down by the riverside (anissa)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

down by the riverside (anissa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMINISTRATOR
avatar


do you believe that you can win this fight tonight?

× A propos du vaccin : :
C'est fait ! A ses yeux, elle n'en est qu'améliorée. En réalité, les crises (de rage, de violence, de colère, ...) ainsi que les migraines et autres souffrances se font plus nombreuses. Elle a une envie permanente de viande crue, également.

× Âge du perso : :
Voyons ! Ça ne se demande pas à une lady. Mais un peu plus de la trentaine.

× Localisation (+ avec qui) :
Dans ton cul (Californie, seule ou mal accompagnée).

× Avant, j'étais : :
impliquée dans des trucs hypra louches + je dansais de temps à autre. Pour mon plaisir et celui des autres.

× Messages : :
238

× Points de vie : :
57

× Copyright : :
Morphine (avatar), Schizophrenic (code signa).

× Avatar : :
Sofia Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: down by the riverside (anissa) Dim 10 Sep - 15:46

Anissa J. Haddad
PRÉNOM(S) † Son premier prénom est Anissa qui, en arabe, signifie cordiale, courtoise. Le second est Jawida qui, lui, veut dire tendre. Autant vous dire que ses parents les ont choisis ... Mais que ça ne lui colle pas du tout à la peau. Leur signification j'entends. Elle est loin d'être cordiale, loin d'être courtoise, et loin d'être tendre. Peut-être qu'elle l'a été ... Mais alors il y a longtemps. Il y a très longtemps. NOM † Son nom de famille est Haddad et Anissa l'a, selon la tradition, hérité de son père, et de toute la famille de ce côté-là. Elle ne le changerait pour rien au monde, même s'il a ses bons, comme ses mauvais côtés. ÂGE † Anissa a, depuis "peu", dépassé la trentaine. Elle a, pour être plus précise, trente et un an. Ce n'est qu'un nombre, elle ne s'en formalise pas. Tant qu'elle ne choppe pas des cheveux blancs ou des rides trop prononcés, tout va bien pour elle. DATE DE NAISSANCE † C'est le 17 mai 1986 qu'Anissa est née. LIEU DE NAISSANCE † Et c'était à Paris en France (la précision est importante, voyez-vous). ANCIEN LIEU D'HABITATION † Avant tout ça, elle vivait à Boston ... La plupart du temps. Parce qu'il lui arrivait de voyager. Pour le boulot. Et non, elle n'était pas une femme d'affaires ... Voyez plutôt. ANCIEN MÉTIER † Avant tout ça, Anissa enchaînait les petits boulots de merde qui rapportaient que dalle mais qui lui permettait d'avoir un toit sur la tête les jours de pluie. Elle bossait aussi avec Dean dans des trucs pas nets (du trafique, de la revente, divers trucs qu'elle voyait de loin surtout, par peur de trop tremper ses pieds). Et son passe-temps favori et sa passion étant la danse, il lui arrivait de se déhancher sur diverses pistes de danse, pas toujours les plus respectables. STATUT FAMILIAL † Quelle importance ? Anissa n'a jamais été du genre à s'arrêter à ce genre d'infos ... Non pertinentes. ORIENTATION SEXUELLE † Bisexuelle parce qu'elle est curieuse. Mais elle a toujours eu une grande préférence pour les hommes - mais ce n'est pas ce qui l'a empêché ... D'essayer et de tester, une fois ou deux -. POSITION DU PERSONNAGE VIS-A-VIS DU VACCIN † Elle ne savait pas bien quoi en penser au départ. Et puis, elle s'est lancée parce que Dean l'a fait aussi. Le résultat est qu'elle a une furieuse envie quasi permanente de viande crue, des maux de tête et vertiges fréquentes. Mais cela ne l'empêche pas d'être toujours aussi énergique. Au contraire, elle a parfois l'impression d'avoir une meilleure endurance depuis. Peut-être que c'est son imagination qui lui joue des tours. En tout cas, elle ne regrette pas de l'avoir fait ... Pas si ça l'empêche de devenir une de ces foutues créatures bouffeuses d'humains. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Sofia Boutella. GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † Les sauvages. Depuis qu'elle a fait le vaccin, elle n'est plus la même. Elle était déjà timbrée mais alors là ... CRÉDIT AVATAR † Tyrells.



Vous savez, au point où j'en suis, j'assume complètement mon évident dédoublement de personnalité. Alors j'vous dis juste HELLO, moi c'est Emilie, 22 ans. Je joue aussi Aileen, Naël, Leandro, Auregan, Alliyah, Iwan, Dwight et Thobias. Une de plus au compteur ! Ça ne fait pas une grande différence, vous croyez pas ? diego

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Avant l'épidémie, Anissa n'était pas une enfant de chœur. Elle vivait aux dépens des autres, n'hésitait pas à manipuler ceux qui l'entouraient et à user de bas stratagèmes pour parvenir à ses fins. On ne peut pas non plus dire d'elle qu'elle vivait dans l'opulence, mais elle parvenait sans trop de problème à vivre. Pour cela, elle enchaînait les petits jobs, dansait quand elle avait besoin d'un peu d'argent en extra et elle magouillait comme pas permis avec son bras droit bien connu, Dean. Elle n'avait pas le moindre scrupule quand il s'agissait d'utiliser autrui, et était une manipulatrice hors pair. Ne vous fiez pas à son visage et à son sourire d'ange, c'est un véritable démon qui se cache là-dessous ! Parce que, oui, c'est toujours le cas. Et, incontestablement, elle est même devenue pire qu'avant. S'il lui arrive de jouer les précieuses en refusant de se salir les mains, elle peut aussi faire preuve d'une rare violence et d'un sadisme quasi sans limites. Ce n'est pas tous les jours que vous la verrez perdre son sang froid - puisqu'elle est dotée d'une grande patience et d'un sens aiguë de la réflexion - mais quand ça arrive ... Mieux vaut partir vite et loin. Parce que sa patience, justement, peut s'avérer très dangereuse pour ceux qui essayent de lui faire de mal. Elle est, en effet, prête à parcourir des kilomètres et des kilomètres dans l'ombre et la souffrance afin de vous faire payer le moindre petit regard de travers. Et autant vous dire que c'est pire depuis qu'elle a été vaccinée : les animaux, elle les bouffe désormais crus. Et quelques crises diverses la rendent plus instable encore, impossible à cerner et difficilement contrôlable.  En somme, Anissa peut être votre amie un instant - et cela vaut mieux pour vous -, et votre pire ennemie celui d'après. Et oui, même sans que vous n'ayez fait quoi que ce soit. Méfiance, avec elle. Elle n'hésite pas à vous attaquer par derrière si elle sent qu'elle n'aura pas la force de vous contrecarrer de face.
Ne pas lui faire confiance du tout et vous tenir loin d'elle, c'est sans doute votre meilleure option. Parce qu'elle semble n'avoir peur de rien. C'est l'impression qu'elle donne, ça ne veut pas pour autant dire que c'est le cas.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
A vrai dire, elle ne ressent plus grand chose, Anissa. Elle sait qu'elle peut toujours être mordue, malgré le vaccin, donc elle évite de trop jouer la maligne avec eux, mais elle ne s'en méfie pas plus que ça. Après tout, ils sont cons comme tout, incapables de réfléchir et d'user de stratagèmes divers pour s'en prendre à elle. Elle se sait nettement plus intelligente qu'eux, et elle n'hésite pas à en abuser. D'ailleurs, pendant un temps, elle a presque vécu avec eux, couverte de chair et de sang, silencieuse et déterminée. Ce ne sont pas ses alliés naturellement, mais, comme beaucoup d'autres choses et personnes autour d'elle, elle sait les utiliser pour qu'ils le soient. Et non, elle n'est pas dégoûtée. Encore moins depuis le vaccin : c'est devenu son lot quotidien. Alors, certes, elle se la joue parfois précieuse et semble plus que répugnée par leur odeur et leur aspect, mais c'est rare. Et elle n'hésite pas à les tuer quand le danger se fait trop présent même si, en général, elle évite d'en arriver là. Parce que leur utilité, elle la connaît bien. Autant en avoir le plus possible de son côté que de les tuer par peur d'eux. La peur doit être surpassée, c'est ainsi qu'on obtient les meilleurs résultats.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
Pour Anissa, c'est évident qu'on a tous déjà perdu des proches. Avant l'épidémie, elle n'avait déjà plus grand monde : ses parents étaient morts, sa mère bien avant son père, et elle n'avait pas de vie de famille réellement stable. Tout ceux qu'elle avait encore, c'était quelques amis, quelques connaissances, mais aussi Dean et ses frères et sœurs. Une sœur, trois frères. Elle a vu mourir deux d'entre eux ... Quant aux deux autres, elle ne sait pas s'ils sont morts ou vivants. Elle n'y pense pas, elle se contente d'avancer, de prétendre qu'elle est désormais seule ... Ou presque. Parce que Dean, lui, est toujours bel et bien là. Pas toujours à ses côtés, mais vivant. Elle le sait. Parce que s'il était morte, l, elle n'aurait sans doute plus de réelle raison de vivre. Étrange, parce qu'il n'a pas toujours fait partie de sa vie, et qu'il n'est pas un membre à part entière de sa famille. Il est, en réalité, beaucoup plus que ça.
Il y a bien longtemps qu'Anissa ne pleure plus. La dernière fois que cela lui est arrivé, c'était à l'enterrement de son père. Après cela, elle a fait en sorte que cela ne se reproduire plus.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
Evidemment qu'elle a évolué. Elle s'est améliorée. Elle est devenue plus dure, plus intransigeante. Vivre dans un monde comme celui-là, cela demande un certain nombre de compétences et de barrières. Elle les avait déjà, mais elle les a endurcies, rendues plus sûres encore. Désormais, elle est une Anissa 2.0. Une Anissa prête à tout pour survivre, une Anissa sans limite et sans scrupule. Elle trouve même, parfois, du plaisir dans ce monde complètement what the fuck. Après tout, c'est comme ça qu'il faut faire : évoluer en même temps que le monde, s'assurer de ne pas être perdue en cours de route. Ce n'est pas en restant égale à elle-même qu'elle aurait pu parvenir à un quelconque résultat. Et, heureusement, dans ses -rares- moments de faiblesse, elle peut compter sur Dean.


_________________
Making love with the devil hurts, times are changing.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


do you believe that you can win this fight tonight?

× A propos du vaccin : :
C'est fait ! A ses yeux, elle n'en est qu'améliorée. En réalité, les crises (de rage, de violence, de colère, ...) ainsi que les migraines et autres souffrances se font plus nombreuses. Elle a une envie permanente de viande crue, également.

× Âge du perso : :
Voyons ! Ça ne se demande pas à une lady. Mais un peu plus de la trentaine.

× Localisation (+ avec qui) :
Dans ton cul (Californie, seule ou mal accompagnée).

× Avant, j'étais : :
impliquée dans des trucs hypra louches + je dansais de temps à autre. Pour mon plaisir et celui des autres.

× Messages : :
238

× Points de vie : :
57

× Copyright : :
Morphine (avatar), Schizophrenic (code signa).

× Avatar : :
Sofia Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 10 Sep - 15:46


down by the riverside

" Should've stayed, were there signs, I ignored? ... "

La famille est, dans la croyance populaire, supposée être l'endroit où se trouvent les personnes auxquelles on tient le plus. Les personnes pour lesquelles on ferait tout, quitte à se mettre soi-même en danger. Pour Anissa, c'est assez vrai. Toute jeune, elle était admiratrice de son père, et respectueuse de sa mère. C'était avec cette dernière, que les choses étaient plus compliquées. Froide et distante, elle ne donnait guère envie de se précipiter sur elle pour lui annoncer la nouvelle, lorsqu'une bonne note arrivait, lorsqu'une situation s'arrangeait. C'était avec son père que Anissa passait le plus clair de son temps. Des parents originaires d'Algérie, y ayant passé le plus clair de leur vie. Sa mère était enceinte, lorsqu'ils ont décidé d'emménager à Paris, et c'est donc là qu'elle est née. Le droit du sol, voilà ce qui importait à leurs yeux comme ne cessait de le répéter à Anissa ses camarades de classe. A l'école, elle était harcelée, emmerdée bien souvent. Mais déjà toute jeune, elle avait de la gniac, une volonté de fer de se faire respecter et de mettre en avant ses nombreuses valeurs. Parce qu'elle n'a jamais été une mauvaise personne, Anissa. Elle était même du genre à se lancer tête baissée dans les bagarres lorsqu'on la cherchait, ou lorsqu'on se comportait mal vis-à-vis d'autrui devant elle. La jeune femme pouvait aussi compter sur ses trois frères aînés pour la défendre, bien que l'un d'entre eux retourna vivre en Algérie alors qu'elle était assez jeune.
Bref, Anissa avait une vie assez simple. Une vie de famille plutôt stable, d'assez bonnes notes à l'école - bien qu'elle était nettement plus douée en mathématiques et en sciences qu'en français et en anglais -. Elle avait huit ans lorsque sa petite sœur vint au monde, venant compléter une fratrie déjà relativement bien faite et soudée. Son frère aîné, dix-huit ans, était déjà retourné "au pays" comme il le disait si souvent, et Anissa entreprit, elle, de devenir sa protectrice attitrée. C'est elle plus que qui que ce soit d'autre qui l'éleva, cette petite. Faut dire qu'elle ne pouvait pas compter sur sa mère mentalement absente et son père physiquement peu présent. L'une se morfondait sur un pays et des coutumes qu'on lui avait arrachés, l'autre travaillait comme un forcené pour faire vivre tout ce petit monde.

Sa mère se décida un jour à bosser mais cela ne dura pas. Elle était fermée, perdue dans une bulle qu'elle était la seule à pouvoir percer, que même ses enfants ne pouvaient pas traverser. Ce n'est que bien plus tard, que Anissa apprit qu'elle était atteinte de bipolarité. D'où le chaud et le froid, ses périodes d'excitation intense où personne ne pouvait la suivre, et ses périodes de dépression profonde ... Où personne ne pouvait l'atteindre non plus. Elle restait à la maison la plupart du temps, donc, shootée et à peine capable de regarder ses enfants dans les yeux. C'est en partie pourquoi Anissa devint peu à peu la chef de famille, remplaçant ceux qui étaient en incapacité de l'être. Ses deux frères aînés étaient rarement à la maison, plus souvent dehors à traîner et à faire dieu seul sait quoi. Dans le quartier où ils étaient, l'un d'eux se laissa entraîner dans des histoires de drogues qui, bien qu'il ne le savait pas encore à ce moment-là, le dépassaient. Et pas qu'un peu.

A quatorze ans, Anissa essayait encore de jongler entre la gestion de la maison et ses cours. C'était compliqué et ses notes avaient peu à peu chuté au fil des années, mais elle tenait encore le cap. Dans le quartier où ils vivaient, Anissa devait se battre chaque jour pour sa dignité. En tant que femme elle était souvent vue comme un morceau de viande - et pas seulement à cet endroit-là d'ailleurs, que les choses soient bien claires -. Et il lui était de plus en plus difficile de cacher ses formes derrière des survêtements affreux et des tenues toutes plus larges les unes que les autres.
Coup de chance ou malheur hasardeux, son père obtint une promotion sur son lieu de travail -une firme spécialisée dans la vente de chaussures à l'échelle mondiale-. Direction Boston où, Anissa l'espérait encore à ce moment-là, la vie serait plus belle et plus simple. Elle ne croyait pas être autant dans le faux.

" ... Can I help you, not to hurt, anymore? ... "

La vie à Boston fut agréable ... Les premières semaines, voire le premier mois. Et puis, sa mère ne s'adoptant pas à ce (nouveau) changement prit trop de cachets. Le temps que Anissa se pointe dans sa chambre, surprise par son silence qui durait vraiment, et la trouve inconsciente sur son lit ... Qu'elle appelle les secours, réussisse à se faire comprendre dans un anglais hasardeux et que quelqu'un arrive pour leur venir en aide, il était trop tard. Sa mère était morte. Overdose. Le drame fut un choc pour chacun des membres de la famille. Mais ni l'aîné de la fratrie, ni même le second - l'un en Algérie, l'autre encore en France dans ses affaires louches - ne purent venir à l'enterrement. Celui-ci se fut en très petit comité. Et ce qui en ressortit ne pouvait être bon ...

Chacun des membres restants de la famille se remit comme il put. Anissa en fumant, en se battant et en buvant beaucoup plus que ne l'aurait voulu la famille Haddad restée au pays ; son père en se plongeant à corps perdu dans le travail, mais sans faire réellement son deuil et en plongeant dans une dépression certaine ; son frère vivant avec eux en disparaissant de plus en plus souvent de la maison familiale ; et sa petite sœur en devenant silencieuse et taciturne comme à son habitude. Un an plus tard, le constat était le suivant : le boulot de leur père ne suffisait plus à payer les crédits, le loyer, et toutes les autres dépenses qui allaient à côté. Anissa n'eut d'autre choix que d'arrêter d'aller à l'école et de travailler, pour le bien de sa petite sœur. Elle enchaîna les petits boulots, travailla d'arrache-pied à l'image de son père. Ce qui n'empêcha pas ce dernier de perdre son emploi, l'entreprise ayant fait faillite.
La dépression le rongea de plus en plus, et la maladie physique -un cancer- finit par arriver, elle aussi, entraînant des dépenses plus grandes encore et un désespoir certain chez chacun.

A cette époque-là, Anissa fit le pire, ce qu'elle s'était promis de ne jamais faire. Elle enchaîna les boulots dégradants et ne lui rapportant que fort peu d'argent. C'est dans l'escorting qu'elle se fit les meilleures payes - logique, puisqu'elle était encore mineure à cette époque-là et que c'était tout du black -. Elle dansa dans des clubs de strip-tease, se prostitua à petite échelle, fit la mule de temps à autre, bref rien de tout ça ne fut rapporté à sa famille. Ni sa petite soeur, ni son grand frère et encore moins son père. Celui-ci était de plus en plus mal en point de toute façon, à tel point qu'il finit par être hospitalisé. Il fit une embolie, et décéda une nuit du mois de janvier 1998.

Anissa réussit, non sans mal, à reprendre les rennes. Elle parvint à payer les factures, à permettre à sa petite sœur de continuer à aller à l'école ... Mais à quel prix ? Elle ne la voyait pratiquement plus, déjà à cette époque, et faisait toujours des petits boulots dégradants, à l'image de son frère resté en France qu'elle ne revit jamais. Elle qui l'avait tant critiquée à l'époque se retrouva à tremper dans les mêmes histoires louches - si ce n'est pire encore - et ne fit jamais rien pour en sortir. Au contraire, elle finit par y trouver une forme de complaisance, presque par apprécier. Parce que tout cela rapportait nettement plus d'argent que son boulot plus "respectable" de femme de ménage. Qu'elle abandonna bien vite au profit de toutes les autres arnaques auxquelles elle participait, d'ailleurs.
Et sa rencontre avec Dean fut un véritable tournant pour elle. Si elle continuait, en parallèle, à pratiquer diverses petites arnaques, divers petits jobs là pour couvrir le reste, elle n'avait plus à se dégrader comme elle avait pu le faire dans le passé. D'ailleurs, elle devint peu à peu une femme sûre d'elle, respectable en apparence et très extravertie. Une femme qui prenait soin d'elle et qui n'avait plus rien à voir avec la Anissa des quartiers qu'elle avait dû être, en France, près de Paris. Son frère se détourna peu à peu d'elle, puis sa petite sœur aussi, qui alla plutôt vivre auprès du troisième membre de la fratrie toujours présent à Boston. Cela tombait plutôt bien ... Anissa avait besoin de cette marche de manœuvre pour faire tout ce que bon lui semblait, quand bon lui semblait.
Les portes de la liberté, qu'elle n'avait jamais connues jusque-là, s'ouvraient devant elle ... Et elle en profita jusqu'au bout et même au-delà !

" ... We saw brilliance, when the world, was asleep. "

La vie était devenue pour le moins intéressante, pour Anissa. La vingtaine à peine dépassée, elle gagnait déjà pas mal d'argent - tout en la dépensant très modérément de peur d'attirer l'attention sur elle -, et vivait dans un confort tout relatif. Elle avait aussi la possibilité régulière et fréquente de faire des allers-retours en France, mais aussi en Algérie quand l'envie lui prenait. Cela lui permettait de rendre visite à ses deux frères, de s'assurer que tout allait bien du côté de la famille paternelle, et aussi de la famille maternelle. Mais elle ne s'attardait jamais ... Et ce, pour une seule et bonne raison : la distance. A l'image de sa mère à l'époque, elle avait développé une armure brute tout autour d'elle pour se protéger de la dureté de la vie. Une armure, une barrière que rien ni personne ne pouvait réellement franchir. Pas même Dean, rencontré des années plus tôt et qui était devenu au fil des années son acolyte.
Elle était proche de lui, certes - très proche de lui d'ailleurs, sur bien des plans -, mais pas au point de laisser gagner par les sentiments, par tout ce qu'un être humain est censé ressentir. Elle ne le voulait pas.

Et, d'ailleurs, elle s'assurait toujours d'avoir un bon degré d'indépendance, et une certaine avance sur autrui. Ce n'était pas toujours possible, et encore moins avec quelqu'un comme Dean, mais elle y arrivait avec plus ou moins d'efficacité. Son frère et sa sœur vivaient toujours à Boston, mais elle ne les voyait pas plus souvent que les deux autres à l'autre bout du monde. Ce qui peut être assez surprenant, d'ailleurs. D'autant qu'elle leur envoyait régulièrement de l'argent sans jamais y aller de son propre chef, sans jamais se présenter, elle, face à eux. Et sans jamais non plus chercher à les appeler, à avoir de leurs nouvelles.

C'est pourtant bel et bien chez eux qu'elle se rendit dès les premiers signes de l'apocalypse par chez elle. Elle revenait d'un voyage 'd'affaires' à Paris et elle se pointa dans l'appartement qu'ils se partageaient toujours aux premières lueurs de l'aube. Ils étaient encore en vie ... Mais son frère avait été mordu. Et c'est 'grâce' à cela que Anissa découvrit comment le virus se répandait. Ou, en tout cas, comment ils devenaient tous si facilement des rôdeurs, des zombies, appelez-les donc comme bon vous semblera. Sa sœur, qui s'occupait de très près de leur frère le découvrit à ses dépens. Elle était occupée à essayer de faire chuter sa fièvre - pendant que Anissa prenait de la distance comme toujours, restait dans son coin et ne parlait pratiquement pas - lorsqu'il poussa son dernier souffle. Lorsqu'il, peu après, se réveilla. Il réussit à la mordre et Anissa n'eut d'autre choix que de l'achever avec la première chose qui tomba à portée de sa main : une lampe torche. Elle lui fracassa le crâne autant de fois que nécessaire pour qu'il ne bouge plus.
Perchée sur ses talons, elle essaya de venir en aide à sa petite sœur mais il était déjà trop tard : une morsure purulente ornait son cou. Avant qu'elle n'ait eu le temps de se transformer, Anissa l'avait achevée.

Elle ne montra pas le moindre signe de faiblesse pendant tout le processus, hautaine et fière comme elle l'avait toujours -ou presque- été.

La suite se fit tout naturellement. Anissa parvint à (re)mettre la main sur Dean et elle ne le lâcha que de temps à autre, sur des périodes assez brèves. Tous les deux, il forme désormais un duo aussi instable que redoutable. Ils se séparent régulièrement, parce que leurs disputes sont nombreuses et explosives mais ils finissent toujours par se retrouver ... Pour le meilleur, comme pour le pire.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.


_________________
Making love with the devil hurts, times are changing.


Dernière édition par Anissa J. Haddad le Sam 21 Oct - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Born to be a walker
avatar



× A propos du vaccin : :
OUI.

× Âge du perso : :
36

× Localisation (+ avec qui) :
A définir.

× Avant, j'étais : :
A définir.

× Messages : :
27

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
SWAN

× Avatar : :
Chris Evans.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
SWAN.( Avatar+code signa+gifs)

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 10 Sep - 15:50

lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin COUCOU MORUE lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin lapin

_________________
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


And in that moment, i swear we were infinite
Conreb

× A propos du vaccin : :
Avec ou sans, on va tous y rester de toute manière...

× Âge du perso : :
33 ans mais elle préfére se dire qu'elle n'a jamais passer la trentaine

× Localisation (+ avec qui) :
En vadrouille avec Conrad

× Avant, j'étais : :
Officiellement Détective privée, officieusement mercenaire & arnaqueuse. Aujourd'hui survivante peu recommandable.

× Messages : :
5999

× Points de vie : :
66

× Copyright : :
Lux Aeterna(avatar) & EXORDUIM. (signature)

× Avatar : :
Lauren Cohan le canon !

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 10 Sep - 16:30

Encore toi ?! Mais tu ne tarrete donc jamais ?!

Jai hate de voir ce que va donner le duo

_________________
★She is angry with the whole world. And you will make him pay  ★
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


do you believe that you can win this fight tonight?

× A propos du vaccin : :
C'est fait ! A ses yeux, elle n'en est qu'améliorée. En réalité, les crises (de rage, de violence, de colère, ...) ainsi que les migraines et autres souffrances se font plus nombreuses. Elle a une envie permanente de viande crue, également.

× Âge du perso : :
Voyons ! Ça ne se demande pas à une lady. Mais un peu plus de la trentaine.

× Localisation (+ avec qui) :
Dans ton cul (Californie, seule ou mal accompagnée).

× Avant, j'étais : :
impliquée dans des trucs hypra louches + je dansais de temps à autre. Pour mon plaisir et celui des autres.

× Messages : :
238

× Points de vie : :
57

× Copyright : :
Morphine (avatar), Schizophrenic (code signa).

× Avatar : :
Sofia Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 10 Sep - 17:19

@Dean A. White j'aime bien le "coucou morue" qui traîne au milieu de tous ces lapins indécents diego
COUCOU POULET.

@Rebekah B. Fitzgerald Non ... Jamais ... Pas même quand j'suis débordée par les RPs et tout t'as vu yerk MERCII

_________________
Making love with the devil hurts, times are changing.
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE EN OR
avatar



× A propos du vaccin : :
Non. Il n'y croit pas.

× Âge du perso : :
35 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Près de Bodie, en randonnée...

× Avant, j'étais : :
Mécanicien (officiellement). Contrebandier de voitures (officieusement).

× Messages : :
1646

× Points de vie : :
47

× Copyright : :
Avatar : Moony | Signature : Ziggy Stardust

× Avatar : :
Oscar Isaac

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Sandy

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 10 Sep - 19:19

Va falloir que tu te calmes yerk yerk . Re-bienvenue quand même avec cette nouvelle tête diego . J'espère qu'on pourra se trouver des liens !

_________________
 
One day, you will perish. You will lie with the rest of your kind in the dirt. Your dreams forgotten, your horrors effaced, your muscles will turn to sand, and upon that sand a new god will walk, one that will never die, because this world doesn't belong to you or the people who came before.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


# W I L L H O O D
but it doesn't matter
because nobody listens

♥ ♥ ♥ :
 

× A propos du vaccin : :
Un vaccin... T'es drôle ! C'est que des conneries.

× Âge du perso : :
Trente-quatre ans, et toujours aussi sexey.

× Localisation (+ avec qui) :
J'ai n'ai plus que Rebekah. Ensemble, on vagabonde en Californie.

× Avant, j'étais : :
Sportif professionnel ; quarterback des San Francisco 49ers, équipe de la NFL (national football league).

× Messages : :
3951

× Points de vie : :
58

× Copyright : :
MYERS. (signature), SWAN (avatar), Skairipa (crackship profil)

× Avatar : :
Jensen Ackles.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 10 Sep - 20:49

MDRRR je sais même pas quoi dire diego ABUSEY. wala le bon mot => Rebienvenuuuuuue à la maison cuty Hâte d'en apprendre plush sur ce nouveau perso coeurrose (huhuhu qu'elle est belle)

_________________

- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -
BURN IT ALL & START OVER
You got your peace now, but what about me?
I'd like to say I'm okay but I'm not
I can't be sober, I cannot sleep
Thought we had the time
Had our lives..
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar





× A propos du vaccin : :
Non, juste pas intéressé pour être un cobaye/pas confiance.

× Âge du perso : :
38 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Yosemite

× Avant, j'étais : :
Pilote à l'US Air Force

× Messages : :
301

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
moi-même

× Avatar : :
Michael Fassbender

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Pathy

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Lun 11 Sep - 0:26

Rebienvenue mdl

_________________
True focus lies somewhere
between rage and serenity.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


do you believe that you can win this fight tonight?

× A propos du vaccin : :
C'est fait ! A ses yeux, elle n'en est qu'améliorée. En réalité, les crises (de rage, de violence, de colère, ...) ainsi que les migraines et autres souffrances se font plus nombreuses. Elle a une envie permanente de viande crue, également.

× Âge du perso : :
Voyons ! Ça ne se demande pas à une lady. Mais un peu plus de la trentaine.

× Localisation (+ avec qui) :
Dans ton cul (Californie, seule ou mal accompagnée).

× Avant, j'étais : :
impliquée dans des trucs hypra louches + je dansais de temps à autre. Pour mon plaisir et celui des autres.

× Messages : :
238

× Points de vie : :
57

× Copyright : :
Morphine (avatar), Schizophrenic (code signa).

× Avatar : :
Sofia Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Lun 11 Sep - 12:30

@Charlie Swick mais ... pourquoi ? C'est pas drôle de se calmer yerk yerk
En tout cas, merci !! Et avec plaisir pour le lien, va falloir qu'on s'en trouve plein en vrai, parce qu'on craint là boude

@Conrad Williamson mais qu'est-ce que c'est, abuser, dans le fond ? diego Merci p'tit poulet lele Et bien sûr qu'elle est belle, j'joue que des beaux-gosses moi ! ange

@Heinrich Werner merci mdl

_________________
Making love with the devil hurts, times are changing.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar




Brille dans le ciel
Au-delà de la matrice
Sentez-vous comme ça
Pour atteindre la divinité
Viser au ciel, ouvrez votre esprit
Ensuite, vous serez équilibré et gratuit
Soyez le maître sur votre propre énergie

× A propos du vaccin : :
Fraîchement vacciné - Effet secondaire : Changement de la couleur des yeux

× Âge du perso : :
36 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angels camp

× Avant, j'étais : :
Agent du FBI

× Messages : :
1020

× Points de vie : :
18

× Copyright : :
By me

× Avatar : :
Milla Jovovich

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Eowin

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Mer 20 Sep - 18:35

Re bienvenue sur le forum et excellent choix d'avatar!

_________________
TRUST MY RAGE
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


do you believe that you can win this fight tonight?

× A propos du vaccin : :
C'est fait ! A ses yeux, elle n'en est qu'améliorée. En réalité, les crises (de rage, de violence, de colère, ...) ainsi que les migraines et autres souffrances se font plus nombreuses. Elle a une envie permanente de viande crue, également.

× Âge du perso : :
Voyons ! Ça ne se demande pas à une lady. Mais un peu plus de la trentaine.

× Localisation (+ avec qui) :
Dans ton cul (Californie, seule ou mal accompagnée).

× Avant, j'étais : :
impliquée dans des trucs hypra louches + je dansais de temps à autre. Pour mon plaisir et celui des autres.

× Messages : :
238

× Points de vie : :
57

× Copyright : :
Morphine (avatar), Schizophrenic (code signa).

× Avatar : :
Sofia Boutella.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic pardi !

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 22 Oct - 15:55

Merci Alicia bril


Eeet je m'auto-valide diego

_________________
Making love with the devil hurts, times are changing.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


KEEP YOUR HEART STRONG

we'll take the world to its feet
& m o v e m o u n t a i n s
- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -

× A propos du vaccin : :
Je suivrais Ophelia, peu importe sa décision.

× Âge du perso : :
20 ans & toutes mes dents !

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, à Yosemite avec Ophelia.

× Avant, j'étais : :
Reine, bitches.

× Messages : :
1485

× Points de vie : :
0

× Copyright : :
MYERS. (signature) & SWAN (avatar)

× Avatar : :
Nicola Peltz.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa) Dim 22 Oct - 23:31

Ouiii enfin bril lele

_________________

YOU S H O W E D ME THAT I
WAS WORTH IT, VALUABLE
_ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _
She was t o o q u i e t, or she was t o o l o u d
She was too sensitive, or too cold-hearted
She HATED with every fiber of her being
or she L O V E D  with all her heart
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: down by the riverside (anissa)

Revenir en haut Aller en bas

down by the riverside (anissa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-