It's not my world.. (Pv Naoko)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum optimisé pour Google Chrome. Quelques bugs/décalages à attendre sous Firefox.
Le 10 novembre 2016, le forum a fêté ses quatre ans !! A cette occasion, sa saison 5 a été mise en place. bril Et le 12/06/2017, sa version vingt-trois réalisée par Morphine est installée. Toutes les nouveautés sont à découvrir ici. coeurrose
Oh la la qu'est-ce que vouuuuus aiiiiiime !! coeurrose lele Et si vous nous aimez aussi, pourquoi ne pas nous le dire sur bazzart et sur PRD ? Et pourquoi ne pas voter sur T.I Top et Obsession ?

Partagez| .

It's not my world.. (Pv Naoko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

WANNA SEE MORE ?



MessageSujet: It's not my world.. (Pv Naoko) Mer 20 Fév - 22:19

Ce monde était devenu tellement pourri.. Repoussant. Je roulais maintenant depuis plusieurs jours après mon échappatoire de Las Vegas.. Je n'avais même pas eu le temps de songer à me passer de l'eau sur le visage, les éclats de sang de mon ex-mari irritaient ma peau sale et sèche.. Il me fallait trouver un point d'eau et de la nourriture au plus vite. L'aiguille du cadrant à essence de ma Camarro atteignait le rouge, quelques minutes plus tard, le moteur se coupa net, j'attrapais le frein à main puis tira d'un coup sec dessus pour stopper les roues et éviter et rentrer dans un mur. Le véhicule glissa jusqu'à un trottoir, laissant derrière lui de longues traces de gommes noirs et chaudes.. Ma caisse était définitivement morte. Le bruit de frein d'urgence attira néanmoins quelques morts précédemment occupés à dévorer une pauvre créature à quatre pattes, inidentifiable. C'était encore tellement abstrait pour moi que je ne pouvais m'empêcher de tourner les talons et me mettre à courir tel une enfant face au danger. Je regardais un instant derrière moi pour observer si les ennemis me pourchassaient quand soudain, mon pied heurta un talus de brique au sol, mon corps se fracassa sur la masse dur sans que je n'ai le temps de me protéger le visage. L'adrénaline me força à me redresser avant de me pousser jusqu'à l'entrée d'un immeuble en ruine dont je franchis le pas de porte sans hésitation.

L'intérieur était très sombre, mais mes yeux s'y habituèrent relativement vite pour me permettre de reconnaître les surfaces clairs des murs. Les portes et les fenêtres étaient toutes protégées par des planches de bois clouées. Le sol collait à mes bottes et masquait légèrement le "tap tap" irrégulier de mes talons. Je longeais les murs de ce long couloir proposant diverses entrées ainsi qu'un escalier au bout. Le silence pesant, je pouvais ressentir les battements de mon coeur jusqu'à la carotide de mon cou. Mon pied heurta à nouveau quelque chose.. De moue, je me déplaçais trop lentement pour perdre l'équilibre, et seul mes yeux horrifiés osèrent se déposer sur le cadavre couché ventre au sol. Je déglutissais bruyamment avant de racler ma gorge qui s'emplissait d'un léger goût acide. J'enjambais le mort avant de m'approcher des marches d'escalier. Sortant le revolver maintenant entre mon jean et ma culotte, je pointais le viseur face à moi tout en gravissant l'étage.

Avançant prudemment, toujours collée au mur, le premier étage était semblable au rez-de-chaussé, cependant, de la lumière était visible au fond du couloir, une porte ouverte. Sans doute une occasion de vivre plus longtemps, ou mourir plus tôt.. Mais à quoi cela servait-il de vivre dans ce monde ?
M'approchant à pas de loup de l'encadrement de porte illuminé. J'essayais de marcher sur la pointe des pieds pour éviter de faire retentir le son de mes talons puis pointa rapidement mon arme vers l'intérieur de l'appartement tel un film criminel. Je fis un pas. Un second. Lorsqu'une porte à ma droite s'ouvrit instantanément, m'offrant un magnifique coup en plein dans le nez, me sonnant quelques secondes avant que je sente du sang couler de mes narines jusqu'à mes lèvres.. Mais plus dramatique.. L'une de ces choses se rua vers moi, sans réfléchir je plaça le canon du revolver face à la créature et tira toutes les balles du barillet sur elle. Le bruit m'assourdissait complètement, amplifié par les échos du couloir vide, je tomba à genoux en même temps que le Zombie s'écroula au sol, la tête explosée.

Cinq bonnes minutes n'était pas de trop pour me laisser reprendre mes esprits alors que doucement je me redressais. Approchant de l'appartement en pleur, le visage couvert de bleu et de sang, le corps tremblant, sale et plus blanc qu'un mort. Je n'en pouvais plus.. Et il ne me restais même pas une balle pour me flinguer..
Revenir en haut Aller en bas

It's not my world.. (Pv Naoko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORN TO BE A WALKER :: ARE YOU ALIVE ? :: CEMETERY :: VIEUX RPS-