la nausée et un arrière goût dégueulasse. C’est ce qui me pousse à les exploser. Au début je n’étais pas comme ça au nom. C’était même la mission principale de mon frère,  et notre beau frère, le mari de notre sœur. Moi j’étais le seul homme de la bande à servir de divertissement, à rassurer les gens, faire le papa poule hein, oui on s’en souvient bien… Mais maintenant, je remplirais un album de la façon dont j’ai buté ces saloperies. Je repense à chaque personne qui sont mortes à cause de ces choses, à cause de moi. Et il m’arrive même des fois de voir des visages connus de mon ancienne vie, comme si je les emportais encore une fois loin de cette chienne de vie.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
La liste des personnes qui ont disparues est bien trop longue pour être listée, du moins maintenant. Je vous parlerais d’eux plus en détail plus tard. Mais ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est qu’ils sont tous morts… Il m’arrive d’essayer de me souvenir de certains détails concernant tous ceux qui ont disparus. Et c’est assez perturbant de se rendre compte que plus le temps passe, plus ces détails s’échappent de mon esprit, de mes souvenirs. Aujourd’hui, la raison de mes pleurs n’est pas de les avoir perdus, mais de ne pas arriver à me souvenir d’eux comme je le devrais, en leur mémoire.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
On peut dire que j’ai évolué, comme tous les survivants depuis ce jour. Mais l’évolution n’est selon moi pas nécessairement positive. Comme elle l’a été avec moi. Je suis un meilleur survivant qu’avant, c’est sûr, mais suis-je une meilleure personne ? Je suis devenu un survivant solitaire, rongé par les déceptions, les pertes, la rage et les puanteurs. Autant vous dire que l’évolution n’est pas bénéfique. Maintenant je suis quelqu’un de bien moins indulgent avec les gens, de plus distant, et de bien plus dangereux. On va dire que dans le contexte, cette évolution était nécessaire pour survivre, mais quand est-il de notre humanité ? Si toutes les personnes survivantes sont devenues comme moi, cette évolution nous ménera tous à notre perte, et cela peut se produire très très vite.



Dernière édition par Sullivan K. O'Toole le Dim 9 Juil - 13:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



× A propos du vaccin : :
Non (il l'a caché quelques jours après l'avoir trouvé, attendant de savoir quoi en faire)

× Âge du perso : :
41 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Ici et là, se déplace en permanence

× Avant, j'étais : :
Musicien dans un groupe

× Messages : :
9

× Points de vie : :
6

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Jake Gyllenhall

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Doc'

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Jeu 6 Juil - 11:44


Titre de votre choix

Il était une fois. Non attendez, ce début d’histoire se termine toujours dans un happy ending. Cette histoire elle, n’en a pas… Bien des années avant fin 2012, un jeune garçon, né d’une relation entre deux irlandais, eu son premier souffle sur Terre. C’est pas trop loin de Dublin et de la côte Irlandaise que Sullivan vu le jour. Né d’un père luthier et d’une mère cuisinière dans un petit restaurant, Sully et sa famille sont restés sur cette île jusqu’à ses six ans. Dès son plus jeune âge, Sully développa un don pour la musique. Il arrivait à la déchiffrer comme si il voyait des couleurs ou des nombres sur des lignes. Les notes qui sortaient des instruments volaient et arrivaient à ses oreilles tel des parchemins, une suite logique de sons. C’est ce que l’on appelle l’oreille absolue. C’est sous cette particularité que Sully à grandit. Dès son entrée à l’école, il éprouvait du plaisir aux cours de musique, à jouer de divers instruments comme si il le faisait ça depuis sa naissance. Il était la fierté de ses parents, et c’est ce qui le forgea à devenir la personne qu’il est, même après décembre 2012.
Pour son entrée au collège, les O’Toole ont migré aux Etats-Unis, la Terre promise où l’avenir du petit Sully devait se poursuivre. Certains de ses professeurs Irlandais ont vus en lui comme la prochaine star locale. Une bourse d’étude lui à été proposer pour rejoindre une grande école de musique. Ses parents étaient aux anges, eux qui ont toujours imaginés le rêve américain, ils l’avaient au creux de leur main. Et Sullivan lui, du haut de ses 6 ans, n’avait pas d’autres choix que de suivre le rythme…

Dix ans plus tard, Sullivan a bien grandit. Ses parents ont montés une petite épicerie de quartier où ils importent quelques produits de chez eux, ayant chacun laissés de côté leurs métiers d’origine pour subvenir au mieux aux besoin de leur petite famille qui s’était agrandie. Sully était maintenant l’aîné de cette fratrie. Il avait un petit frère, Liam, âgé de 10 ans, et d’une sœur, Elie âgée de 5 ans. Un choix stratégique de la part de leurs parents que de faire deux enfants à leur arrivée sur ces nouvelles terre. Pour agrandir la famille, et faire parler des O’Toole disaient-ils. De son côté, Sullivan composait des musiques pour son école, et il jouait aussi de la guitare et de la flûte traversière, parfois les deux en même temps. Son oreille avait fait parler d’elle, et plusieurs studios d’enregistrement avaient fait appel à lui, voyant en lui la future star de demain. L’année de ses 18 ans, son père décéda d’une maladie plutôt rare du à son métier. A force de réparer des instruments à corde, un produit et des résidus inhalés pendant des années lui ont provoqués un cancer dont il ne s’en sortira pas. Le jour des funérailles de son père, Sully décida de retourner en Irlande pendant un an, histoire de se ressourcer et de penser à autre chose.

Durant ce périple, il prépara un album, uniquement composés d’instruments, ne voulant pas rajouter de voix pour raconter ce qu’il avait à dire par le biais de la musique. Il l’appelait «Irish Guy» pour rappeler d’où il venait et en hommage à son paternel partit trop tôt. Son voyage dura plus longtemps que prévu, 7 ans pour être plus précis. Il rencontra à Belfast le responsable d’un opéra, qui lui proposa de jouer pour lui, et d’être la pièce maîtresse de son orchestre. Il rencontra quelques mois après son intégration dans la troupe, sa compagne, Cathleen, qui était violoniste pour le même orchestre. Tous deux passionnés de musique, ils ont vécus de belles années à Belfast, Sully demandant à sa compagne de participer à l’apogée de sa création. Ils étaient heureux ensemble, mais étaient loin de l’idée de s’engager pour la vie et de faire des enfants. La musique étaient ce qui les maintenait unis, pas besoin du reste disaient-ils !

De retour aux Etats-Unis, la première année fut difficile, son frère et sa sœur avaient bien grandis et ils en voulaient à leur aîné de les avoir abandonnés si longtemps. Quant à leur mère, elle avait petit à petit perdu la boule entre les cachets et l’alcool, censé l’aider à oublier la perte de son mari. Trois ans plus tard, Sully rencontra au détour d’une rue d’Atlanta une jeune chanteuse, blonde et magnifique, avec un timbre de voix divin. Cette voix, il l’avait cherché pendant de longues années, et c’était d’elle dont il avait besoin pour compléter son album. Elle s’appelait Alice, et avait quitté son foyer à ses 16 ans pour vivre sa vie, indépendante. Mais la vie était chienne, et pendant 4 ans, elle vivait de petits boulots et de concerts improvisés dans la rue ou dans des bars. Sullivan n’était pas connu pour la musique qu’il jouait, mais pour celle qu’il composait pour les artistes, et il vivait très modestement avec Cathleen. Et après avoir finalement enregistré et mit sur CD son projet, avec la voix d’Alice, il put se faire sa propre renommée. L’album marcha plus qu’il ne l’espérait, si bien que pendant 3 ans, il parcouru les quatre coins du monde avec sa chanteuse pour aller jouer et faire profiter de leur musique à tout un tas de gens et de cultures différentes. Sa compagne les rejoignais de temps en temps, elle était devenu professeur dans un collège d’Atlanta, elle avait laissé la musique de côté, préférant partager son savoir aux jeunes de demain.

Pendant le temps de sa tournée, Sully a dérapé à plusieurs reprises. Il avait de 33 à 36 ans lors de sa tournée, et il avait couché à plusieurs reprises avec sa chanteuse, dans le secret et la confidence. Ils n’étaient que deux sur scène, enchaînant les chansons et les instruments, bien évidemment accompagnés d’une équipe technique. Mais Sully et Alice étaient malins, et ils vivaient leur petite idylle bien caché de tous.

Après cette longue tournée et ce retour à Atlanta, il était temps de célébrer cette réussite, et c’est en Décembre 2012 que Sullivan décida de fêter son retour et la fin de sa tournée en famille. Son frère était là, ainsi que sa sœur et son mari, leur mère aussi, mais aussi Cathleen, avec qui il continuait de vivre un amour simple, n’ayant jamais rien dis à propos d’Alice, qui vivait dans une dépendance dans leur jardin. Permettant au duo récompensé de cet album de vivre de temps en temps des choses torrides, dans le dos de sa compagne depuis maintenant plus de 20 ans.

Lors de cette fête, tout parti en couilles. Les Maya avaient annoncés la fin du monde, et beaucoup en rigolaient. Mais la réalité était dure, et les quelques vingtaines de personnes qui étaient présentes lors de ce repas se sont retrouvés ensemble, dans la survie, et les zombies. Sully, Cathleen, Alice, son frère et son fils de 13 ans, sa sœur, le mari de sa sœur, leur fille de 3 ans, sa mère, et une dizaine d’amis proches ont connus le début de cette nouvelle vie ensemble. Et ils avaient décidés ensemble, de survivre, et de ne jamais s’abandonner.

La première année fut la plus dure. Petit à petit, le monde qu’ils avaient connus et son confort s’envolèrent, ne laissant que survie, et combat quotidien. Et dans cette histoire, Sullivan contribua à la mort de beaucoup de personnes de son groupe. Si bien qu’en 2017, Sully était seul, et toutes les personnes qui composaient son groupe au début étaient soit partis, soit mortes. Et aujourd’hui, dans sa solitude, il continue de marcher, encore et encore, devenu une toute autre personne, rongée par ce que l’humanité est devenue, attendant de savoir comment son histoire se terminera.

Petite indication:
 

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Sullivan K. O'Toole le Dim 9 Juil - 13:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

GRAPHISTE
avatar



Our home, our rules, respect them or
Bitches receive stitches
Trolls receive eighty-sixes

Stick around if you’re housebroken
Can’t hold your shit, hold your tongue, you got to go
Should you choose to react like an imbecile
You’ll in turn be treated so


× A propos du vaccin : :
OUI

× Âge du perso : :
38

× Localisation (+ avec qui) :
Partout et nul part.

× Avant, j'étais : :
Militaire.

× Messages : :
6099

× Points de vie : :
22

× Copyright : :
SWAN ( Signature + gifs + avatar )

× Avatar : :
Tom Hiddleston

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN

WANNA SEE MORE ?

http://swanlive.livejournal.com/

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Jeu 6 Juil - 11:47

COUCOU COPAING.
( oui sur le tel je suis limitée. T'auras ton effusion smilesque plus tard. :D)
BIENVENUE, tu vas voir on va bien s'amuser. mdl

_________________


Dernière édition par Noah Campbell-Heathcliff le Jeu 6 Juil - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MARGINAUX
avatar



Love that hurts Our love is difficult
Conreb

I love U guy's:
 

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
A la villa avec Conrad et sa petite famille ( Graham, Alixen, Emily & Desmy.)

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
5215

× Points de vie : :
122

× Copyright : :
Schizophrenic(avatar) & XynPapple(signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Jeu 6 Juil - 11:55

Bienvenue ! Hâte d'en savoir plus sur ta fiche !!

_________________
I CAN'T CONTROL
THIS LOVE
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21283

× Points de vie : :
264

× Copyright : :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Jeu 6 Juil - 14:48

Bienvenuuuuuuuuuue lele lele
Bon courage avec la fin de ta fiche et n'hésite surtout pas si tu as la moindre question (quoi que Swan risque de pouvoir te renseigner cuty) excite
Tu fais un très bon choix d'avatar + j'adore le pseudo woof

Have fun diego
Et j'ai validé le code du règlement en passant coeurrose

_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


I'M SUPPOSED TO CARE ?
It matters how it ends.
'Cause what if I never love again ?


Fredou knows best :
 

× A propos du vaccin : :
Je sais pas de quoi tu parles et j'm'en fou.

× Âge du perso : :
Vingt-neuf ans, un peu vieux le petit.

× Localisation (+ avec qui) :
À Bodie.

× Avant, j'étais : :
Mécanicien qui s'ennuie beaucoup des voitures.

× Messages : :
2183

× Points de vie : :
57

× Copyright : :
MYERS. (signature) & MORPHINE ♥ (avatar)

× Avatar : :
Paul Wesley.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Ven 7 Juil - 0:43

Bienvenue sur le foooow bril Il s'annonce bien intéressant ce potit. diego Courage avec le reste de ta fichette & comme l'a dit Ailou n'hésite pas si tu as des questions. yeux coeur2

_________________

_- -_
I HAVEN'T MADE IT EASY ON YOU
I ' M  S O R R Y  F O R  T H A T
You were by my side when I needed a friend
You made me laugh, you made me dance
Tou told me I would find love again
A N D I H A V E W I T H Y O U



Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


in the middle of the night, when the angels scream, i don't want to live a life that i believe. time to do or die.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever que de faire ce foutu vaccin !

× Âge du perso : :
31 ans, bientôt 32.

× Localisation (+ avec qui) :
en Californie, et plus précisément à Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
21283

× Points de vie : :
264

× Copyright : :
© shiya (avatar), © schizo' (code signa)

× Avatar : :
Kristen Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Dim 9 Juil - 16:11

Te voilà désormais un membre à part entière de Born !

Aileen L. Blackhood a l'immense plaisir de te valider !
Félicitations, tu rejoins le groupe des marginaux

Moi je trouve qu'on en apprend juste comme il faut sur Sully puppy Ton style d'écriture est très fluide et très agréable à lire coeurrose
J'ai hâte d'en découvrir encore plus sur ses périples (d'ailleurs ne pas tout décrire te permettra sans doute de combler les "vides" avec des membres du forum) puppy
Have fun !

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→ Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
en présence très réduite jusqu'au 9 août
Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
I don't want to play this game no more. I don't want to stay 'round here no more. Like rain on a Monday morning, like pain that just keeps on going on. Look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.

Revenir en haut Aller en bas

YOSEMITE
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, juste pas intéressé pour être un cobaye/pas confiance.

× Âge du perso : :
38 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Pilote à l'US Air Force

× Messages : :
201

× Points de vie : :
36

× Copyright : :
moi-même

× Avatar : :
Michael Fassbender

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Pathy

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Mar 11 Juil - 1:46

Bienvenue parmi nous lele

_________________
True focus lies somewhere
between rage and serenity.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


# W I L L H O O Dyou'll always be my princess

Funny you're the broken one
but I'm the only one who
needed saving.

♥ ♥ ♥ :
 

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
Je me promène sur les routes de la Californie avec Desmond, Rebekah et Anna.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
3698

× Points de vie : :
168

× Copyright : :
MYERS. (signature&avatar)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole Ven 21 Juil - 13:29

Un peu en retard mais bienvenuuuuuuue sur le fow cuty coeur2

_________________

- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
it hurts like hell each time I see
Y O U ' V E  R U N  A W A Y
I wish I never looked, I wish I never touched
I wish that I could stop loving you so much
c a u s e  it  h u r t s  as  m u c h
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole

Revenir en haut Aller en bas

L'homme qui ne savait pas sauver une vie - Sully O'Toole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-