Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome.
Le 10/11/2017 : le forum a CINQ ans & sa saison 6 est mise en place. Nouveautés à découvrir ici (le tout accompagné d'un recensement au passage obligatoire).
ON VOUS AIME TEEEELLEMENT !! coeurrose lele Si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ? (Ouais on vous achète et alors ? /PAAN/)

Partagez| .

Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, Enzo ne se l'est pas fait injecter. Il ne pense pas que le monde puisse être sauvé. Ni la terre, ni l'humanité.

× Âge du perso : :
15ans et demi.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, près de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
Ecolier.

× Messages : :
21

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
@Robz

× Avatar : :
Chandler Riggs.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 17:45

Enzo Harrison
PRÉNOM(S) † Enzo, j'aurais probablement dû le changer pour emprunter un surnom plus anonyme. Mais il est la seule chose qui me rattache à la vie d'avant.NOM † Harrison, hérité de mes parents, tout comme le reste de ma famille. ÂGE † 15 années passées sur terre, dans deux mondes différents. DATE DE NAISSANCE † 22 Août 2002. LIEU DE NAISSANCE † Oxnard. ANCIEN LIEU D'HABITATION † Redmond. ANCIEN MÉTIER † Ecolier, je n'ai rien connu de la vie, que la cours de récréation et les salles de cours. STATUT FAMILIAL † Célibataire, orphelin, et un seul frère sur trois en vie. ORIENTATION SEXUELLE † Pansexuel. POSITION DU PERSONNAGE VIS-A-VIS DU VACCIN † J'ai eu un coupon entre les mains, je l'ai déchiré. Je ne crois pas en la science, vue ce qu'elle a créé. Je pense que rien ne peut sauver l'humanité. J'en ai peur, même si je ne le dis pas. CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR † Chandler Riggs GROUPE QUE TU SOUHAITES REJOINDRE † I see opportunities. CRÉDIT AVATAR † @Robz



On m'appel @Robz (oui, le @ compte  XD) Je suis arrivée ici grâce à une autre rpgiste, qui m'a mise en contact avec Niko. Elle m'a vendu un bon petit personnage qui me fait déjà vibrer. J'aime tellement le contexte, et les nombreuses annexes bien détaillées ! Le Design est superbe (juste en passant  youhou) J'ai 23ans, je suis née le 22 Août (on n'oublie pas!) et j'habite en France. Je suis sur deux autres forums, et je travailles... ce qui ne m'empêche pas d'être présente ! Même un peu trop, (parce qu'à part ça, j'ai pas de vie tu sais.) alors je réponds assez rapidement... généralement on peut avoir 3, à 4 réponses par mois, par rps...  coeurrose Je suis là dans la semaine, pour papoter entre créateurs... rares sont les réponses que vous aurez la semaine, mais je dépote le week-end ! Un minimum de 500 mots par réponses, sachant que je peux largement dépasser les 1000 mots quand l'action ou le rp en question le demande (en fonction de ce qu'il y a à dire quoi). Je pense avoir fait le tour... Ah non, j'oubliez. Si jamais j'me fait mordre au ventre (CEUX QUI CONNAISSENT savent de quoi je parle. Poorboy...) il vous suffira de code validé par Fredou.  batte  

Décris ton caractère d'avant l'épidémie puis de maintenant.
Je n'ai pas spécialement de souvenir concret, de ma vie avant l'invasion. Je me souviens de ce que mes frères pensaient de moi, et c'est comme ça que je penses avoir réellement été. J'étais censé être le préféré de ma mère, alors j'en jouais pas mal. J'avais beau être gentil, c'est toujours moi qui m'en prenait plein la tronche. Le petit sac, le petit dernier, le petit a maltraiter parce que c'est drôle de le faire chier. Mes frères m'en ont fait voir de toutes les couleurs, mais on s'aimait. J'étais admiratif de tout ce qu'ils faisaient, et je voulais les imiter. J'aurais tout fait pour leur ressembler, à l'époque. J'étais bon à l'école, parce que ça faisait plaisir à ma mère. J'ai fais une demi-saison, dans l'équipe junior de Football. J'étais un gamin normal, en fait. Je pensais plus à m'amuser qu'à écouter les règles. Mais l'arrivée des rôdeurs a tout changé. J'ai connu la terreur, à ne pas pouvoir bouger. J'ai connu la faim, et la soif. J'ai connu la mort, j'ai connu la souffrance. J'ai eu l'expérience d'une vie entière, en quelques mois. Je ne suis plus le même, parce qu'aujourd'hui, je n'ai plus peur. Je n'ai pas peur d'agir, je n'ai pas peur de me défendre et de faire ce qu'il faut pour me nourrir. Si mes frères m'ont apprit une chose, c'est à me débrouiller. J'ai toujours ce besoin de fratrie, même si mes compagnons de voyages ont diminués avec les années. Je refuse de faire parti d'une groupe, car je n'aime pas l'autorité des plus âgés. Je n'aime pas être pris pour un gamin. J'agis comme si j'avais le double de mon âge, parce que j'ai vieillis bien plus vite que je l'aurais fais si l'apocalypse n'avait pas eu lieu.
Que ressens-tu quand tu vois un zombie ? Est-ce que tu les tues ? Si oui, que ressens-tu ?
Je suis plus à l'aise face à un zombi, qu'à un être humain. Malgré leur aspect repoussant, et leur violence morbide, ils ne m'ont pas fait plus de mal que l'Homme. Je les repousses lorsque c'est nécessaire, mais je ne pars pas à la chasse aux zombis. Les tuer nécessite la survie, je ne gâche pas une balle pour eux. Ils ressemblent plus à des animaux sauvages, qu'à d'anciens êtres humains, à mes yeux. J'ai grandi avec, et appris à vivre en fonction d'eux.

As-tu perdu beaucoup de proches et les pleures-tu encore ?
J'ai perdu ma mère, au début de la fin du monde. J'ai perdu un de mes frères. Il m'arrive de penser à eux, mais tout ça me semble tellement loin que j'ai l'impression de ne plus rien ressentir. Plus tard, j'ai aussi perdu mon père, mais seulement de vu. Je ne sais pas s'il est mort, ou vivant. Mais je place mes espoirs dans la première solution. Ma haine envers lui n'a fait que grandir avec le temps, il est responsable de tout ce qui m'est arrivé après son départ. Je serais capable de le tuer, pour qu'il ne me fasse plus de mal. Il n'y a que mes deux frères, Luke et Niko, qui hantent encore mes pensées lorsque je regarde les étoiles, dans le ciel noir. J'espère qu'ils sont toujours en vie, et qu'ils ont trouvé moyen d'avoir meilleure vie que la mienne. Je n'espère pas un jour les retrouver, car ils sont les seuls à pouvoir réanimer le souffle de ma vie.
Penses-tu avoir évolué depuis le début de l'invasion ?
J'avais neuf ans, lorsque l'invasion Z a commencé. Je ne dirais pas que j'ai évolué, mais simplement que j'ai grandis. C'est comme si j'avais toujours vécu cette vie, je ne me souviens même pas ce que c'est de tenir un téléphone entre mes doigts. J'ai appris à me méfier de l'Homme, encore plus que des zombis. J'ai appris à me fondre dans la masse, j'ai appris à voler sans que personne ne me voit faire. J'ai appris à chasser, à tirer. J'ai appris à me débrouiller seul, et à me méfier des autres. J'ai appris à prendre soin des plus jeunes, comme mes frères ont pu le faire avec moi. J'ai appris à me défendre. J'ai tout appris de ce monde, sans me poser de question sur ce que j'allais devenir. Tout ce qui comptait, était d'être sur mes pieds le lendemain matin. Je préfère la survie, à la vie paisible caché derrière des murs. Parce que je me sens plus à l'aise à dehors, entouré des bêtes, que de la mauvaises herbes humaines.



Dernière édition par Enzo Harrison le Lun 15 Jan - 0:41, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, Enzo ne se l'est pas fait injecter. Il ne pense pas que le monde puisse être sauvé. Ni la terre, ni l'humanité.

× Âge du perso : :
15ans et demi.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, près de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
Ecolier.

× Messages : :
21

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
@Robz

× Avatar : :
Chandler Riggs.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 17:46


Je ne veux pas grandir
et devenir l'un d'eux.

Assit, à l'intérieur de cette grande cage qu'il n'a pas quitté depuis des jours, Enzo a la tête posé contre le mur. Ses yeux sont posés sur le visage d'une fillette, à peine plus âgée que lui. Elle est là depuis bien plus longtemps, ses joues sont creuses. Elle a le visage fatiguée, et les jambes couvertes de marques de coups. Aujourd'hui, ils ont été tranquille. Aujourd'hui, l'homme qui les a capturé n'est pas là. Il a emmené deux autres gamins avec lui, pour partir à la recherche de vivres. La fille, elle a envie d'écouter l'histoire d'Enzo pour oublier à quel point elle souffre. Ses yeux sont fermés, sa bouche légèrement ouverte et sèche pour respirer. Elle est calme, et il est content de sa sérénité.

« - Mes frères, tu les aurais apprécié. » Il parle doucement, parce qu'il commence à avoir réellement soif. « Ma mère n'arrivait pas à nous canaliser, c'était beau à voir...»

Enzo tente un maigre rire, mais ses paupières se ferment. La chaleur est intenable dans ce vieux mobile-home où il est constamment enfermé lorsqu'il ne part pas en expédition avec son ravisseur. Il peine à respirer, mais continue de parler parce qu'il sait que c'est ce qui fait tenir la fille. Alors, il lui raconte à quel point son enfance a été heureuse. Il en rajoute un peu pour la faire rire, pour la faire sourire. Enzo lui parle aussi bien de Luke, que de Aiden, ou Nikolai. Il lui raconte même que sa mère lui préparait des goûters en secret, pour qu'il puisse se goinfrer plus que les autres. Enzo lui parle de sa scolarité, même si ce n'est pas important. Il lui dit qu'ils avaient plein de copines, comme un véritable homme alors qu'il n'était qu'un gamin. Il peint avec des mots, à cette fille, les couleurs du cottage où il s'était réfugié avec sa famille, au début de l'apocalypse.

Parce qu'il veut la garder éveiller, de bonne humeur, Enzo ne lui raconte pas que sa mère est morte en allant se rapprovisionner. Il ne lui raconte pas non plus, qu'Aidan a perdu la vie en voulant nourrir ses frères. Le protecteur de la famille était parti, et Enzo s'était senti tellement faible. Cachant la triste vérité, Enzo lui raconte tout de même que ces événements du cottage, ont eu pour conclusion de durement le rapprocher deu plus jeune de ses frères : Nikolai. Il explique qu'entre eux, avait toujours existé une animosité certaine, une jalousie incontrôlée. Mais l'apocalypse lui a fait se rendre compte que Nikolai allait être son sauveur.

Sans lui expliquer ni le pourquoi, ni le comment, Enzo dit qu'il ne restait plus que Niko, et son père. Depuis cette époque, il portait à son cou le collier de ce dernier. Il ne l'avait pas enlevé jusqu'à ce qu'on lui prenne, arriver dans cette prison de métal. Le prédateur rôdant dans ces lieux le lui avait prit sans aucun remords.

« - C'est là où sont tombés les aliens, hein? » Elle a prit la parole, ouvrant enfin ses yeux, comme si elle était soudainement passionnée par la conversation. « La zone 51... »

Enzo a sourit, parce qu'elle réagit à ce qu'elle souhaite. Il lui raconte alors ce qu'ils ont vécu avant d'arriver à cette fameuse zone 51. Le petit groupe qu'il formait, avec d'autres personnes que sa famille. Mais là-bas, ce n'est pas la sécurité qu'ils allaient trouver. Enzo raconte que c'est à ce moment-là que Niko a disparu. Il l'a cru mort, parce qu'il a retrouvé sa veste pleine de sang. Lui, s'était retrouvé seul avec son père. Le dernier enfant à naître, et le dernier encore en vie.

Survivre seul avec son père, a été plus horrible que ce qu'il avait vécu jusque là. Il s'est senti plus seul que jamais, toujours apeuré, toujours sur le point de fondre en larmes. L'absence de Niko a été si forte pour lui, qu'Enzo en avait presque oublié perdu la notion du temps. Les mois sont passés, il avait grandi. Ses cheveux avaient continuer à pousser, il avait appris à tirer grâce à son père mais était un piètre tireur. Enzo dit qu'il commençait tout juste à comprendre le monde l'entourant, quand il a commencé à perdre son père. Alors que lui gagnait en esprit, son père perdait le sien.

« - C'est de sa faute à lui, si je suis ici aujourd'hui... » La mâchoire d'Enzo s'est serrée. « Il m'a laissé tomber. »

Depuis 379 jours, Enzo est enfermé dans ce mobile-home. Mais il se souvient de la dernière journée où il a vu son père, comme si c'était hier. Et il se met à le raconter à cette fille, comme s'il n'en était pas touché. Il avait alors douze ans, il était en mouvement avec son père pour trouver un nouvel endroit où passer quelques jours. Ils ne l'avaient toujours pas trouvé, lorsqu'ils étaient tombés par miracle sur une supérette pas trop amochée. Ils avaient réussi à entrer à l'intérieur en déverrouillant un lourd manteau de ferraille. A l'intérieur, ils y avaient trouvé assez de nourriture pour une bonne semaine, et quelques bricoles pharmaceutiques qui pouvaient être utiles. Mais en ouvrant une porte -qu'ils ne savaient pas donnée sur l'extérieur, un petit groupe de zombis est entré à l'intérieur. Pas si nombreux que ça, mais suffisant pour faire tomber un homme et un enfant. Le père avait réussi à s'enfuir, passant sous le rideau de fer. Mais Enzo n'y était pas parvenu. Le rideau était retombé avant qu'il ne puisse s'en échapper. Son père, il aurait pu le rouvrir à l'aide de sa force. Mais il s'est simplement excusé, avant de partir comme un lâche. Ce jour-là, Enzo a appris ce qu'abandon signifie. S'il a survécu cette fois-ci, ce ne fut pas grâce à sa famille.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.




Le goût de voler dans le ciel
tel un oiseau hors de sa cage.

Le gardien du mobile-home était encore dehors, ce jour-là. Enzo avait réussi à attraper une bouteille d'eau potable, en étirant son bras à l'extérieur de sa cage. Il l'avait attrapé pour en donner à la fille qui en avait désespérément besoin. Elle en avait bu deux longues gorgées, et lui avait à peine eu le temps de goûter ce liquide précieux, que le gardien était de retour. Enzo avait eu peur, il avait mal refermé la bouteille qui, sous le poids des bottes de l'homme, s'était renversée à terre. Il n'a pas eu à attendre la punition bien longtemps. Le malfaiteur avait mis au feu, une boule de fonte. Il n'eu pas de mal à attraper Enzo et à l'attacher à une chaise. Un garçon de 14ans, face à un homme dépassant la quarantaine. L'homme l'a regardé dans les yeux, avant de sortir l'arme du feu et de venir la poser lentement sur l'oeil droit d'Enzo. La douleur fut si intense, qu'en une minute maximum, il tombe dans l'inconscience. Mais il se souviendra toute sa vie de l'odeur de sa chaire, de la consistance de sa peau collant à l'arme de fonte. Il n'oubliera jamais la chaleur sur son visage, le liquide de son oeil mort couler sur sa joue.

« - Où est Fabian? » Ce fut la première chose qu'il dit, le lendemain, en se réveillant. « Où est-il... »
« - Il a tiré dans sa jambe, » Répondit simplement le garçon dans la cage à sa gauche. « Pour nous faire gagner du temps. »

Ce n'est pas le premier garçon que le kidnappeur abat pour sauver sa peau. C'est presque devenu une habitude, mais ça fit tout autant souffrir Enzo. Il fut aussi touché, que la douleur de son oeil. Il ne voyait rien, mais il s'était dit que c'était à cause du bandeau cachant la plaie. Ce n'est que le lendemain, en fin de soirée du 381ème jours, que la fillette lui montra l'ampleur des dégâts. Elle devait changer son pansement, et en a profité pour prendre un petit miroir et lui montrer son reflet. Ce fut la seule et unique fois où Enzo se regarda ainsi. Il n'a pas remis les pieds en expéditions, après. Il était bloqué à l'intérieur du mobile-home, elle lui donnant les soins nécessaires. Pourtant, Enzo était devenu utile. Il n'avait pas eu le choix, en cette année d'enfermement. S'il voulait rester en vie, il avait du apprendre à tirer. A se défendre. Bien que cruel, l'homme fut un très bon instructeur. S'il n'avait pas été si utile, le malhonnête l'aurait déjà tué.

Il fallut attendre le 407ème jours pour qu'un miracle se fasse voir. Honnêtement, Enzo ne se souvient pas de l'exactitude des événements. Il est sur, que ce jour-là, c'est le jour où une nouvelle gamine a été ramenée au mobile-home. L'agresseur allait encore jouer son rôle, il allait s'occuper de la deuxième fille pour la première fois. Enzo, il sait par où est passée celle qu'il côtoie depuis longtemps. Il était en dehors de sa cage, en train de se faire soigner. Son oeil ne saignait plus, mais la douleur était toujours là. Il se souvient tenir l'arme à feu, un Glock qui ne l'a plus jamais quitté après. Il se souvient tirer une première balle, qui loupe de loin sa cible puisqu'il n'a plus les mêmes capacités visuelles. Enzo, il se souvient que le gardien fut surpris. Il se souvient avoir eu peur, une dernière fois, que l'homme s'en prenne à lui, et aux autres. Alors il s'était mis à appuyer sur la gâchette le plus rapidement possible. Les balles sont sorties jusqu'à ce que le chargeur soit vide. Le malfaiteur tomba raide mort à terre, troué de balles. Mais ce ne fut pas la seule victime. La gamine fraîchement arrivée fut touchée d'une unique balle dans la tête. Pour Enzo, ce fut la première fois qu'il tua un vivant, et malheureusement pas la dernière. Mais ce fut la pire, car mise à part avoir sauvé ses deux amis, il avait aussi pris la vie d'une innocente qu'il voulait protéger au départ. Sa main avait tremblée, jusqu'à ce que l'arme tombe au sol. Leur conscience d'enfant les a poussé à avoir peur que les deux se relèvent une fois mort. Enzo et la fille, ils ont rapidement délivré Thomas de sa cage. Ils ont mis dans des sacs tous ce qui pouvait leur être utile. Enzo a ramassé l'arme, fourré dans le sac toutes les munitions adéquates.

Ils sont partis sans se retourner, laissant l'homme se transformer bien après leur fuite.
________________________________

Monté sur une paire de rollers, Enzo avance à vitesse constante. Devant lui, se trouve Thomas accompagné d'une fille fraîchement arrivée dans le groupe. Ils sont maintenant quatre, après plus d'un an à airer en trio, Enzo a du mal à s'y faire. Mais il l'accepte parce qu'elle est jeune, pas encore majeure. Parce qu'Enzo, il ne supporte pas les adultes. Il s'en éloigne le plus possible. Il a maintenant quinze ans, et se déteste de vieillir. Il roule, en direction de la prochaine ville. Ils restent toujours en mouvement, et c'est ce qui leur permet de rester en sécurité, et en vie. La fille, elle s'appelait Bianca. Elle était toujours à ses côtés, après avoir partagé les cages, ils partagent la liberté.

« - Tu y penses encore, parfois ? » Bianca a prit la parole, après un long moment de silence où seuls les rires devant eux l'interrompait. « Tu sais... »
« - Je sais de quoi tu veux parler, B'. » Enzo a répondu un peu sèchement, parce qu'il ne veut pas qu'elle prononce son nom. « Et j'y pense tout le temps. Comment je pourrais passer à côté ? »

Le silence s'est réinstaller. Depuis qu'ils se sont échappés, une sorte de hiérarchie s'est organisée d'elle-même. Enzo s'est retrouvé à la tête de ce groupe d'adolescent, sans réellement savoir comme s'y prendre. Alors il avait suivi le même plan que leur ravisseur leur avait enseigner : prendre ce dont on a besoin, et partir. Quitte à laisser tomber les gens, quitte à leur dérober des choses essentiels. Ils se servent n'importe où, au dépend des autres. Ils sont de véritable pickpockets et n'ont pas peur de s'introduire dans un campement de fortune pour s'approprier des provisions ou des munitions.

« - C'est pour ça que tu les as tué, hier ? » Elle marche dans le plat, à deux pieds; Bianca n'a pas peur qu'il lui fasse du mal, même si elle sursaute dès qu'il pause son unique oeil sur elle. « Chacun d'entre eux ? »
« - Je les ai tué, parce qu'ils voulaient qu'on reste avec eux. » Enzo , il est encore plus rude parce qu'il se sent attaqué. « Ils n'allaient pas nous laisser le choix, ok ? »
« - Moi, je pense que tu les as tué, parce qu'ils étaient vieux... » Elle hausse les épaules, ils avaient plus de trente ans. Lui, a arrêté ses rollers en freinant du talon.
« - Qu'est-ce qui te fait dire ça ? » Il la fusille du regard, mais attend sa réponse.
« - T'es pas Peter Pan, Enzo... » Bianca esquive la question, se contente de lui lancer un regard qui lui fait comprendre qu'il voit très bien de quoi elle parle. « Tu porte ce chapeau, parce qu'il fait de toi notre leader. » Elle se remet à patiner en arrière, mais lentement, pour permettre à Enzo de la suivre. « Il t'empêchera pas de grandir, ni de devenir comme lui. » C'est en se tournant qu'elle prononce une dernière phrase. « Mais tuer des gens, ça t'emmène sur le même chemin... »

Bianca a fini par accélérer pour rejoindre Thomas et la nouvelle venue. Laissant Enzo seul avec ses réflexions. Il n'aime pas être remis à sa place, mais ne peut qu'admettre que Bianca a souvent raison sur son compte. Enzo, il sait qu'il a changé. Mais le monde l'a construit tel qu'il est aujourd'hui. Il ne semble être bon qu'avec les plus jeunes, parce qu'ils semblent être les seuls à mériter sa bonté. Sans ses frères, Enzo a besoin de se construire une fratrie pour tenter de lui offrir ce qu'il lui manque. Mais malgré la compassion et l'amour qu'ils partagent tous, les uns envers les autres, Enzo n'est pas parvenu à garder la tête hors de l'eau. A chaque fois qu'il prend la vie de quelqu'un, ou qu'il dérobe une denrée vitale, il a l'impression de se noyer un peu plus.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.




Être un des garçons perdus
C'est le mode de vie ultime.

Se joindre à un groupe de survivant n'était pas son idée. Non, Enzo n'était pas d'accord pour se mêler aux autres. Pour croire en une vie simple, facile, et sécurisée. Il n'aimait pas cette idée, tout comme il n'aimait pas la simple pensée d'être supervisé par un adulte. C'est surtout cet aspect là de la chose, qui le dérangeait. Pendant que Thomas, et Bianca, ne demandaient qu'à retrouver une vie d'adolescent, Enzo recherchait tout le contraire. Mais le choix lui a été imposé. Un soir où de grosses bougies allumaient le vieux salon dans lequel ils s'était mis à squatter. Pour une unique nuit, comme à leur habitude. Ils avaient prévu, ou plutôt lui, de repartir directement le lendemain. Mais cette décision a valut à Bianca d'ouvrir la bouche. Parce que même si elle suivait les directives, même si elle semblait renfermée sur elle-même, la fille était tout l'inverse à l'intérieur de sa tête. C'est là que tout se passait, et lorsqu'elle ouvrait la bouche pour parler, c'était aussi horrifique que lorsqu'elle en venait à se battre. Tout aussi sanglant, elle coupait à chaque mots.

« - Je suis pas bête, tu sais... » Elle porte ses putains de chaussons en forme de licorne, comme si c'était normal. Elle enlace ses genoux, le regard posé sur Enzo. « Je comprends pourquoi tu es comme ça...  Et je te remercie. C'est toi qui nous as sauvé... et maintenus en vie. »
« - Alors arrête toi là, par pitié.. » Enzo, il attend que la sentence tombe. Le regard viré sur une bougie parce qu'il n'ose pas l'affronter lorsqu'ils sont seuls. « Je n'ai pas envie qu'on s'embrouille ce soir. »
« - Tu m'as sauvé, Enzo... Je n'aurais pas pu passer une journée de plus, en le laissant me...»
« - Je t'ai dis de te taire ! » Il a presque crié, mais elle n'a pas supporté. « Je sais ce qu'il t'as fait, ok ? On a pas besoin d'en parler. »

Sur ce coup-là, Enzo aurait du être plus serein. Parce qu'il n'aurait pas imaginé la tournure des choses. Bianca ne s'est pas rebellée. Elle s'est concentée de le regarder une bonne minute, avec des yeux tueurs. Puis, elle s'est levée. Il l'a suivi du regard. Et B' a clamé que dès le lendemain, elle partirait seule pour trouver un groupe plus nombreux, plus solide. Ceci a mis Enzo très en colère, puisqu'il s'est à son tour levé. Il a cherché à lui expliquer que, peu importe où elle irait, il y aurait toujours un homme comme leur bourreau pour la tenir entre ses mains. Elle a plissé les yeux. Enzo n'a pas su si elle était blessée, ou encore plus énervée. Mais les paroles qui ont suivis ont été le coup de massu qu'il attendait depuis le début de la conversation.

« - Tu sais quoi ? Je préférerais en trouver dix, que de rester avec toi une journée de plus !»

Enzo, il ne s'est pas contrôlé. Sa main s'est levé et il a giflé le visage de Bianca avec une force dont il aurait pu se servir contre un ennemi. Elle a tourné sur un quart de tour, posant machinalement sa main sur sa joue. Puis, elle s'est tournée. Apeurée, et plus en colère que jamais. Enzo, était prit au dépourvu. Il avait agit sans réfléchir, et il n'a pas eu le temps de le faire que la main de Thomas lui tombait déjà dessus. L'autre garçon l'a martelé de coup sans qu'il ne cherche à se défendre. Pour avoir levé la main sur Bianca, il a perdu le droit de choisir. Son oeil valide, noir à cause d'un coup de point. Sa lèvre coupée sur plusieurs jours, tout ça lui aura servi de leçon. Enzo, dès le levé du soleil, il a du suivre les deux autres comme s'il n'avait jamais pris les décisions pour le groupe. Enzo, il s'est vu rentrer chez les Sauveurs, dont rien que le nom lui donnait envie de vomir.
________________________________

Ce groupe était la meilleure des options, ceux qui avaient sembler les plus susceptibles de les garder en vie. Enzo n'a apprécié aucun des moments qu'il a passé là-bas. Trois longs mois, à ses yeux. Si Thomas et Bianca s'y sentaient bien, ce n'était pas son cas. Cette histoire de vaccin lui apporté une nouvelle peur. Même s'il n'a plus de destin de ses amis entre ses mains, Enzo leur a interdit de se faire vacciner. Ils ont suivis sont conseil, mais ont continué leur petite vie tranquille. Enzo n'a pas été à l'aise, et il ne l'était toujours pas lorsqu'il était dehors, ce jour-là. Allongé dans l'herbe à côté de Bianca, ils commençaient seulement à se reparler comme avant. Thomas jonglait avec trois fruits, les leurs, en attendant l'arrivée de sa douce. Mais elle n'est jamais arrivée, la tendre avait laissé place à des bombes tombant du ciel. L'effet fut immédiat, tout le monde s'est mis à bouger pour sauver sa peau. Mais Enzo, ce n'est pas de la peur qu'il a ressenti. L'excitation d'un nouveau combat, de la survie qui reprend... C'est ce qu'il avait toujours espéré, même si les dégâts sont considérables. Ils auraient pu s'enfuir, mais ce n'est pourtant pas ce qu'il firent. L'instant de survie est tout de suite remonté en eux. Si Enzo n'était plus le petit chef, ils se sont pourtant tout de suite tournés vers lui. Comme s'il était le seul à pouvoir les sortir de là ; c'est Enzo qui a donné les ordres.

L'ordre de récupérer le maximum de choses transportables, avant de se retrouver à un lieu précis pour s'enfuir. Enzo ne veut pas grandir, mais il a eu l'intelligence et la maturité d'enlacer Bianca et Thomas, avant qu'ils ne se dispersent. Enzo avait récupéré son sac à dos -contenant son strict nécessaire. Il avait récupéré quelques vivres sur le passage, mais les explosions étaient trop éparpillés. Il avait couru au point de ralliement en espérant y retrouver directement ses amis pour pouvoir s'échapper avant qu'un malheur n'arrive. Il était essoufflé, ses joues rouges et ses cheveux retombant sur ses épaules. Désordonné. Mais alerte. L'endroit est rouge des flammes, la chaleur est insoutenable.

« - Thomas ? » Enzo parle fort, en voyant une silhouette dessinée dans la fumée. « T'as trouvé B' ? »

A travers la blancheur de la fumée opaque, Enzo n'a pas remarqué la démarche de son ami. Mais le jaune de ses yeux, le rouge de son tee-shirt. Le sang s'écoulant d'une énorme plaie à son coup, provoqué par un débris de métal. La peine fut immense qu'Enzo n'eut pas la force de se défendre. Le corps animé de Thomas s'est affalé sur lui en l'emportant au sol. Ce n'est qu'après une bataille d'une minute, qu'Enzo a pu lui tirer une balle dans la tête. Le bruit a retentit à ses oreilles, faisant couler d'énormes larmes sur ses joues. Il aurait pu y passer, mais ce n'est pas ce qui l'inquiète le plus. Avoir perdu Thomas, est une épreuve de plus. Enzo est resté de nombreuses minutes à pleurer, aux travers des décombres et des dernières explosions. Bianca, elle n'est jamais venue. Il a eu beau l'attendre, il n'a jamais revu ses cheveux bruns volet à la première brise. Dans son sac à dos, il avait pourtant eu le temps de récupérer ses vieux chaussons en forme de licorne. Ce fut le seul souvenir qu'il garde de ce trio qu'ils formaient depuis presque trois ans. D'abord en cage, ce fut la liberté qui les mena à leur fin. La solitude qui l'avait tant effrayé, lui ouvrait les bras.

Depuis ce jour, Enzo hante la Californie à la recherche de Bianca. Ayant reprit son mode de vie, il reste loin des groupes et ne cherche pas à en rejoindre un.

You kill or you die or you die and you kill. † the walking dead.



Dernière édition par Enzo Harrison le Lun 15 Jan - 23:13, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Cause I'm gonna stand by you
Gomez family

× A propos du vaccin : :
Oui... Malheureusement les effets secondaires se font sentir: Crise de migraine importante, vertiges fréquent

× Âge du perso : :
28 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, a Bodie

× Avant, j'étais : :
Animatrice et coatch de vie dans un centre pour enfant obése

× Messages : :
985

× Points de vie : :
169

× Copyright : :
Slytherns (avatar) Wiise(signature)

× Avatar : :
Emeraude Toubia

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 17:50

ENCORE UN HARRISON ?! C'pas possible ils nous envahissent yerk

Bienvenue huhu, j'ai hâte de voir ce que ce p'tit va donner et ce que ca va donner aussi avec le p'tit Niko ! excite Faudra qu'on se trouve des liens ! excite

Si tu as la moindre question, n'hésite pas a MP le staff, -on adore ça etre harceler de MP huhu -

_________________
Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie, raconte moi qu'on puisse trembler ensemble. Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus, raconte moi qu'on puisse crier tout bas♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


READY TO GO TO WAR

we'll take the world to its feet
& m o v e m o u n t a i n s
- ⋆ ' ⋆ . - ⋆ ' ⋆ . -

× A propos du vaccin : :
C'était peut-être une opportunité avant... mais plus maintenant. Il y a plus important à gérer pour l'instant.

× Âge du perso : :
20 ans & toutes mes dents !

× Localisation (+ avec qui) :
Au Nevada avec Ophelia.

× Avant, j'étais : :
Reine, bitches.

× Messages : :
1518

× Points de vie : :
37

× Copyright : :
MYERS. (signature) & Lolitaes (avatar)

× Avatar : :
Nicola Peltz.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
MYERS.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 18:37

Bienvenuuuuuuuue bril Excellent choix de personnage hehe. cuty Courage avec ta fichette et comme l'a dit Valentina n'hésite surtout pas si tu as des questions! coeur2

_________________

YOU S H O W E D ME THAT I
WAS WORTH IT, VALUABLE
_ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _
She was t o o q u i e t, or she was t o o l o u d
She was too sensitive, or too cold-hearted
She HATED with every fiber of her being
or she L O V E D  with all her heart
Revenir en haut Aller en bas

THE END IS NEAR
avatar


#We have a fast car, we want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere.
Anyplace is better.


***

#Nothing could kill me like you do. You're going straight to my head and I'm heading straight for the edge. I pick my poison and it's you.♥️



JovousaimeFort:
 

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Sur les routes de Californie, partageant une magnifaïque jeep cyan aux côtés de Nikolaï et Alixen

× Avant, j'étais : :
Un collégien turbulent

× Messages : :
2624

× Points de vie : :
17

× Copyright : :
©popgun (vava) - ©Popgun & ©Merenwen (gifs) - ©MACFLY (sign)

× Avatar : :
Chandler Riggs

× Et ton p'tit pseudo ? : :
PopGun

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 19:41

Bienvenue à toi jeune frère. boh
Bonne chance pour la rédaction de ta fiche, je vais suivre ça de loin. Avec mon œil inquisiteur.

T'as intérêt à être gentil et surtout OBÉISSANT AS FUCK envers ton dernier frère.
Sinon crois moe, je sors de ma tombe pour te faire un frontside kickflip dans ta mouille, tu vas rien voir venir tellement qu'ça va être fulgurant de génie.
ALLEY. Après tout cet amour, je retourne dans les profondeurs abyssales de l'oublie.
Du love~
lele diego ilu

ps : j'ai déjà tuey pôpa. T'inquiète.
diego

_________________

You're oxygen and i'm dying to breathe
Sometimes, you have to drop the old to catch the new

ChipsMan:
 
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, Enzo ne se l'est pas fait injecter. Il ne pense pas que le monde puisse être sauvé. Ni la terre, ni l'humanité.

× Âge du perso : :
15ans et demi.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, près de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
Ecolier.

× Messages : :
21

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
@Robz

× Avatar : :
Chandler Riggs.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 20:01

LES HARRISON AU POUVOIR western

Merci à vous deux, jolies filles, pour ce beau discours de bienvenu ! Ca fait toujours plaisir de voir tant d'entousiathme. Je viendrais vous harceler, d'une manière ou d'une autre, don't worry about that you

LUKE pleure Ouai, je pleure. Carrément. Premièrement, j'aurais tellement aimé pouvoir interagir avec toi omfg ! J'aurais aimé arriver plus tôt pour partager ta plume, et cet univers... Deuxièmement, et c'est le côté égoïste de ma personne qui parle... MERCI. Chandler est un dieu... gangnam style Dernièrement... je prendrais bien soin de Niko, ne t'en fais pas ! Comme si c'était mon grand frère (ce qui inclut, lui casser bien les noisettes coquin ) Plein de giclette de love sur toi, et ta mouille coeur1
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar


"I'm just out of my mind. Or something else... haha!"

× A propos du vaccin : :
Si on est taré avant, j'vous laisse imaginer aprés...

× Âge du perso : :
26 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, à Bodie, avec Alliyah

× Avant, j'étais : :
Miss Kansas et Ouvrière d'abattoir

× Messages : :
456

× Points de vie : :
97

× Copyright : :
The1Royal Jester

× Avatar : :
Margot Robbie

× Et ton p'tit pseudo ? : :
The1Royal Jester

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 20:23

Les Harrison c'est comme les moustiques, t'en tue un et pof y'en a encore deux qui surgissent de nul part! chocked Mais ça vaaaaa, ici on aime les moustiques! haha!
Bienvenue gamin! Bonne chance pour la suite! meurtre

_________________
Crazy? Me?
"I hear voices in my head. They tell me things that I will do. They show me things I'll do to you. I hear voices crying, I see heroes dying, I taste blood that's drying."
Revenir en haut Aller en bas

SHIT HAPPENS
avatar




On se retrouvera... Je te le promets



Papa ne t'oublie pas... Je serais à nouveau là pour toi mon fils.

× A propos du vaccin : :
Je songe à me l'injecter.

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Je suis en Californie, j'ai réussi à fuir du camp de Bodie et je recherche celui des sauveurs.

× Avant, j'étais : :
Lycéen

× Messages : :
271

× Points de vie : :
35

× Copyright : :
Merenwen

× Avatar : :
Nick Robinson

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Danael

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Dim 14 Jan - 20:47

BB Bro d’amour !!! coeurrose je suis content que tu vienne même si il va falloir du temps que je m’y fasse ! Je suis trop content mais je regrette qu’on puisse pas jouer tous les trois ! Quoi que non j’en suis sur que les cyclopes se seraient retourné contre moi yerk T’as pas intérêt à memmerder comme j’ai emmerdé Luke sinon c’est fessée déculottée et au lit sans manger nameoooo !!! diego En tout cas je t’aime tout beaucoup d’amour coeurrose
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, Enzo ne se l'est pas fait injecter. Il ne pense pas que le monde puisse être sauvé. Ni la terre, ni l'humanité.

× Âge du perso : :
15ans et demi.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, près de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
Ecolier.

× Messages : :
21

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
@Robz

× Avatar : :
Chandler Riggs.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Lun 15 Jan - 0:16

@Livia Volk a écrit:
Les Harrison c'est comme les moustiques, t'en tue un et pof y'en a encore deux qui surgissent de nul part! chocked
Oh mon dieu, mais, c'est qu'elle voudrait m'écraser ? rodeur MERCI A TOI coeur1 Je sens que je vais m'amuser ici éhé...

FRERO DELAVEGA hearteye Merci pour cet accueil de dingue, et le temps que tu as passé à m'aider pour débarquer ici. Les cyclopes, tu sais ce qu'ils te disent ? Que t'as de la merde dans les yeux scream Parce qu'on est les plus parfaits ! Et si, je vais te faire manger la poussière, mais tu vas m'aimer encore plus. J'ai tellement hâte de tout développer avec vous tous, et avec toi en particulier
dos fouet
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar


look at all the hate they keep on showing, look at all the stones they keep on throwing.


LOVE LOVE:
 

× A propos du vaccin : :
Plutôt crever.

× Âge du perso : :
32 ans.

× Localisation (+ avec qui) :
En Californie, pas loin de feu le camp de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
serveuse dans un bar.

× Messages : :
22782

× Points de vie : :
293

× Copyright : :
© bedshaped (avatar), © schizo' (code signa), © skairipa (gif profil).

× Avatar : :
Kristen cute Bell.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Schizophrenic.

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Lun 15 Jan - 0:28

@Livia Volk a écrit:
Les Harrison c'est comme les moustiques, t'en tue un et pof y'en a encore deux qui surgissent de nul part! chocked Mais ça vaaaaa, ici on aime les moustiques! haha!
Bienvenue gamin! Bonne chance pour la suite! meurtre

J'en peux plus de vous mdl mdl mdl mdl


BIENVENUE A TOI SINON. Je sens que je vais t'aimer, même si t'as un œil en moins et que ça doit pas être joli-joli là-bas dessous diego Bon courage avec ta fiche et comme l'ont déjà dit les deux filles : n'hésite surtout pas si tu as la moiiindre question cara

Des poutoux rodeur rodeur

_________________
    Maybe it was all too much. Too much for a girl to take.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, il reste méfiant sur le sujet.

× Âge du perso : :
28

× Localisation (+ avec qui) :
Californie

× Avant, j'étais : :
Photographe

× Messages : :
227

× Points de vie : :
53

× Copyright : :
Dessus

× Avatar : :
Matthew Daddario

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Panda

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Lun 15 Jan - 17:01

Oh oh, joli choix king Bienvenue parmi nous I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas

HIT AS HARD AS LIFE
avatar


Monsters under my bed. Monsters inside my head. I don't know when they'll leave. But they say that they're here to stay.

× A propos du vaccin : :
Trop d'embuches sur le chemin, elle ne l'a pas fait.

× Âge du perso : :
17 ans

× Localisation (+ avec qui) :
En route pour rejoindre les Sauveurs avec Luke & Niko, actuellement à Yoyo

× Avant, j'étais : :
collégienne et fille de pasteur dévouée

× Messages : :
1220

× Points de vie : :
56

× Copyright : :
Avatar : merenwen ; sign by lizzou

× Avatar : :
Madison Davenport

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Merenwen

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Lun 15 Jan - 18:22

Encore un Harrison à devoir supporté omg Alix elle va rien comprendre à sa vie yerk Arrow Arrow Mais bon si tu t'engages à embêter Niko je suis ok /pan/
En tout cas bienvenuuuuue et bon courage pour le reste de ta fiche leche

_________________
My shallow heart's the only thing that's beating;
I MISS YOU #LUXEN I'M WALKING DOWN THE LINE THAT DIVIDES ME SOMEWHERE IN MY MIND ON THE BORDER LINE. OF THE EDGE AND WHERE I WALK ALONE. READ BETWEEN THE LINES. CHECK MY VITAL SIGNS TO KNOW I'M STILL ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, Enzo ne se l'est pas fait injecter. Il ne pense pas que le monde puisse être sauvé. Ni la terre, ni l'humanité.

× Âge du perso : :
15ans et demi.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, près de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
Ecolier.

× Messages : :
21

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
@Robz

× Avatar : :
Chandler Riggs.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Lun 15 Jan - 23:21

J'aime trop votre humour, omfg ! On va tellement bien s'entendre lele
Merci pour tous ces messages ça fait super plaisiiiir !

Putain, mais ... je ship grave Luke/Alixen avec le peu que j'en connais, et les superbes gifs que j'ai vu marche J'aimerais pouvoir lire tous vos rps. popcorn
Revenir en haut Aller en bas

ADMINISTRATOR
avatar



Run thief run !
Thobéa

× A propos du vaccin : :
Approche avec ton aiguille et j't'arrache les yeux !

× Âge du perso : :
20 ans

× Localisation (+ avec qui) :
Angel Camps baby mais en train de partir petit a petit

× Avant, j'étais : :
Voleuse, squateuse de rue, et parfois lycéenne

× Messages : :
881

× Points de vie : :
116

× Copyright : :
Schizophrenic(avatar) Wiise (signa)

× Avatar : :
Camren Bicondova

× Et ton p'tit pseudo ? : :
Timon

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Mar 16 Jan - 12:19

Te voilà désormais un membre à part entière de Born !

Thea E. Carlos a l'immense plaisir de te valider !
Félicitations, tu rejoins le groupe de I see opportunities  


J'ai beaucoup aimer ta fiche ! Ta plume est fluide ca ce lit bien c'est très agréable. Et Enzo est vraiment un personnage qui promet d'être interessant tu va, je pense, beaucoup t'amuser avec ! Il faudra qu'on se trouve des petits lien ! Bon jeu parmis nous je te laisse aux formalités maintenant !

Tu peux dès maintenant te lancer dans l'aventure Bornienne :

→ Lance-toi dans le RP en t'amusant ici ou cherche des partenaires de jeu par !
→ Recense ton avatar en postant dans ce sujet.
→  Prends connaissance du système de points et ce qu'il implique (en plus d'autres informations nécessaires à la compréhension du forum) par ici (cf INFO N°3).
→ Viens poster tes fiches de liens et de RPs.
→ Crée tes propres scénarios ou de simples liens qui pourraient t'être utiles.
Vote régulièrement pour gagner des points et nous faire connaître ! De même en postant sur Bazzart et PRD
→ Et surtout amuse-toi !



_________________
can't you see that you're smothering me Cause everything that you thought I would be Has fallen apart right in front of you Every step that I take is another mistake to you♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

I SEE OPPORTUNITIES
avatar



× A propos du vaccin : :
Non, Enzo ne se l'est pas fait injecter. Il ne pense pas que le monde puisse être sauvé. Ni la terre, ni l'humanité.

× Âge du perso : :
15ans et demi.

× Localisation (+ avec qui) :
Californie, près de Yosemite.

× Avant, j'étais : :
Ecolier.

× Messages : :
21

× Points de vie : :
26

× Copyright : :
@Robz

× Avatar : :
Chandler Riggs.

× Et ton p'tit pseudo ? : :
@Robz

WANNA SEE MORE ?


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent. Mar 16 Jan - 19:27

UN GROS MERCI lele
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: Re: Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent.

Revenir en haut Aller en bas

Tous les enfants grandissent, sauf ceux qui meurent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: DON'T BE SCARED :: WHO ARE YOU ? :: FINISHED-